COVID19 : Livraison assurée, de nouvelles options disponibles et le service client est ouvert. En savoir plus

Vik Muniz, Fon Fon (For J. Carlos)

Vik Muniz Fon Fon (For J. Carlos), 2018

Demander plus de visuels

28 000 $

Faire une offre

Une question? Contactez nos experts
COVID19 : Les livraisons sont maintenues mais des retards peuvent intervenir. Les colis sont traités dans le respect des règles sanitaires. Notre service client est disponible et prendra contact avec vous pour vous informer de l'avancé de votre commande.

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à Paris, France


Ajouter à ma wishlist
Vik Muniz, Fon Fon (For J. Carlos)
Mise en situation

simulator

simulator

Informations sur l’oeuvre
  • Technique

    Photographie : textile, assemblage

  • Dimensions cm | inch

    30 x 22 inch

  • Support

    Photographie sur Dibond

  • Encadrement

    Cadre en bois blanc

  • Dimension de l'oeuvre encadrée

    30.8 x 23 inch

  • Tirage

    Oeuvre Unique

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec facture de la galerie
    et certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée

  • Proposé par

    Xippas
    Paris - France

  • A propos de l'oeuvre

    Oeuvre vendue en parfait état

    Impressions jet d’encre et collage.
    Plexi anti UV et anti-reflet Optimum Museum
    Série Handmade

    Jouant sur la dichotomie entre l’objet et sa représentation, dans sa série "Handmade", Vik Muniz explore la nature de la perception, réinventant les possibilités de construction de l’image photographique.

    Les œuvres "faites-main" comme le titre de l’exposition l’indique, sont issues d’un procédé hybride qui réunit des manipulations manuelles voire artisanales – notamment, peinture ou collage – et la photographie numérique de haute résolution. En résultent des compositions complexes, chacune œuvre unique, combinant des techniques différentes : le papier et le carton sont peints, découpés et superposés sur une surface, photographiée par la suite afin d’être manipulée, ré-agencée et photographiée de nouveau et ainsi de suite. En créant une multitude de plans qui laissent apparaître des éléments sous-jacents et leurs photographies, Vik Muniz invente de véritables trompes-l’œil où l’objet et sa représentation photographique sont entrelacés dans un jeu visuel.
    Lire plus
Livraison
Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés. L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à Paris, France) ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
En savoir plus sur la livraison
Retour gratuit
Profitez de 14 jours d’essai pour trouver la place idéale de votre œuvre d’art. Et si vous changez d’avis, les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement.
En savoir plus sur les retours gratuits
Paiement
Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.
En savoir plus sur le paiement
Garantie
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.
En savoir plus sur la garantie Artsper
Voir plus loin

Vik Muniz

Brésil Né(e) en: 1961 Artiste célèbre

Vik Muniz est un artiste contemporain originaire du Brésil né en 1961 à São Paulo. Il vit actuellement à New-York.

Enfant issu des quartiers pauvres, il découvre l'art dans les livres qu'il emprunte à la bibliothèque et obtient une bourse pour assister aux cours du soir.

Un jour, il est témoin d'un règlement de comptes dans la rue. Blessé par balle, il se voit proposer une somme d'argent par l'agresseur pour préserver son silence. C'est avec cet argent en poche qu'il décide de déménager à Chicago, puis à New-York. Il s'installe à Brooklyn et enchaîne plusieurs emplois avant d'intégrer un atelier. Il commence alors son activité d'artiste avec la sculpture.

Vik Muniz se lance définitivement dans une carrière artistique au début des années 1980. Très vite, il se crée un style personnel reconnaissable. L'artiste réutilise les déchets et des éléments low-tech pour créer des œuvres propres, ou réinvestir des classiques de l'art. Poussières, mégots, puzzle, magnets, jouets… Muniz est capable de transformer n'importe quel matériau en médium. Il prend ensuite une photographie de l'œuvre assemblée. L'illusion de l'image déconcerte les spectateurs. Par son travail, Muniz invite à porter un regard différent sur des chefs-d'œuvre familiers dans lesquels il a inséré des éléments de la vie quotidienne.

Grâce à cette démarche, il obtient une reconnaissance internationale dès 1997 avec la série de peintures « Pictures of Chocolate », peintes en chocolat. Le Museum of Modern Art de New York (MoMA) lui offre alors sa première exposition. Il réitère l'exploit en 2006 avec la série « Pictures of Junk », cette fois-ci élaborée à partir d'ordures issues de notre quotidien de consommateur et confirme ainsi son ancrage sur la scène artistique contemporaine mondiale.

Dans les années 2000, il part à Rio de Janeiro et collabore trois ans durant avec des habitants vivant proche d'une des plus grandes décharges du monde. Ces derniers collectent pour lui des ordures dont il va se servir pour créer des œuvres d'art. Il est filmé dans sa démarche par Lucy Walker qui signera le documentaire « Waste Land » en 2010, relatant cette aventure. La vente de ces œuvres chez Sotheby's à Londres a permis de redistribuer l'argent gagné - 250 000 euros environ - à la communauté brésilienne en question.

Son travail est exposé dans le monde entier, dans des institutions culturelles de renom comme le Metropolitan Museum of Art et le MoMA à New-York, la Maison Européenne de la Photographie à Paris ou encore à la Tate Modern à Londres.

Lire plus


Vik Muniz, Fon Fon (For J. Carlos)
Vik Muniz, Fon Fon (For J. Carlos) Vik Muniz, Fon Fon (For J. Carlos) Vik Muniz, Fon Fon (For J. Carlos)