{}

JARDIN ROUGE / FONDATION MONTRESSO

présentation

La Fondation Montresso est l’œuvre d’un collectionneur, mécène, homme passionné qui au gré de ses rencontres artistiques et humaines a nourri une collection d’art moderne et contemporain. En 1981, il a désiré asseoir sa collection en créant la fondation. En 2007, il transforme l’expérience de mécénat en un projet de vie et crée la résidence d’artistes Jardin Rouge, lieu de création et d’expérimentation au Maroc. En avril dernier, la fondation a inauguré un Espace dédié à l’Art Contemporain de 1300 m² avec une exposition du photographe Gérard Rancinan.



{Artsper} : Qu’est-ce que Jardin Rouge ?

{Elise Lavigne} : Jardin Rouge est une résidence d’artistes lovée au milieu d’une oliveraie de 11 hectares à 20km de Marrakech au Maroc. Entre 2007 et 2013, Jardin Rouge reste un lieu privé, les résidences s’organisent de manière informelle, tout est en construction. En avril 2014, EG prend le poste de Directrice Artistique et mène un premier événement Behind the Red Wall, regroupant plusieurs street artists et graffeurs français, américains, russe, allemand, suisse et canadiens. De là, une véritable programmation de résidences et événements s’est profilé.


{Artsper} : Quelle est le fonctionnement de Jardin Rouge ?

{Elise Lavigne} : Il n’y a pas de fonctionnement type, parfois nous contactons des artistes qui nous intéressent, parfois ce sont eux qui nous contactent. Dans tous les cas, l’artiste doit proposer un projet artistique avec une ligne directrice. Le projet va être développé à Jardin Rouge, au Maroc, en Afrique, nous devons savoir pourquoi ce projet fait sens ici et maintenant. Les résidences se font toujours dans l’échange. Il est important pour nous que l’artiste développe un projet respectueux de son style et de son œuvre dans une optique de qualité et de recherche ; une place doit être laissée à l’expérimentation, au test. L’artiste Kouka, dont nous avons promu le travail à la biennale de Dakar cette année, vient de passer 3 semaines en résidence chez nous, c’est un artiste important de la fondation depuis déjà trois ans.


{Artsper} : Kouka, comment êtes-vous devenu artiste résident à Jardin Rouge ?

{Kouka} : J'ai rencontré le fondateur de Jardin Rouge en 2013, à Azzemour au Maroc lors d'un festival de fresques murales. A l'époque il n'y avait que quelques artistes résidents à l'année et Jardin Rouge n'était encore qu'un beau projet en construction.


{Artsper} : Qu’est-ce qui vous plait dans cette collaboration ?

{Kouka} : Ce qui me plait dans cette résidence c'est de pouvoir travailler en collaboration avec des artisans locaux et des artistes internationaux. Le lieu participe également à une énergie de groupe très motivante. Lorsque je travaille dans mon atelier à Paris, je suis souvent seul face à mon travail. Le fait d'intégrer une résidence où artistes, artisans et professionnels de l'Art vivent en communauté est très stimulant.


{Artsper} : Selon vous, en quoi Jardin Rouge se démarque d’autres ateliers et centre d’art ?

{Kouka} : La particularité de Jardin Rouge est d'offrir à des artistes émergents l'opportunité de mener un projet de l'étape de la conception jusqu'à sa réalisation et de pouvoir non seulement profiter du savoir-faire d'artisans locaux pour accompagner leur réalisation, mais aussi de la vitalité des idées qui s'y échangent. Lorsque je suis en résidence, bien souvent, la première semaine est une semaine d'échange, d'adaptation et de maturation, la deuxième de production intensive, et la troisième de finalisation et déjà de nostalgie d'être sur le point de quitter le lieu.


{Artsper} : Quels sont vos projets pour la rentrée ?

{Elise Lavigne} : L’année prochaine est importante, nous allons devoir écrire notre vision et continuer de développer un propos artistique intéressant au côté des artistes.
Nous présenterons à Jardin Rouge, les travaux de Benjamin Laading, Kouka, Cédrix Crespel et FENX pour cette fin d’année. Nous sommes en train de finaliser plusieurs projets en partenariats (avec notamment le festival Mister freeze à Toulouse, la COP22 à Marrakech). Nous allons éditer la série photographique « The Walls » issue du projet Tracing Morocco d’Hendrik Beikirch.
Et puis, continuer sur notre lancée via le nouvel Espace d’Art Contemporain avec une exposition événement de toiles XXL de Cédrix Crespel, FENX, TILT et Jonone. Le lieu étant encore privé, nous proposons des visites uniquement sur rendez-vous mais aimerions le rendre public ou semi-public d’ici deux ans.


{Artsper} : Pourquoi avez-vous voulu être partenaire d’Artsper ?

{Elise Lavigne} : Artsper est une plateforme assez circulaire : c’est une Marketplace qui permet de découvrir des artistes avec un large catalogue, des interviews d’acteurs du marché... C’est cette circularité qui plait et vous ne vous contentez pas de parler d’art pour l’art. Cela nous permet d’avoir une vision plus générale de l’artiste, de son œuvre et de son environnement.
Vous représentez notamment des artistes avec lesquels Jardin Rouge a collaboré, comme Fenx, MadC ou Cédrix Crespel.

Lire plus
Nos Garanties

Livraisons garantiespar des transporteurs spécialisés
En savoir plus

Paiements securisés par carte bleue ou virement bancaire
En savoir plus

Retours gratuitsjusqu'à 14 jours
En savoir plus

Prix négociés auprès de nos galeries
En savoir plus

Leurs Expériences

"Artsper réunit le meilleur des galeries d’art du monde entier. Je peux ainsi faire mon choix depuis chez moi en toute sérénité."

Sébastien Robineau - Avocat

"Les conseillers sur Artsper m’ont guidé dans mon choix et ont été très réactifs à mes questions et dans le suivi de ma commande."

Vincent Dubois - Gestionnaire de fonds

"Artsper, c'est le choix le plus diversifié et le plus large d'oeuvres contemporaines accessibles. Mon JonOne, acheté sur Artsper, est un émerveillement quotidien."

Hubert de Brichambaut - Dirigeant d'entreprise