Vous souhaitez offrir une oeuvre d’art ? Découvrez notre guide de Noël

Jorge Enrique, Rain on my hands

Jorge Enrique Rain on my hands, 2015

Mise en situation Dessin 42.1 x 59.8 x 1.6 inch Oeuvre unique

17 788 $

+1 012 $ de frais de livraison en Etats-Unis Livraison : Une à deux semaines

Faire une offre

Comment ça marche
Ajouter à ma wishlist Parmi nos dernières oeuvres de l'artiste 7 personnes visitent cette page
Jorge Enrique, Rain on my hands
Description
Livraison

Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés.

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à ( Paris, France) ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
Paiement

Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement. Sachez que nous prenons les frauds et le respect de vos informations confidentielle très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.

Garantie

Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.

Partagez cette oeuvre
Contacter nos experts

Une question sur l'oeuvre ? L'artiste ? La livraison de l'oeuvre ?

Jorge Enrique

Né(e) en: 1960

Cuba

Jorge Enrique est né à la Havane en 1960. Il vit et travaille actuellement à Miami. Il a étudié à l'école d’Art Alfred Glassel, Houston, Texas (USA), de 1991 à 1992. Depuis des années, l’artiste cubain-américain arpente les rues de Miami pour en prélever des empreintes sur du papier. Il poursuit un travail au confluent de la peinture, de la sculpture, de l'imprimerie et de la photographie. Véritable archéologue immergé en terres urbaines, il capte la tension sensible des rues et des villes, des routes et des murs, des bouches d'incendie jusqu'aux lampadaires, avant de la retransmettre avec son propre regard. Ses oeuvres son réalisées à partir de collage sur bois et recouvertes d’un vernis. « Au cours des vingt dernières années, j’ai cherché à repousser les limites traditionnelles de la peinture et de la sculpture. Je me façonnais un vocabulaire visuel, tout en m’éloignant de mes idées préconçues sur ce que ces deux disciplines étaient, ou se devaient d’être. J’essayais de créer des tableaux qui interagissent avec leur environnement au point de devenir des quasi-sculptures et, dans le même temps, je travaillais à des sculptures, de forme très minimaliste, mais très poussées au plan de la peinture, gommant ainsi leur frontière commune. Il s’agit de restituer l’esprit urbain, dans son empilement de couches successives, telles des strates. Plus cruciale encore, l’interaction avec le spectateur : qu’il m’accompagne dans cette expérimentation théorique où la fonction suit la forme. Mon travail questionne mon propre rapport avec l’architecture et le cadre ordinaire et congestionné dans lequel nous vivons. Le public est invité à examiner les questions d’espaces et de paysages urbains sous un angle nouveau. Dans cette démarche, mes œuvres ne visent pas à être identifiables par leur forme. » - Jorge Enrique
Lire plus

Jorge Enrique, Rain on my hands
Jorge Enrique, Rain on my hands Jorge Enrique, Rain on my hands

Nous livrons en Etats-Unis

Toutes les oeuvres sont emballées et envoyées par des professionnels.