• € (EUR)
  • Besoin d'aide
Antoine Larrera

Antoine Larrera

France

Artistes Français

Antoine Larrera est né à Paris en 1992. 

Ce dernier s’est construit au sein du monde de la mode pour ensuite devenir artiste autodidacte. Dans ses créations artistiques, on remarque une forte inspiration des défilés à l’identité marquée et bien singulière de Rick Owens ou encore ceux de la maison Comme des Garçons. Sa passion pour les corps polymorphes trouve racine dans les peintures de Salvador Dalí.  

Antoine Larrera projette sur la toile les (dé)constructions d’un réel pris sur le vif. Ses ensembles sont composés de figurations ou de photographies distordues numériquement, rendues abstraites par des manipulations sur des logiciels informatiques. L’hyper réalisme de la photographie est alors profondément modifié pour aboutir à une pluralité de réalités. Il traduit l’utilisation quotidienne que nous faisons du digital à savoir, capturer le réel, le métamorphoser pour qu’à la fin il ne reste plus aucun élément authentique. 

Son processus de création ressemble à ces miroirs déformés, qui transforment un corps connu en étrange. L'œil pourrait déceler dans ses peintures des objets familiers, des espaces reconnus où Antoine Larrera place des corps issus d’une autre dimension. Incarnations qu’il désire réelles, de ses fantasmes, de ses rêveries, ses peintures questionnent la capacité des espaces à captiver les images. Il est pertinent de noter le caractère personnel dans les travaux de l’artiste. Par ses expérimentations, les corps diffractés à l’infini deviennent de sensuelles abstractions qui s'échappent presque du virtuel, des extravagances visuelles qui vont au-delà du réel.

Il joue avec les représentations pour créer des images mutantes, toutefois en plein pied avec la réalité, où le·la spectateur·ice risque de perdre ses repères.

Lire plus

Cyril Réguerre, Félin, Peinture

Cyril Réguerre

Félin, 2019 100 x 73 x 2 cm Peinture

800 €

Aches, This dream of you, Edition

Aches

This dream of you, 2021 73 x 57 x 0.1 cm Edition

450 €

Miwako Yamaguchi, Landscape III, Peinture

Miwako Yamaguchi

Landscape III, 2015 56 x 76 x 2 cm Peinture

750 €

Antonino Puliafico, Rocce e onde, Peinture

Antonino Puliafico

Rocce e onde, 2021 80 x 90 x 2 cm Peinture

1 300 €

Saône De Stalh, Nuhara, Sculpture

Saône De Stalh

Nuhara, 2016 44 x 40 x 15 cm Sculpture

1 600 €

Marc Sinkiewicz, Pog-Sada (Jeune fille en langue Mooré), Sculpture

Marc Sinkiewicz

Pog-Sada (Jeune fille en langue Mooré), 2020 30 x 20 x 5 cm Sculpture

750 €

Tilt, Zahia White, Edition

Tilt

Zahia White, 2015 68.5 x 68.5 cm Edition

880 €

Gary John, Hendrix Swag, Peinture

Gary John

Hendrix Swag, 2016 58.4 x 55.9 cm Peinture

801 €

Miss Fuck, Ligne verte, Peinture

Miss Fuck

Ligne verte, 2016 92 x 60 x 2.5 cm Peinture

750 €

Angu Walters, Couple II, Edition

Angu Walters

Couple II, 2010 34 x 30 x 1 cm Edition

240 €

Felenzi, Arriva l'Autunno 1, Peinture

Felenzi

Arriva l'Autunno 1, 2020 80 x 80 x 2 cm Peinture

2 600 €

Gottfried Salzmann, No Parking, Peinture

Gottfried Salzmann

No Parking, 2008 74 x 50.5 cm Peinture

7 300 €

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Antoine Larrera est né à Paris en 1992. 

Ce dernier s’est construit au sein du monde de la mode pour ensuite devenir artiste autodidacte. Dans ses créations artistiques, on remarque une forte inspiration des défilés à l’identité marquée et bien singulière de Rick Owens ou encore ceux de la maison Comme des Garçons. Sa passion pour les corps polymorphes trouve racine dans les peintures de Salvador Dalí.  

Antoine Larrera projette sur la toile les (dé)constructions d’un réel pris sur le vif. Ses ensembles sont composés de figurations ou de photographies distordues numériquement, rendues abstraites par des manipulations sur des logiciels informatiques. L’hyper réalisme de la photographie est alors profondément modifié pour aboutir à une pluralité de réalités. Il traduit l’utilisation quotidienne que nous faisons du digital à savoir, capturer le réel, le métamorphoser pour qu’à la fin il ne reste plus aucun élément authentique. 

Son processus de création ressemble à ces miroirs déformés, qui transforment un corps connu en étrange. L'œil pourrait déceler dans ses peintures des objets familiers, des espaces reconnus où Antoine Larrera place des corps issus d’une autre dimension. Incarnations qu’il désire réelles, de ses fantasmes, de ses rêveries, ses peintures questionnent la capacité des espaces à captiver les images. Il est pertinent de noter le caractère personnel dans les travaux de l’artiste. Par ses expérimentations, les corps diffractés à l’infini deviennent de sensuelles abstractions qui s'échappent presque du virtuel, des extravagances visuelles qui vont au-delà du réel.

Il joue avec les représentations pour créer des images mutantes, toutefois en plein pied avec la réalité, où le·la spectateur·ice risque de perdre ses repères.