Présentation

Passionné par le sport automobile depuis son plus jeune âge, Cédric Marcadier a 12 ans quand le circuit du Val de Vienne sort de terre. Il y accompagne son père le week-end qui lui fait découvrir la vitesse, les courses et I'ambiance des paddocks. Il se fait rapidement offrir son premier appareil photo argentique pour immortaliser les autos qu'il y croise.

Plus tard, il monte à Paris où il poursuit des études d'ingénieur mais conserve intacte sa passion. Avec des amis il crée une association pour organiser des journées de roulage sur circuit. C'est en voulant immortaliser leurs exploits qu'il découvre la photo numérique. Dès lors, il cherchera à rendre l'atmosphère, les sensations, l'adrénaline inhérentes à ce sport.

Parmi ses influences on pourra citer des photographes de sport comme Paul Henri Cahier ou Vladimir Rys mais aussi des artistes tels que Michael Kenna dont il admire le minimalisme, le soin du cadrage et la maitrise du noir et blanc ou encore Sarah Moon et Paolo Roversi pour leur usage du flou.

Peu à peu il se détache de l'approche documentaire et laisse place à un style plus conceptuel et artistique abandonnant au passage la couleur au profit du noir et blanc pour son côté atemporel. Son objectif reste cependant le même : faire ressentir ce qui fait l'essence de la passion automobile.


Lire plus
Toutes les œuvres de Cédric Marcadier
Photographie, White Type E, Cédric Marcadier

White Type E

Cédric Marcadier

Photographie - 60 x 60 x 4 cm

1 094 CHF

Photographie, 22 F2, Cédric Marcadier

22 F2

Cédric Marcadier

Photographie - 90 x 90 x 4 cm

2 089 CHF

Photographie, White 356, Cédric Marcadier

White 356

Cédric Marcadier

Photographie - 90 x 90 x 4 cm

2 089 CHF

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Passionné par le sport automobile depuis son plus jeune âge, Cédric Marcadier a 12 ans quand le circuit du Val de Vienne sort de terre. Il y accompagne son père le week-end qui lui fait découvrir la vitesse, les courses et I'ambiance des paddocks. Il se fait rapidement offrir son premier appareil photo argentique pour immortaliser les autos qu'il y croise.

Plus tard, il monte à Paris où il poursuit des études d'ingénieur mais conserve intacte sa passion. Avec des amis il crée une association pour organiser des journées de roulage sur circuit. C'est en voulant immortaliser leurs exploits qu'il découvre la photo numérique. Dès lors, il cherchera à rendre l'atmosphère, les sensations, l'adrénaline inhérentes à ce sport.

Parmi ses influences on pourra citer des photographes de sport comme Paul Henri Cahier ou Vladimir Rys mais aussi des artistes tels que Michael Kenna dont il admire le minimalisme, le soin du cadrage et la maitrise du noir et blanc ou encore Sarah Moon et Paolo Roversi pour leur usage du flou.

Peu à peu il se détache de l'approche documentaire et laisse place à un style plus conceptuel et artistique abandonnant au passage la couleur au profit du noir et blanc pour son côté atemporel. Son objectif reste cependant le même : faire ressentir ce qui fait l'essence de la passion automobile.

Quelles sont ses 3 principales œuvres ?

Quand est né(e) Cédric Marcadier ?

L'année de naissance de l'artiste est : 1978