Vous souhaitez offrir une oeuvre d’art ? Découvrez notre guide de Noël

Hipolythée, Oeil de gorille

Hipolythée Oeil de gorille, 2013

Mise en situation Peinture 59.1 x 59.1 x 2 inch

Vendu

Ajouter à ma wishlist 6 personnes visitent cette page
Hipolythée, Oeil de gorille
Description
  • Proposé par

    Arielle d'Hauterives Galerie
    Brussels - Belgique

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée à la main

  • Technique

    Peinture : Huile sur bois

  • Tirage

    Oeuvre Unique

  • Dimensions cm | inch

    59.1 x 59.1 x 2 inch

  • Encadrement

    Cadre en bois marron

  • Guide du collectionneur

  • A propos de l'oeuvre

    Je t’ai à l’œil…

    Serge Daney, fondateur des Cahiers du Cinéma, disait : "Ce n’est pas vous qui regardez le film, mais c’est le film qui vous regarde". A force de zieuter ces cyclopes imposants peints par Hipolythée, cette évidence (évidence, du latin video, au sens littéral du terme : qui saute aux yeux) m’est apparue. Ce n’est pas moi qui les regarde, cette chouette, ce gorille et ce cheval ; pas même moi qui croise leurs regards, mais ceux sont eux qui me regardent. Ils me regardent, moi ce bipède appelé humain. Pas pour inspirer la peur, la pitié ou la compassion mais pour m’interroger sur ma responsabilité dans ce monde que nous partageons et que j’occupe provisoirement, à l’œil ! Ils m’ont à l’œil, moi le locataire à titre gracieux d’une planète aussi ronde que leur pupille, d’un globe aussi fragile que leur orbite puissante. Ils me font de l’œil, discrètement ! Pas pour me séduire, me troubler ou m’émouvoir mais pour me dire, d’un clin d’œil immobile, notre "humanimalité" commune ! A vue d’œil, ces cyclopes valent le coup d’œil ! Mais moi, me voient-ils d’un bon œil ? Moi, le seul humain en apparence ; moi qui détruit l’habitat du gorille, empoisonne les chouettes ou fait commerce de la viande de cheval ? Nulle vengeance dans leur œil, œil pour œil, dent pour dent, ce n’est pas leur genre ! Nul mauvais œil, car s’ils me font de l’œil, c’est qu’il est peut-être encore temps d’ouvrir les yeux sur l’état du monde et de tous ceux qui le peuplent, eux et moi. Ouvrir l’œil, pour éviter de ne pouvoir le fermer de la nuit, la nuit possible d’un monde à disparaître… [LS]

Livraison

Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés.

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à ( Brussels, Belgique) ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
Paiement

Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement. Sachez que nous prenons les frauds et le respect de vos informations confidentielle très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.

Garantie

Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.

Partagez cette oeuvre
Contacter nos experts

Une question sur l'oeuvre ? L'artiste ? La livraison de l'oeuvre ?

Hipolythée

Né(e) en: 1972

France

Hipolythée est née le 24 avril 1972. Elle est originaire de Crépy-en-Valois (Oise) où se trouve son atelier. Titulaire d'un doctorat d'architecture et design d'environnement à l'école Camondo, elle a enseigné les arts appliquées dans différentes écoles parisiennes, notamment à l'école Boulle, et dispense aujourd'hui ses cours au lycée Elisa Lemonnier. Le temps est à la crise, le temps est à la peur, le temps est à la haine, le temps est à la rancœur, le temps file, le temps détruit, le temps inquiète. Hipolythée ose une réponse à tous les comploteurs de l’ère du soupçon. Hipolythée nous convoque à un défi : changer le monde et les choses qui le peuplent en se faisant du bien ! Ici, dans l’œuvre d’Hipolythée, qui se construit avec et non pas contre le temps, tout est symbole ! Frappe et elle t’ouvrira son univers ; demande et elle te répondra à travers ses toiles, crois en l’avenir et tu verras alors que rien n’est perdu, pas même le paradis. A travers ses toiles, Hipolythée montre que le monde est un éternel recommencement sauf si… Elle nous oblige à changer de fenêtre, à regarder autrement, à se positionner différemment, à s’aider des contes de notre enfance, contes de nos enfants, rêves enfouis, peurs salutaires.
Lire plus

Hipolythée, Oeil de gorille
Hipolythée, Oeil de gorille

Nous livrons en Etats-Unis

Toutes les oeuvres sont emballées et envoyées par des professionnels.