Livraison dans le monde entier et retours gratuits ! En savoir plus

Emmanuel Pons, Je viens de tuer ma femme

Emmanuel Pons Je viens de tuer ma femme, 2006

Demander plus de visuels

6 091 $

Faire une offre

Une question? Contactez nos experts
COVID19 : Les livraisons sont maintenues mais des retards peuvent intervenir. Les colis sont traités dans le respect des règles sanitaires. Notre service client est disponible et prendra contact avec vous pour vous informer de l'avancé de votre commande.

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à Rouen, France


Ajouter à ma wishlist
Emmanuel Pons, Je viens de tuer ma femme
Mise en situation

simulator

simulator

Informations sur l’oeuvre
  • Technique

    Peinture : acrylique

  • Dimensions cm | inch

    37.8 x 34.6 x 0.4 inch

  • Support

    Peinture sur toile sans chassis

  • Encadrement

    Cadre avec vitre en plexiglass en bois beige

  • Dimension de l'oeuvre encadrée

    47.2 x 44.1 x 1.6 inch

  • Tirage

    Oeuvre Unique

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec facture de la galerie
    et certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée à la main

  • Proposé par

    Galerie Anne Perré
    Paris - France

  • A propos de l'oeuvre

    Oeuvre vendue en parfait état

    En 2006 sort aux éditions Arléa "Je viens de tuer ma femme", le roman best-seller d'Emmanuel Pons, nominé au prix du premier roman et de l'Ecole Normale Supérieure, sans cesse réédité et toujours vendu en collection de poche quinze ans après sa sortie. De son livre, l'artiste a tiré une série de quatre toiles. Voici l'une d'elle.
    Lire plus
Livraison
Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés. L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à Rouen, France) ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
En savoir plus sur la livraison
Retour gratuit
Profitez de 14 jours d’essai pour trouver la place idéale de votre œuvre d’art. Et si vous changez d’avis, les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement.
En savoir plus sur les retours gratuits
Paiement
Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.
En savoir plus sur le paiement
Garantie
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.
En savoir plus sur la garantie Artsper
Voir plus loin

Emmanuel Pons

France Né(e) en: 1968
Artiste français né en 1968. Vit et travaille en Haute-Normandie.

Emmanuel Pons plasticien.

Depuis 1991, l’artiste a participé à plusieurs reprises aux foires internationales françaises et étrangères importantes (solo show à Art Paris, St'Art, Art Up, Art Jonction, Art'97 au Canada...) ainsi qu’aux salons français qui jalonnent le parcours des artistes renommés : Montrouge, Grands et Jeunes d'Aujourd'hui, Mac 2000, Comparaisons... Il a fait l'objet d'une rétrospective parisienne en 2000, avec sortie d'une monographie et d'un film. Il a aussi reçu la Médaille d'Argent de la Ville de Paris pour son Oeuvre.

Depuis 1999, il peint le Trèfle. Cette plante, qui symbolise pour lui l'Homme, la chance et l'argent, est devenue sa signature artistique.

Entre 2013 et 2016, il crée l'histoire d'Epka, la première multinationale de l'art, qui a justement pour logo le Trèfle. Il apporte la « preuve » de l'existence de cette société du CAC 40 via un livre retraçant ses 25 ans de publicité (« La Saga Epka ») et un magazine de fans de la marque (Epka.mag). Parodiant Apple et les grands groupes dont il dénonce le fonctionnement, Emmanuel Pons fait réaliser en images de synthèse les produits artistiques qui figurent sur ses publicités et rédige sous une dizaine de pseudonymes tous les articles d'Epka.Mag. Cette action artistique est rendue possible par la maîtrise des codes publicitaires de l'artiste et sa connaissance des marchés boursiers.

Emmanuel Pons écrivain.

Son premier roman "Je viens de tuer ma femme" (Arléa - 2006) s’est vendu à près de 15000 exemplaires. Le suivant, "Ma Mère à l'origine", qui évoque un home-trader psychologiquement dérangé, a été salué par la critique (chronique de C. Donner dans Le Monde 2), et par la presse financière qui reconnaissait la pertinence de vue boursière du personnage. L’auteur du déjanté « Kazir ou le Festin d’Adam » a aussi à son actif une centaine de contes pour enfants parus et à paraître chez Itak Editions, deux livres de développement personnel et une méthode d'écriture.

Quand l’écriture enrichit la peinture.

C'est le maniement du pinceau comme des mots et de la matière comme des chiffres qui fait la richesse du travail d’Emmanuel Pons. Voilà pourquoi le texte compose en partie ses œuvres. Les insertions caustiques, voire cyniques, le disputent aux koans zen, aux faux graffitis, aux dessins d’enfants ou aux croquis de géométrie,

Après avoir marqué deux pauses dans son travail de plasticien (entre 2002 et 2005 puis entre 2009 et 2012) pour se consacrer à une quête spirituelle et à l’écriture, Emmanuel Pons revient en force avec une oeuvre complète, aboutie, animée d'un souffle de vie fort, vif et passionné. Comme lui.
Lire plus


Emmanuel Pons, Je viens de tuer ma femme
Emmanuel Pons, Je viens de tuer ma femme Emmanuel Pons, Je viens de tuer ma femme