{}

Antoine Cadeo  

présentation

Cette semaine, Antoine Cadeo, rédacteur en chef de AMA et directeur des opérations chez A&F Markets vous livre sa sélection. A cette occasion, nous lui avons posé quelques questions.


Artsper : Quand avez-vous lancé AMA et quel est en le concept ?

Antoine Cadeo : Il y a quatre ans, il n'existait aucune agence de presse ou aucun flux continu d'information dédié au marché de l'art. Notre souhait était donc de combler cette lacune pour que collectionneurs et professionnels aient un accès permanent à l'information. C'est dans ce contexte-là que nous avons créé Art Media Agency en 2010.
AMA offre une information quotidienne, factuelle, précise et la plus exhaustive possible à ses lecteurs. Nous éditions environ 150 articles par semaine qui sont disponibles sur notre site, dans Google News, sur Twitter, à travers notre app. et sur certains médias partenaires. Une sélection parmi ces derniers sont éditorialisés, mis en forme, illustrés et envoyés par mail à nos lecteurs de manière hebdomadaire à travers notre publication : la Newsletter Professionnelle d'AMA.

Artsper : À terme, pensez-vous faire évoluer le concept ? Si oui comment ?

Depuis sa création, AMA a beaucoup évolué, en 2010 seule l'agence de contenu et son site Internet existaient, puis en 2011 nous avons lancé notre première publication à travers la Newsletter Professionnelle que nous n'avons cessé de faire évoluer en intégrant de nouvelles sections ou changeant le design. Durant l'été 2013, l'application iPhone AMA a vu le jour et surtout nous nous sommes lancés durant la FIAC dans la réalisation de quotidiens imprimés qui ont connu un très grand succès, puisque nous avons produit l'équivalent de 160 pages et distribué 100.000 exemplaires en 5 jours !
En parallèle nous avons beaucoup travaillé sur l'internationalisation de notre contenu avec désormais de nombreux correspondants partout dans le monde.

Nous allons évidemment continuer à faire évoluer notre support et l'agence. Certains projets ne sont pas encore officiels, mais nous allons clairement continuer l'expérience du print sur d'autres foires. Le prochain rendez-vous est déjà fixé au printemps 2014 !

Artsper : Comment choisissez-vous les sujets de votre newsletter ?

Nous sommes culturellement très axés vers l'économie du marché de l'art, vers les nouvelles technologies qui changent ce domaine et vers l'international ; mais cela ne nous empêche pas de couvrir l’ensemble de l’actualité, ce qui — finalement — dicte véritablement nos choix éditoriaux.


Artsper : Pouvez vous nous en dire plus sur A&F Markets ?

A&F Markets est une jeune société à la croisée de l'art et de l'économie, dont l'objet principal est de rendre le marché de l'art accessible. Cela passe principalement par la mise à disposition d'une information continue et claire, par une nouvelle place de marché et des outils d'analyses.

Historiquement nous avons commencé avec Art Exchange qui est une place de marché financière permettant l'achat et la vente de parts indivises d'œuvres d'art. En cours de chemin nous avons répondu à plusieurs insuffisances ou lacunes du marché de l’art en lançant trois autres services : AMA, Art Analytics et l'édition d'un guide sur la fiscalité des collectionneurs dans le monde. Ce dernier détaille l'imposition des collectionneurs dans 86 pays lors de l'acquisition, de la détention et de la cession d'une œuvre d'art. Enfin, Art Analytics est un service de valorisation économique d'œuvre d'art : nous produisons des analyses quantitatives (comprendre : des statistiques !) qui répondent aux interrogations d'ordre économique (valorisation, arbitrage, risques, etc.) que peuvent se poser les collectionneurs ou les acteurs du marché.

Artsper : Quelle est pour l’instant la plus belle réussite d’AMA ?

Nous avons dépassé le cap des 120.000 abonnés ! À ma connaissance, aucune publication spécialisée dans notre secteur ne peut se vanter d'un tel lectorat. Notre grande fierté est également d'avoir un lectorat très international puisque 80 % de nos destinataires sont anglophones.
De manière plus générale, je pense que petit à petit nous sommes en train de changer les attentes qu'ont les acteurs du marché quant à la presse spécialisée. Nous constatons depuis que nous nous sommes lancés que les sujets économiques sont de plus en plus présents dans les différents médias dédiés au domaine de l’art.


Artsper: Quelle expo attendez vous le plus pour l’année 2014 ?

J'ai très envie de découvrir la rétrospective de Lucio Fontana au Musée d'art moderne de la ville de Paris, car c'est un artiste que je connais mal. Il y a aussi l'exposition sur Rembrandt à la National Gallery de Londres qui présentera les œuvres des dernières années de l'artiste alors qu'il se retrouvait dans la misère. Voilà les deux Blockbusters que j'ai envie d'aller voir, pour le reste on verra ce que nous réserve 2014.

Artsper : Une récente découverte artistique qui vous a marqué ?

Les robes de Dice Kayek, qui a remporté le dernier Jameel Prize, et qui sont exposées en ce moment au V&A à Londres. D'ailleurs plusieurs artistes français sont représentés parmi les finalistes de ce prix. Les installations de Laurent Mareschal sont à ce sujet assez incroyables.

Artsper : Êtes-vous collectionneur ? Si oui, quelle est votre dernière acquisition ?

Non, je ne me considère pas encore comme un collectionneur, mais cela viendra.

Artsper : Que pensez-vous du projet Artsper ?

Artsper est un projet ambitieux qui mérite une certaine attention. Lorsque l'on dépasse un certain seuil de prix, il est très difficile de vendre de l'art comme peut le faire eBay en mettant simplement en relation vendeur et acheteur. Il faut donc inventer de nouveaux modèles. C'est ce qu’essaie de faire Artsper et je trouve cela courageux.

Lire plus
Nos Garanties

Livraisons garantiespar des transporteurs spécialisés
En savoir plus

Paiements securisés par carte bleue, paypal ou virement bancaire
En savoir plus

Retours gratuitsjusqu'à 14 jours
En savoir plus

Prix négociés auprès de nos galeries
En savoir plus

Leurs Expériences

"Artsper réunit le meilleur des galeries d’art du monde entier. Je peux ainsi faire mon choix depuis chez moi en toute sérénité."

Sébastien Robineau - Avocat

"Les conseillers sur Artsper m’ont guidé dans mon choix et ont été très réactifs à mes questions et dans le suivi de ma commande."

Vincent Dubois - Gestionnaire de fonds

"Artsper, c'est le choix le plus diversifié et le plus large d'oeuvres contemporaines accessibles. Mon JonOne, acheté sur Artsper, est un émerveillement quotidien."

Hubert de Brichambaut - Dirigeant d'entreprise