• € (EUR)
  • Besoin d'aide

Christos Kalfas

Perdre ciel et terre, 1958

Peinture : plâtre, techniques mixtes 120 x 120 x 5 cm

5 000 €

Proposer un prix

Ajouter à ma wishlist
LOADING NOT DISPLAYED BLUR TEXT
Second NOT DISPLAYED BLUR TEXT

Essayez gratuitement l’œuvre chez vous pendant 14 jours

Entreprises: Leasing à partir de 154 € / mois Une question? Contactez nos experts
Imaginez-la chez vous
Christos Kalfas, Perdre ciel et terre

À propos de l'œuvre

Œuvre vendue en parfait état

Plaque de plâtre -- Œuvre Dans l’œuvre Perdre Terre et ciel, Christos Kalfas illustre avec une grande poésie la notion de « permanence ». Ce thème que l’on retrouve régulièrement dans ses œuvres lui permet de repenser la question du temps loin de la perspective linéaire que nous en avons généralement. En référence à Roland Barthes, il considère en effet que certaines idées ou évènements peuvent se glisser sur le temps, changer d’espace, se répéter de façon continue et « permanente ». De la même manière, les éléments qui composent ses tableaux peuvent donc se détacher de leur signification ou leur contexte initial et se « réincarner » dans de nouvelles situations, chargés d’illusions, de drames, d’érotisme ou de lucidité. Ils se transforment alors en « citations » qui incluent nécessairement des variations et peuvent s’adapter à toute interprétation. « (Mon art) est ainsi devenu mythe, prétexte et occasion d’un exercice créatif sans en subir de conséquences pathétiques » (Entretiens, oct. 1995). Pour lui c’est en travaillant sur la « peau » de chaque chose qu’on peut parvenir à construire une véritable mythologie personnelle. Bien que la citation qui vient se surimprimer sur la surface de ce tableau est une référence directe au texte antique de Thucydide dédié à la Guerre du Péloponnèse (La Guerre du Péloponnèse, Livre III, LXXXII, 4-8), l’œuvre ne se veut pas pour autant une transcription littérale d’une scène historique de la bataille qui opposa les Spartiates aux Athéniens. Il s’agit au contraire d’exprimer la pertinence de cette citation dans un contexte actuel : « Une audace irréfléchie passa pour un dévouement courageux Une prudence réservée pour lâcheté déguisée La modération pour le prétexte qu’allègue la mollesse L’intelligence en tout pour une inertie totale » Il s’agit d’une prise de conscience de l’erreur de jugement, des malentendus ou de la cupidité, qui peuvent conduire à des résultats tragiques, telle une guerre fratricide et idéologique. La faiblesse de jugement de l’homme est placardée sur le corps de l’homme nu, fragile et sans défense. Ce géant en exil, sans visage et sans identité, ermite sans raison ni paraitre qui erre dans un désert, apparait telle une âme vide et fragile dont le seul salut possible pourra émerger des deux plus puissantes armes que possède l’être humain : son esprit et sa pensée. Symboles de vie et de renaissance, les rouges gorges et l’œuf suggèrent quant à eux les possibilités de renouveau qui s’offrent à cet être désincarné, perdu entre deux mondes, qui ne demande qu’à reprendre vie sous nos yeux.
Lire plus
À propos du vendeur
Galerie LOFT • Paris, France

Vendeur Artsper depuis 2013

Vendeur certifié

Technique
Peinture: plâtre, techniques mixtes
Dimensions cm inch
120 x 120 x 5 cm
Encadrement
Cadre en bois argenté
Dimension de l'œuvre encadrée
122 x 122 x 6 cm
Tirage
Œuvre Unique
Authentification
Œuvre vendue avec facture de la galerie et certificat d’authenticité
Signature
Oeuvre signée à la main
Couleurs

Beige

Tags

Personnage

Thèmes

Livraison dans le monde entier

L'œuvre est disponible en retrait en galerie à Paris, France ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'œuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
Provenance de l’œuvre: France En savoir plus sur la livraison

Retour gratuit

Les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement. En savoir plus sur les retours gratuits

Paiement et Garantie

Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure. En savoir plus sur le paiement
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des œuvres. En savoir plus sur la garantie Artsper
Christos Kalfas

Christos Kalfas

Grèce • Né(e) en: 1955

Artistes Peintres

Artistes Grecs

Né en 1955 à Eleftheroupolis (Grèce du nord) Christos Kalfas s’intéresse à la peinture et à la gravure dès son adolescence mais c’est réellement avec son installation en France à la fin des années 1970 et son entrée à l’Ecole des Beaux-Arts de Saint-Etienne en 1978 qu’il débute sa formation artistique. Il aime cependant préciser lors de ses entretiens “je suis arrivé en France avec un regard tout à fait nouveau, une culture différente, et j’étais un peu à l’écart de l’art tel qu’il se présentait en France, c’était... un peu post-supportsurface, un peu l’art conceptuel comme on a pu le franciser ; je crois que tous, on s’est mis à faire la figuration parce que on cherchait à créer quelque chose de nouveau.‘’ À partir de 1981 il participe à diverses expositions et salons, notamment à SaintEtienne, à Lyon et à Paris avant de s’exposer en Europe dans les années 1990 et de revenir présenter ses oeuvres sur sa terre natale à partir de la fin des années 1990 et de manière plus régulière au cours des années 2000. Il vit et travaille aujourd’hui à Paris.
Lire plus
Autres œuvres de Galerie LOFT