• $ (USD)
  • Besoin d'aide

Portrait de collectionneur : Elsa Carenzo

Quand un coup de cœur lance une collection d'art

Portrait de collectionneur : Elsa Carenzo - illustration 1

Peinture de Robert Séguin

Artsper est de retour avec un nouveau portrait de collectionneur ! Cette fois, nous sommes partis à la rencontre d'Elsa Carenzo. Ayant récemment emménagé à Madrid, la jeune femme a débuté sa collection un peu par hasard, lors d'un salon d'art contemporain. Depuis ce jour, découvrir et acheter des œuvres est devenu pour elle une activité fascinante. Plongez-vous dans le portrait de cette jeune collectionneuse, curieuse, créative et enthousiaste !

1. D'où vient ta première œuvre d'art et quelle était cette œuvre ?

Quand j'habitais à Bruxelles avec une amie artiste, nous allions à des expositions et des vernissages. Elle connaissait tous les bons plans et je me laissais porter par elle. Un jour, elle m'a invitée à un salon d'art contemporain : l'Affordable Art Fair. Le concept est dans le titre, ce sont des œuvres à prix abordables, donc j'étais bien décidée à commencer ma collection ce jour-là. Après quelques rondes et verres, j'ai flashé sur un tableau en 3 dimensions de l'artiste allemand Volker Kühn, que je ne connaissais pas. D'ailleurs je ne connaissais aucun artiste et je n'avais fait aucune recherche. Ma première œuvre a été achetée sur un coup de cœur. 

2. Qu'est-ce qui t'a motivée à lancer ta collection ?

Mon père. Il a commencé à collectionner des œuvres à partir de ses 50 ans. Je ne suis pas fan de ses goûts, mais chaque tableau ou petite sculpture raconte une histoire, interprétée ou réelle, un peu comme un tatouage. C'est ça qui m'attire et me fascine. 

J'ai toujours eu une sensibilité artistique et ce n'est pas parce que je ne suis pas une artiste moi-même que je ne peux pas avoir de l'art à la maison. Donc, je me suis dit, pourquoi ne pas utiliser mon argent pour soutenir des artistes que j'aime, tout en pouvant partager avec les autres leur histoire ? Pour moi, une collection est une invitation à la discussion et à l'interprétation.

3. Comment décrirais-tu ton rapport à l'art ?

Je suis fascinée. Selon moi, que ce soit mauvais ou excellent, il faut du courage pour créer et exposer aux yeux de tous ce que tu as produit. 

Portrait de collectionneur : Elsa Carenzo - illustration 1
Portrait de collectionneur : Elsa Carenzo - illustration 1

Photo de gauche : peinture encadrée de Brigitte Coirier / Photo de droite : photographie d'Amandine Besacier  - œuvre au mur de Lisa Lapierre et Mansour Badjoko

4. Où est exposée ta collection ? Qu'apporte-t-elle dans ton intérieur ?

Ma collection (si on peut déjà l'appeler comme ça) se trouve dans mon appartement à Madrid. Je viens d'y emménager et c'était d'ailleurs la première fois que je choisissais mes meubles en fonction de mes tableaux. Ma plus grosse œuvre, je l'ai achetée sur Artsper. Pour mes 30 ans, mes amis m'ont offert un chèque cadeau et j'ai acquis une peinture : un paysage aux couleurs pastel. J'ai donc évité d'acheter un canapé fuchsia !

J'essaie d'avoir des œuvres aux techniques différentes pour que ce ne soit pas redondant. Mais on perçoit quand même une certaine cohérence dans mes goûts. Ma collection m'apporte du réconfort mais aussi des surprises, selon les moments de la journée et les ombres projetées par les œuvres. Et quand j'ai des potes à la maison, c'est une bonne ouverture de conversation : « C'est de qui ?, C'est où ?, C'est toi ?, Ça me fait penser à...» et j'en apprends sur eux aussi !

Portrait de collectionneur : Elsa Carenzo - illustration 1
Portrait de collectionneur : Elsa Carenzo - illustration 1

Photographie à gauche : photographie sur le buffet par Eric Pringels - photographie au sol par Stephan Mutaner / Photographie à gauche : photographie par Johanna Maria Fritz - Sculpture en verre par Bernard Heesen

5. Quels artistes te touchent particulièrement ? Ou ceux que tu rêves d'acquérir ?

J'avoue qu'au premier abord, je m'intéresse plus à l'œuvre qu'à l'artiste. Mais je suis plus sensible aux artistes qui utilisent différentes techniques et médias, et qui proposent des univers poétiques avec de l'humour bien placé, comme Pierre Huyghe, Francis Alÿs ou Olafur Eliasson. Mais je ne suis pas sûre de pouvoir mettre leurs œuvres dans mon salon... 

6. Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui souhaite acheter sa première œuvre d'art ?

Si tu sais où tu vas, ou que tu veux commencer une collection, c'est que tu es prêt.e. Sors ! Va dans des galeries, des expositions et des vernissages. Quand tu as repéré l'œuvre, visualise-la dans ton univers. Il faut sentir qu'elle a beaucoup de choses à te raconter. Si tu ne l'achètes pas sur un coup de tête, comme moi, et que tu penses encore à elle après quelques jours, alors fonce ! 


Sélection d'oeuvres d'art

Nos recommandations Sarah Maple, Fighting Fire with Fire, Photographie

Sarah Maple

Fighting Fire with Fire, 2013
24 x 19.3 inch
Photographie

603 $US

Joachim Monvoisin, L'Os, Sculpture

Joachim Monvoisin

L'Os, 2013
13.4 x 2.8 x 2.4 inch
Sculpture

1 205 $US

Brankica Zilovic, New scalp 01, Sculpture

Brankica Zilovic

New scalp 01, 2014
11.8 x 11.8 x 0.8 inch
Sculpture

1 808 $US

Samuel Lugassy, Hristina, Photographie

Samuel Lugassy

Hristina, 2013
31.5 x 25.6 x 0.4 inch
Photographie

1 326 $US

Guillermo Garcia Cruz, 4a, Photographie

Guillermo Garcia Cruz

4a, 2019
9.4 x 7.1 inch
Photographie

385 $US

Gina Werfel, Aerial View, Peinture

Gina Werfel

Aerial View, 2019
12 x 12 inch
Peinture

917 $US

Hassan Hajjaj, Hassan Hajjaj, Photographie

Hassan Hajjaj

Hassan Hajjaj, 2019
12.6 x 8.7 x 0.1 inch
Photographie

217 $US

Nicolas Dubreuille, Ref 565, Peinture

Nicolas Dubreuille

Ref 565, 2019
19.7 x 19.7 x 0.8 inch
Peinture

1 748 $US

Anna Sidi Yacoub, Shifting colors 116 cm Unique Sculpture, Sculpture

Anna Sidi Yacoub

Shifting colors 116 cm Unique Sculpture, 2020
45.7 x 45.7 x 1.2 inch
Sculpture

Vendu

Alessandra Bisi, Solor, Peinture

Alessandra Bisi

Solor, 2020
39.4 x 31.5 x 0.8 inch
Peinture

2 170 $US