Livraison dans le monde entier et retours gratuits ! En savoir plus

Salvador Dali Anti Fleur, 1971

Demander plus de visuels

28 119 $USD

Faire une offre

Une question? Contactez nos experts
COVID19 : Les livraisons sont assurées dans le monde entier. Les colis sont traités dans le respect des règles sanitaires.

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à Paris, France


Ajouter à ma wishlist
Informations sur l’oeuvre
  • Technique

    Sculpture : verre

  • Dimensions cm | inch

    13.8 x 9.8 x 9.8 inch

  • Installation

    La sculpture ne peut pas être exposée en extérieur

  • Tirage

    Oeuvre numerotée et limitée à 150 exemplaires
    1 exemplaire restant

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec facture de la galerie
    et certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée dans le moule

  • Proposé par

    Galerie Dali Paris
    Paris - France

  • A propos de l'oeuvre

    Oeuvre vendue en parfait état

    Dalí a découvert que le verre et plus précisément la pâte de verre, offrait le moyen idéal pour "l'expression de la métamorphose" qui, selon lui, est sa perception surréaliste de la réalité. La collection Daum nous permet de voir le génie de Dalí à travers la translucidité des sculptures modelées à partir de verre coloré. La collaboration entre Dali et Daum a débuté dans le milieu des années soixante et elle a duré près de vingt ans.

    «Le succès de Fleur de mal», commente Noêl Daum, «a conduit cette fois Dali à aborder le sujet de la flamme, dont le caractère aérien favorise l'imagination. De la même manière que les corps génèrent spontanément des anti-corps, s'il y a des fleurs, il devrait y avoir un anti-fleur ".

    La sculpture est référencée dans "Dalí : le dur et le mou, sculptures et objets". Eccart, 2004. pg. 130 ref. 322
    Lire plus
Livraison
Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés. L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à Paris, France) ou peut être livrée à l'adresse de votre choix dans moins d'une semaine après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
En savoir plus sur la livraison
Retour gratuit
Profitez de 14 jours d’essai pour trouver la place idéale de votre œuvre d’art. Et si vous changez d’avis, les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement.
En savoir plus sur les retours gratuits
Paiement
Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.
En savoir plus sur le paiement
Garantie
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.
En savoir plus sur la garantie Artsper
Voir plus loin

Salvador Dali

Espagne Né(e) en: 1904 Artiste célèbre

Salvador Dalí, marquis de Dalí de Púbol, né à Figueras le 11 mai 1904 et mort dans la même ville le 23 janvier 1989, est un artiste peintre, sculpteur, graveur, scénariste et écrivain catalan de nationalité espagnole. Il est considéré comme l'un des principaux représentants du surréalisme et comme l'un des plus célèbres peintres du XXe siècle.

Génie protéiforme, cultivant l'extravagance et l'autocélébration, Salvador Dalí pratiqua une forme d'art de l'inconscient dont il eut la révélation en lisant Freud. Il marqua de sa personnalité le surréalisme en peinture comme au cinéma.

Élève rêveur et indiscipliné jusqu'à son entrée à l'École des beaux-arts de Madrid, Salvador Dalí se place à la croisée de plusieurs influences, qui mêlent les réalismes hollandais et espagnol, l'impressionnisme et le cubisme. C'est à Madrid qu'il fait la connaissance de Luis Buñuel, tandis que De Chirico et la « peinture métaphysique », René Magritte ou encore Joan Miró décident de sa vocation, qui s'affirme dès 1927 par un style que caractérise une exécution minutieuse mise au service de représentations oniriques.

C'est après un premier voyage à Paris qu'il « s'insinue » dans le surréalisme, selon le mot d'André Breton. Sa contribution au mouvement est moins celle du peintre que de l'auteur, avec Buñuel, d'Un chien andalou (1928). À peine moins déterminante est sa part dans la réalisation de l'Âge d'or (1930), qui restera longtemps interdit. La carrière cinématographique de Dalí s'achève en 1932 avec la publication d'un scénario, Babaouo, qui « se passe en 1934 dans n'importe quel pays d'Europe pendant la guerre civile ».

Dalí, qui a pour compagne et inspiratrice Gala Éluard, est le pourvoyeur d'un feu d'artifice ininterrompu. Il a « une idée par minute », de préférence incongrue ou obscène, mettant au service du mouvement surréaliste une publicité ingénieuse et tapageuse. Malgré le reniement de Breton, en 1934, l'art hallucinatoire de Dalí relève bien de l'esthétique surréaliste résumée par cet aphorisme : « La culture de l'esprit s'identifiera à la culture du désir. »

Sa vie et son œuvre se confondent dans une imposture générale qui pourrait bien être aussi une œuvre d'art digne de forcer, sinon l'approbation, du moins une attention moins sceptique. Un musée Dalí, dont le peintre sera lui-même le promoteur, sera créé en 1974 à Figueras, où verra aussi le jour en 1984 la fondation Gala-Salvador-Dalí. Cinq ans plus tard, c'est elle qui recevra le corps de l'artiste.

Lire plus


Salvador Dali, Anti Fleur
Salvador Dali, Anti Fleur Salvador Dali, Anti Fleur Salvador Dali, Anti Fleur Salvador Dali, Anti Fleur