Vous souhaitez offrir une oeuvre d’art ? Découvrez notre guide de Noël

Fred Deux, Celui qui n'en revenait pas

Fred Deux Celui qui n'en revenait pas, 2001

Mise en situation Dessin 19.7 x 25.6 inch Oeuvre unique

13 900 $

+232 $ de frais de livraison en Etats-Unis Livraison : Une à deux semaines
Ajouter à ma wishlist Parmi nos dernières oeuvres de l'artiste 8 personnes visitent cette page
Fred Deux, Celui qui n'en revenait pas
Description
  • Proposé par

    Galerie BAYART
    Paris - France

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec facture de la galerie
    et certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée à la main

  • Technique

    Dessin : aquarelle, gouache, mine de plomb

  • Thèmes

    Fantastique

  • Support

    Dessin sur papier

  • Tirage

    Oeuvre Unique

  • Dimensions cm | inch

    19.7 x 25.6 inch

  • Encadrement

    Cadre avec vitre en verre en bois blanc

  • Dimension de l'oeuvre encadrée

    23.6 x 31.5 inch

  • Guide du collectionneur

Livraison

Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés.

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à ( Compiègne, France) ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.


En savoir plus sur la livraison
Paiement

Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.


En savoir plus sur le paiement
Garantie

Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.


En savoir plus sur la garantie Artsper
Partagez cette oeuvre
Contacter nos experts

Une question sur l'oeuvre ? L'artiste ? La livraison de l'oeuvre ?

* Champs obligatoires

Fred Deux

Né(e) en: 1924

France

Fred Deux, né le 1er juillet 1924 à Boulogne-Billancourt1,2, et mort le 9 septembre 2015 à La Châtre, est un dessinateur et écrivain (sous le nom de plume Jean Douassot). Il est occasionnellement sculpteur.

En 1941-1943, Fred Deux est apprenti électricien au Conservatoire national des arts et métiers (en cours du soir) tandis qu'il travaille, dans la journée, à l'usine Farman de Suresnes comme électricien.

En 1943, durant la période de l'Occupation, il est contacté par un groupe de résistants FTP et rejoint les maquisards FTP du Doubs. À la Libération, incapable d'imaginer un retour en usine, il s'engage dans l'armée française au sein des goums marocains. Refusant de servir la politique coloniale d'après-guerre, il obtient d'être réformé en 1948.

À partir de 1948, à Marseille, il travaille à la librairie Clary, située rue Paradis, à proximité de la place Estrangin-Pastré. Il épouse une des sœurs Clary dont il aura deux filles nées en 1949 et 1950, mais il divorcera rapidement. Son activité à la librairie lui fait découvrir la littérature, les œuvres d'André Breton et le manifeste du surréalisme. Il s’ensuit alors une longue série de lectures : Louis Aragon, Henry Miller, Sade, Franz Kafka… Mais il y découvre aussi Paul Klee qui l’influencera. Fred Deux fonde le sous-groupe des surréalistes de Marseille. Il commence alors, avec de la peinture laque pour bicyclette, à réaliser ses premières taches sur papier. Les œuvres de la première période (de 1949 à 1958), surnommées parfois les « kleepathologies » sont caractérisées par la prédominance de taches qui envahissent la surface du papier, « taches » remarquées par Karl Flinker.

En 1951, installé à Paris, il rencontre Cécile Reims qui deviendra sa femme. Il fait la connaissance d'André Breton et fréquente les surréalistes, dont il s'écartera en 1954. En 1953, la librairie-galerie Le Fanal présente sa première exposition personnelle.

En 1957, alité, Fred Deux écrit La Gana qu'il soumet à Maurice Nadeau : le livre est publié en 1958 sous le pseudonyme de Jean Douassot. Ce roman est le premier de ses écrits largement autobiographiques. En 1962, il entame aussi, à l'aide d'un magnétophone, l'enregistrement du récit de sa vie. En 1963, il trace ses premiers dessins au crayon sur fonds aquarellés : Les Otages. Dès 1966, Fred Deux commence à prendre des notes sur la feuille qui protège son dessin en cours. Cette prise de texte devient désormais presque systématique et transcrit une parole parallèle à l'œuvre. Cette coexistence de l'écriture et du dessin, à partir de 1977, trouve sa forme la plus achevée dans les « livres uniques » comme La Malemort (1980), La Matrice ou La Règle.

Au début des années 1980, il réalise au crayon de grands « Autoportraits », des « Passions », qui le conduiront, à partir de 1982, à des dessins de grand format peuplés d'êtres fantasmagoriques, figures du double, figures des autres (Processions des existants, les Remz, l'Alter ego). En 1985, Fred Deux et Cécile Reims s'installent à La Châtre, en Berry. En 1987, il réalise La Vie m'agit, livre unique, recueil de 19 dessins rehaussés d'aquarelle.

Dans les années 1990, Fred Deux retourne à la couleur en réalisant de larges taches colorées (aquarelle, laque ou peinture) qu'il retravaille à l'encre de chine ou au crayon. Les formes prolifèrent de manière autonome, parfois viscérales. Là une main, un corps, un visage, un fœtus abandonné apparaissaient.

Certaines œuvres de Fred Deux ont été reprises et gravées sur cuivre par Cécile Reims.

En 1971, Fred Deux et Cécile Reims fondent le centre d'art contemporain de Lacoux (CACL), dans le département de l'Ain. Le CACL se trouve dans une ancienne mairie-école désaffectée du hameau de Lacoux, situé dans la commune d'Hauteville-Lompnes4.

Il meurt à 91 ans, en 2015, à La Châtre.
Lire plus

Fred Deux, Celui qui n'en revenait pas
Fred Deux, Celui qui n'en revenait pas Fred Deux, Celui qui n'en revenait pas

Nous livrons en Etats-Unis

Toutes les oeuvres sont emballées et envoyées par des professionnels.