Les garanties Artsper : paiements sécurisés, livraison dans le monde entier et retours gratuits ! En savoir plus

Loodz, The cure

Loodz The cure, 2017

Mise en situation Peinture 35.4 x 24.8 x 0.6 inch Oeuvre unique

1 376 $

Livraison : Une à deux semaines

Faire une offre

Comment ça marche
Ajouter à ma wishlist 5 personnes visitent cette page
Loodz, The cure
Description
Livraison

Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés.

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à ( Lyon, France) ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.


En savoir plus sur la livraison
Retour gratuit

Profitez de 14 jours d’essai pour trouver la place idéale de votre œuvre d’art. Et si vous changez d’avis, les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement.


En savoir plus sur les retours gratuits
Paiement

Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.


En savoir plus sur le paiement
Garantie

Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.


En savoir plus sur la garantie Artsper
Partagez cette oeuvre

Loodz

France

Loodz

Biographie

Loodz est né en septembre 1978 à Ambilly, en Haute Savoie mais c'est de l'autre côté du lac Léman, dans le Pays de Gex qu'il grandit. Très tôt il se mit à dessiner et à s'éprendre des univers de science-fiction qui garnissent ses bande dessinées de l'époque . En 1997, son ami Alker lui cède un original du fameux 'PARIS TONKAR' ainsi que les cassettes vidéo ' STYLEWARS et WILDSTYLE'. Pour lui c'est une révélation vite métamorphosée en passion, dès lors il se mit à pratiquer le Graffiti sous diverses formes, ce qui l'amènera à partir de 2005 à entamer une démarche d'atelier pour pousser plus loin sa quête.

Sur toile, à cette époque, Loodz peint uniquement avec des sprays, dans un style photo-réaliste, par goût de l'étude de cette technique.

A partir de 2010, il commence à montrer ses travaux et participe à ses premières expositions. Les retours sont plutôt positifs, mais lui, reste plutôt insatisfait. De là il opère un changement radical et se rapproche à nouveau de son premier amour, la bande dessinée. Il en gardera une technique de colorisation principalement en aplat, caractéristique de l'âge d'or des comics..

En 2012, Loodz à l'occasion de voyager au Pérou. Fort impressionné par l'art des civilisations disparues, l'iconographie andine, le travail sur textile propre à la vallée sacrée ou encore le travail pictural des femmes Chipibo, Loodz revient évidement 'changé'. Son travail devient dès lors plus abstrait. C'est aux côtés de l'artiste Pro 176, qu'il considérait déjà comme un maître du style, qu'il apprend à utiliser l'acrylique, ce qui lui permettra de faire un pas important dans ses recherches. Son univers tend clairement vers une esthetique futuriste et speculative, prolongement du graffiti qu'il defend.

-Depuis 2016, Loodz collabore ponctuellement avec l'atelier d'encadrement 'Olfraim' qui lui permet de valoriser son travail.

-Depuis septembre 2017, Loodz est représenté par la galerie 'Superposition' de Lyon.

Lire plus

Loodz, The cure
Loodz, The cure Loodz, The cure Loodz, The cure