Vous souhaitez offrir une oeuvre d'art ?
Découvrez notre carte cadeau

Hors le mur

Pour la première fois, le cabinet Homère met son engagement au service de l’art, pour une rencontre des plus inattendues. Le Street Art sort de la rue et vient investir les murs, opérant un dialogue fructueux entre jeunes artistes et grands noms de l’art contemporain.

Le Street Art est un nouveau mouvement fédérateur d’un art contemporain souvent mal compris par les tenants du bon goût. Non autorisé, illégal, non conforme, il est la quintessence de ce que la rue fait de plus subversif : il est donc éminemment désirable.

Cet art urbain est considéré depuis peu comme un mouvement artistique à part entière, strictement visuel. Il regroupe toutes formes d’art réalisées dans la rue, ou dans des endroits publics, et englobe diverses techniques telles que le graff, la réclame, le pochoir, la mosaïque, les stickers ou encore l'affichage. John Fekner, pionnier américain de la mouvance, définit le Street art comme « Tout art dans la rue qui n’est pas uniquement du graffiti »

Depuis quelques années maintenant, le Street art connait en France un engouement sans précédent. Une quarantaine de galeries spécialisées à Paris, des salons dédiés, des collectionneurs acquis à sa cause, des expositions dans des institutions muséales réputées, des départements au sein des maisons de ventes : tout participe à l'essor de ce nouveau mouvement. Nouveau? Pas tant que ça! Certains artistes présentés au sein de cette exposition officient dès les années 1970 dans les rues des grandes villes du monde. Jef Aérosol, le nantais indissociable de sa fameuse flèche rouge, Speedy Graphito, qui opère la jonction entre figuration libre et street art dans les années 1980, Miss Tic, qui promène ses bombes dans les rues de Montmartre… ce sont les vieux de la vieille du mouvement, qui ont fait leurs armes dans la rue, entre Paris et New-York! Face à un marché toujours en mutation, ils ont su adapter leur technique et leur art à des supports plus commerciaux, sans rien perdre de leur fougue, pour un résultat graphique aussi accessible qu'intelligent.

Mieux encore, cet art de la rue, ou encore art urbain, créer l’engouement chez de jeunes artistes contemporains. N’ayant pas eu la chance de naître à l’époque phare des kings du Street Art, ces jeunes ont su récupérer à leur compte les codes de la rue. A l’image de Yann Houri, cette nouvelle génération, volontiers autodidacte mais aussi issue des grandes écoles, qui n’a pas forcément connu la rue, mais n’en est pas moins talentueuse.

Esthétique urbaine, codes empruntés à l’imaginaire commun, ironie sarcastique, prise de partie politique ou simplement pur questionnement graphique, les œuvres issues du Street Art ou dérivées parlent à tous. L’intensité et la simplicité du geste sur la toile aimante notre regard. De nouveaux artistes s’approprient les bombes de leurs aînés pour perpétrer un art populaire qui ne connait pas l’écueil de la démagogie.

Jeanne Poret

Lire plus
Partager cette thématique

Yann Merran, Poor Kitty, Photographie

Yann Merran

Poor Kitty, 2010
40 x 60 x 2 cm
Photographie

450 €

Speedy Graphito, Conversation , Edition

Speedy Graphito

Conversation , 2009
67 x 50 cm
Edition

400 €

Speedy Graphito, Fragile paradise, Edition

Speedy Graphito

Fragile paradise, 2010
80 x 106 x 1 cm
Edition

Vendu

C215, Charles Bronson, Peinture

C215

Charles Bronson, 2014
81 x 65 x 3 cm
Peinture

4 200 €

Gaia du Rivau, Pneu posé là, Peinture

Gaia du Rivau

Pneu posé là, 2014
51 x 41 x 2 cm
Peinture

800 €

Yann Merran, Chaos, Photographie

Yann Merran

Chaos, 2011
20 x 30 x 2 cm
Photographie

200 €

Gaia du Rivau

France

Yann Merran

France

C215

France

Speedy Graphito

France