Artsper guarantees: secure online transactions, worldwide shipping and free returns! Find out more

Bruno Roudil, Tressage mental 1

Bruno Roudil Tressage mental 1, 2019

View in a room Painting 51.2 x 38.2 inch Unique artwork

$4,261

Delivery : Less than one week

Make an offer

How does it work?
Add to my favourites 8 people are looking at this artwork
Bruno Roudil, Tressage mental 1
Description
Delivery

Artsper's galleries deliver artworks worldwide and using specialised carriers.

The artwork can be delivered to the address of your choice less than a week after validation of your order. The work is insured during transport, so it's risk-free.


Find out more about delivery
Free return

You have 14 days to find the perfect spot for your artwork. If you change your mind, you can send it back free of charge and we'll reimburse you.


Find out more about free return
Payment

You can pay by credit and debit card, PayPal or bank transfer only in euros. We take fraud very seriously and respect your confidential information, which is why all payments are subject to 3D Secure validation.


Find out more about payment
Guarantee

Artsper's pledge of quality: We only work with professional galleries and guarantee the authenticity and provenance of our artworks.


Find out more about Artsper guarantee
Share this artwork

Bruno Roudil

Born in: 1958 France

Bruno Roudil

Biography
Translation in progress

J'ai commencé par des dessins à l'encre de chine, dont certains illustreront la revue nationale de S.O.S amitié à la fin des années 1970. C'est aussi l'époque de ma première exposition de dessins à Marseille. Je suis reçu au concours d'entrée aux beaux-arts d'Aix-en-Provence mais j'opte pour une vie « à la campagne» dans le Gard avec la fabrication d'objets en bois (tournés, sculptés). Ce fut ensuite la rencontre avec la terre et le modelage voici 25 ans. Un travail avec les enfants en milieu scolaire autour du modelage m'a permis d'élaborer par la suite des modules de stages originaux pour adultes.


Mes travaux de sculpture ont été présentés par plusieurs partenaires galeristes en France et en Allemagne. J'ai organisé en 2000, en collaboration avec la galerie Z (Aigues-mortes dans le Gard), une exposition interactive « recueil d'imaginaires » proposant au public de titrer lui-même les œuvres présentées et éditées ensuite en catalogue avec la liste des titres proposés par les visiteurs. Certains des concepts que j'ai créés, comme « les têtes en l'air » ou « les gardiens du sourire » (personnages modulaires en deux parties) ont rencontré un réel succès auprès du public en France comme à l'étranger.


Mon Travail :

Une création sans cesse en mouvement qui se métamorphose. En sculpture aujourd'hui, je travaille dans la masse pour modeler un assemblage fictif, un enchevêtrement de matières et de matériaux comme bougés par le temps. Une composition insolite, tellurique, faite de recoins, de jardins secrets, qui inspirent une histoire.

Certains de mes personnages (présentés dans la revue « art dans l'air » en 2014) n'ont de figuratif que la posture. « Ils sont comme des entités, amalgames d'expériences et d'accidents de parcours avec leur fragilité, leur force et leurs équilibres précaires. Parfois de petits escaliers invitent à visiter ces monuments complexes et néanmoins accessibles qui nous ressemblent ». Ce travail minutieux de la céramique qui est ensuite patinée avec soin évoque des formes qui surprennent souvent par leur consistance et leur mariage.

Pour mes œuvres de petites tailles elles seront monochromes, je recherche plutôt la sobriété et le mystère de formes qui me happent.

Concernant mes compositions graphiques je reviens au charme du noir et blanc de mes premières expositions. J'utilise pour ces compositions, un patchwork de points de vue (infiniment petits, objets détournés). Je joue avec des formes improbables issues de graphismes que je veux à chaque fois novateurs qui s'accrochent et se balancent entre mystère et poésie. L'influence du surréalisme de mes débuts « parfume » souvent certaines de mes compositions d'aujourd'hui. Je travaille sur du grand format de plus en plus et si j'utilise de la couleur ce sera avec parcimonie.

Je privilégie le mouvement qui s'inscrit jusque dans un trait libre et dynamique, souvent comme un fil de fer qui nous relie à des propositions singulières et sophistiquées.

Read more

Bruno Roudil, Tressage mental 1
Bruno Roudil, Tressage mental 1 Bruno Roudil, Tressage mental 1