• € (EUR)
  • Besoin d'aide
Dora Maar

Dora Maar

France • Né(e) en: 1907

Grands Maitres

Photographes célèbres

Artistes Français

Derrière chaque grand homme, il y a une femme. Dans le cas de Picasso, il y a des femmes et parmi elles, Dora Maar qui fut un temps sa muse.

Ainsi, si c'est cette aventure avec le peintre espagnol que le grand public a longtemps retenu de Dora Maar, son propre talent sort peu à peu de l'ombre pour notre plus grand plaisir.

Née à Paris en 1907, Henriette Dora Markovitch est la fille de l'architecte croate Joseph Markovitch et de Louise-Julie Voisin. Elle passe son enfance à Buenos Aires et revient en France à la fin des années 1920 pour étudier la photographie et suivre des cours à l'École des Beaux-Arts. A l'époque, elle fait notamment la connaissance d'Henri Cartier-Bresson.

Ayant pris le pseudonyme de Dora Maar, elle déménage successivement à Barcelone, puis Londres. Elle immortalise alors les effets du krach boursier de 1929 sur le monde.

De retour à Paris et très engagée politiquement, elle ouvre son atelier et fréquente de nombreux artistes et intellectuels de l'époque. En 1935, Dora Maar travaille comme photographe sur un film de Jean Renoir. À cette occasion, Paul Éluard lui présente Pablo Picasso et ainsi commence une liaison de neuf ans. Au cours de celle-ci, elle pose pour le peintre et participe au processus de création de Guernica dont elle prend en photo toutes les étapes de réalisation.

Elle commence elle-même à peindre, suivant le mouvement cubiste, et abandonne peu à peu la photographie. Mais son style s'affirme vraiment après la séparation avec l'artiste en 1946 et son exil ponctuel dans le Vaucluse. Dépressive, elle est traitée aux électrochocs par Jacques Lacan. Ses toiles deviennent alors plus sombres et figuratives telles que le Portrait d'Éluard, ou l'Autoportrait à l'enfant.

Les tableaux et les dessins de Dora Maar restent quasiment méconnus jusqu'à sa mort en 1997. C'est au cours de la vente posthume de 1999 que le public prend connaissance d'une production très riche et encore jamais dévoilée.

Lire plus

Otjitando, John Kenny

Otjitando

John Kenny

Photographie - 67 x 45 x 2 cm

1 117 €

Figure "Grise mine", Levalet

Figure "Grise mine"

Levalet

Edition - 51 x 37 cm

150 €

Above water level 2, Aziz Anzabi

Above water level 2

Aziz Anzabi

Edition - 102 x 66 x 1 cm

1 400 €

Missile off - white - noir, Rémy Aillaud

Missile off - white - noir

Rémy Aillaud

Sculpture - 47 x 13 x 13 cm

2 400 €

Paysages 211, Xiu

Paysages 211

Xiu

Peinture - 40 x 40 x 2 cm

600 €

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Derrière chaque grand homme, il y a une femme. Dans le cas de Picasso, il y a des femmes et parmi elles, Dora Maar qui fut un temps sa muse.

Ainsi, si c'est cette aventure avec le peintre espagnol que le grand public a longtemps retenu de Dora Maar, son propre talent sort peu à peu de l'ombre pour notre plus grand plaisir.

Née à Paris en 1907, Henriette Dora Markovitch est la fille de l'architecte croate Joseph Markovitch et de Louise-Julie Voisin. Elle passe son enfance à Buenos Aires et revient en France à la fin des années 1920 pour étudier la photographie et suivre des cours à l'École des Beaux-Arts. A l'époque, elle fait notamment la connaissance d'Henri Cartier-Bresson.

Ayant pris le pseudonyme de Dora Maar, elle déménage successivement à Barcelone, puis Londres. Elle immortalise alors les effets du krach boursier de 1929 sur le monde.

De retour à Paris et très engagée politiquement, elle ouvre son atelier et fréquente de nombreux artistes et intellectuels de l'époque. En 1935, Dora Maar travaille comme photographe sur un film de Jean Renoir. À cette occasion, Paul Éluard lui présente Pablo Picasso et ainsi commence une liaison de neuf ans. Au cours de celle-ci, elle pose pour le peintre et participe au processus de création de Guernica dont elle prend en photo toutes les étapes de réalisation.

Elle commence elle-même à peindre, suivant le mouvement cubiste, et abandonne peu à peu la photographie. Mais son style s'affirme vraiment après la séparation avec l'artiste en 1946 et son exil ponctuel dans le Vaucluse. Dépressive, elle est traitée aux électrochocs par Jacques Lacan. Ses toiles deviennent alors plus sombres et figuratives telles que le Portrait d'Éluard, ou l'Autoportrait à l'enfant.

Les tableaux et les dessins de Dora Maar restent quasiment méconnus jusqu'à sa mort en 1997. C'est au cours de la vente posthume de 1999 que le public prend connaissance d'une production très riche et encore jamais dévoilée.

Quel est le mouvement artistique de Dora Maar ?

Les mouvements artistiques sont les suivants: Photographes célèbres

Quand est né(e) Dora Maar ?

L'année de naissance de l'artiste est : 1907