COVID19: Nos livraisons sont assurées et le service client est ouvert ! En savoir plus

Galerie Molin Corvo

Galerie Molin Corvo

Paris - France

Matter

Paris 8 novembre au 18 novembre 2017

Présentation
“Matter”, matière, empreinte hyperuranique, comme une signature unique et incomparable.

La nature imposante, sa puissance et la source d’inspiration infinie, son être aujourd’hui le miroir de la vision des choses. Des scénographies de paysages, quelques détails et des scènes accidentelles causées par l’homme, des lumières au néon qui se fondent dans des sculptures et les reproductions vidéo d’instants infinis.

Regarder la nature de cette manière, l’utiliser en tant qu’objet et en tant que sujet, la réinterpréter, un concept lié à un mot et à un thème uniques qui se dévoile dans cette exposition grâce à la vision, à l’imaginaire, à l’interprétation et à l’acte artistique des œuvres qui y sont présentées.


Bruna Rotunno

“The enchanted forest”
"... voyager seul signifie liberté absolue d'élargir vos perceptions et de vous permettre de prendre contact avec toutes les formes réelles ou imaginaires possibles dans la nature. J'ai «pénétré» dans une forêt de Fire Earth, attirée par un portail complexe en arbres torsadés, tordus et vibrants, et j'ai connu l'absence de temps et je suis resté pendant des heures. Des formes, des réflexions, des présentations réelles et visionnaires m'ont enchanté en même temps. J'ai retrouvé dans la série The Enchanted Forest les émotions qui se sont matérialisées dans les images.

Dans ce plan de réalité, tout est possible... Ouvrez simplement et écoutez l'accès à vos rêves "

Emanuele Ravagnani

Emanuele Ravagnani, il mélange divers techniques, allant de la peinture aux montages et collages, peinture à l'huile avec des pigments naturels, objets de récupération, la photo, afin redéfinir la dimension espace-temps en déplaçant les objets sur eux-mêmes.

Pour cette série il choisit des détails des ses œuvres sur les quelles il photographie et repeint son image.

Projet de réélaboration basé sur la transformation anthropomorphique.
Impersonnification de la part de l’observateur sur l’existentialisme humain.
Cinq autoportraits.
L'intervention matérique crée un lien à la base photographique.
Repeinte.
Une ligne temporelle reconductible par des moyens différents unis grâce à l’expression de l’artiste.
Un tableau dans le tableau.
Vision déformée réassemblée dans des corps humains.

Gabriele Dal Dosso

Dans l’œuvre CUBO DI GABO - M³.N, Gabriele Dal Dosso approche divers matériaux naturels comme le bois et la pierre volcanique du Vésuve avec le verre (neon) pour concrétiser un nouveau chapitre de la série CUBO DI GABO, en le rendant, cette fois, une illusion obtenue à partir de l'origine de sa réflexion, s’inspirant de la structure de ruban de Möbius, en mettant ainsi "en double image", dessin et néon, la reproduction 2D d'un de ses objets philosophiques.

Max Blotas

interactive monitoring - antic edition
En 332 avant notre ère, Alexandre le Grand conquiert les rives du Nil et devient Pharaon. Les grands travaux d’Alexandrie préfigurent l’uniformisation culturelle qui, tout autour des rives de la Méditerranée, transformera les cités, toutes conçues à l’image des autres, semblant alors former un grand réseau interconnecté de soeurs urbaines.

Un poste de vidéosurveillance (cctv) est connecté à une structure noire et informe d’où s’échappe le bruit d’une fontaine. Un boitier permet d’apprecier plusieurs flux vidéo en direct d’une cité antique.
Un éclairage solaire artificiel imite le cycle jour/nuit et s’étale sur les parois en carton.
De fortes vapeurs de vin rouge s’échappent de sous le dras, baignant la piece d’une douce odeur sucrée et rancie.

Queenie Rosita Law
L'intérêt de Queenie Rosita Law pour l’art de raconter et pour les moments éphémères constitue un aspect fondamental de son travail d’artiste visuel et de créatrice d’image. Entremêlant la photographie et la peinture pour mettre en lumière un cas particulier ou l’humeur d’un instant qui peut trop facilement s’évanouir, elle teinte son travail d’une émotion profondément ressentie pour inspirer et stimuler ceux qui le voient à construire un contexte personnel de narration visuelle.

Silvia Coccaglio

La photographie de Silvia Coccaglio fait partie intégrante de sa vie de tous les jours, et lui permet de représenter et de soigner ses états d'âme, toujours placée derrière l'objectif qu'elle emporte obstinément avec elle.
Les séries photographiques de Silvia Coccaglio ont ce point commun d'être déterminées par un moment, un instant où quelque chose attire son attention, une situation, un objet, comme une fête de surfeurs abandonnée à la tempête, le scénario dessiné par des voitures garées attirant son œil ; ou encore une cave dans laquelle elle place quelques chaises et une vieille raquette, avant de saisir le moment inondé d'une lumière parfaite.
Lire plus
Adresse

    Détails

  • c/o Joyce Gallery
    75001, Paris
    France


Aucune oeuvre ne correspond à votre recherche
Aucune oeuvre ne correspond à votre recherche

Aucun artiste ne correspond à votre recherche
Aucun artiste ne correspond à votre recherche

  • Expositions à Paris