Le Bal à Jo

Du 22 octobre au 14 novembre 2015

@rtédition

@rtédition

NIMES - France

Présentation

Une trentaine de pièces récentes de l'artiste présentées dans un nouvel espace d'exposition à Nîmes

@rtédition, agence et édition artistique à Nîmes a le plaisir de présenter « Le bal à Jo », exposition des travaux récents de José-Xavier Polet du 22 octobre au 16 novembre dans son nouvel espace d'exposition. Vernissage le jeudi 22 octobre à 18h30.

« José-Xavier Polet avec plus de 80 expositions, dont la plupart en solo, est un artiste chevronné. Mais ce n’est pas parce qu’il peut assurer que nous lui avons demandé d’ouvrir le bal. Son travail est d’une fraîcheur et d’une innocence lumineuse. Cet explorateur inlassable du cerveau et de ses méandres a mis des décennies pour rajeunir petit à petit et fournir un opus qu’il a préparé avec soin tout le long».

L’exposition dévoilera une trentaine de pièces récentes, mêlant petits et grands formats et quelques statues « alla povera ». L’artiste ne s’est pas fait prier pour installer l’un de ses gisants, un polyptyque de belle taille, comme un signal lugubre et tourmenté et remplie de luminosité. Cette pièce impressionnante n’est pas sans évoquer la muséographie de l’Historial de Péronne : la Grande Guerre y est présentée sous formes d’uniformes gisants dans des châsses de verres encastrées dans le sol. La fleur au fusil finit immanquablement foudroyée…

José-Xavier Polet : Né en Belgique flamande en 1948, José-Xavier Polet a donné sa première exposition personnelle en 2001, à l’Espace Lexon de Bruxelles. Ce belge né en terres de mines et élevé en face d’un charbonnage en a gardé une certaine rudesse et une vigueur que l’on retrouve dans son travail. Autodidacte en peinture, José-Xavier Polet a néanmoins conquis un titre universitaire en philo et lettres. Après avoir longtemps hésité entre la plume et le pinceau, il a d’abord publié quelques ouvrages satyriques et autres essais dédiés à la philosophie du langage. Il connaît un moment fondateur en 1958 lors d’une excursion scolaire à la cathédrale d’Anvers, où lui est révélée la peinture classique de Van Eyck et autre Rubens. C’est de là que date sa passion pour la peinture. Inspiré par l’analyse de ces œuvres du point de vue des dos et des loquets autant que de l’articulation des panneaux, s’il trouve naturel que l’on s’attache au motif et à la surface apparente, il trouve fondamental de porter grande attention à l’objet.
Les thèmes abordés et déclinés avec ardeur dans la peinture de José-Xavier Polet sont la ligne et les grandes interrogations des sciences cognitives sur la complexité, l’aléa, le flou et l’intentionnalité. Infatigable explorateur du cerveau, trilingue, José-Xavier Polet a roulé sa bosse aux quatre coins du monde. L’Afrique lui a appris le désencombrement et une certaine ingénuité. C’est en Asie qu’il goûte au plein et au vide, à l’importance du feu et du trait. Mais c’est de Belgique que lui vient ce syncrétisme éclectique, cette manie des assemblages culturels qui l’emmène du ying et du yang à l’animisme en passant par les sciences cognitives.
Sa manière, ce sont les aplats nervurés, diaphanes, quasi sans matière. Avec un travail constant sur les 3 couleurs primaires, sur la dilution de l’acrylique et des encres. Des collages aussi qui ajoutent au mystère et à la profondeur, comme des barrières qu’il faudra bien franchir, un jour ou l’autre.
A 67 ans, José-Xavier Polet ne semble pas vouloir baisser de régime, et son travail s’est encore une fois métamorphosé en 2015 pour devenir ce qu’il désigne comme de l’abstraction narrative, discursive ou encore métonymique.
Ce boulimique du travail se considère, en toute modestie, comme un artiste à mi- carrière. En 2013, il a donné l’exposition la plus significative de son parcours. A Alès, il occupe d’anciennes écuries minières dans le cadre de la Nuit des Chercheurs. José-Xavier Polet illustre la rencontre d’un plasticien et les sciences cognitives sur 400M2. Aujourd’hui, « reconnu » par le FRAC, Fonds Régional, représenté par un agent artistique et défendu par une galerie, il prépare une série de 4 expositions monographiques importantes dans des lieux historiques et religieux.

Lire plus
Adresse

    Détails

  • 13 rue de la Cité Foulc
    30000, NIMES
    France
    0430505793

Partager cette exposition

José-Xavier Polet, Dazibao #3, dit du Grand Prix, Peinture

José-Xavier Polet

Dazibao #3, dit du Grand Prix, 2015
142 x 102 x 1 cm
Peinture

2 400 €

José-Xavier Polet, Gisant #01, Peinture

José-Xavier Polet

Gisant #01, 2015
210 x 320 x 3 cm
Peinture

11 000 €

José-Xavier Polet, C'est heurté ces lignes, les canaris s'en vont  #03, Peinture

José-Xavier Polet

C'est heurté ces lignes, les canaris s'en vont #03, 2015
200 x 300 x 7 cm
Peinture

8 500 €

José-Xavier Polet, D'un seul tenant et d'une seule passe... 01, Peinture

José-Xavier Polet

D'un seul tenant et d'une seule passe... 01, 2015
120 x 120 x 5 cm
Peinture

2 600 €

José-Xavier Polet

Belgique