Vous souhaitez offrir une œuvre d’art ? Découvrez notre guide de Noël
  • CHF (CHF)
  • Besoin d'aide
François Morellet

François Morellet

France • Né(e) en: 1926

Grands Maitres

Art minimal

Artistes Éditions

Artistes Français

François Morellet, est un artiste contemporain français, peintre, graveur et sculpteur, né le 30 avril 1926 à Cholet (Maine-et-Loire) et décédé le 11 mai 2016.

Les débuts du créateur sont marqués par une courte période figurative. Puis, il devient l'un des représentants majeurs de l'abstraction géométrique, un art délivré de tout romantisme, sous l'influence des travaux de Pierre Dmitrienko. L'artiste adopte un langage géométrique très dépouillé, marqué par l'exemple de Mondrian, composé de formes simples, dans un nombre limité de couleurs, assemblés dans des compositions élémentaires sur deux dimensions. L'univers de Morellet est fortement mathématisé et rappelle le travail minimal de Dan Flavin.

A partir de 1952, François Morellet met en place ses premiers systèmes sous un schéma minutieusement pré-établi. L'artiste donne alors l'impression de contrôler la création, tout en laissant une part non négligeable au hasard. En 1960, François Morellet crée le Groupe de Recherche d'Art Visuel (GRAV) avec les artistes Horacio Garcia Rossi, Julio Le Parc, Joël Stein, Francisco Sobrino et Jean-Pierre Yvaral. Ils font bouger ensemble les lignes de l'art minimal et de l'art cinétique avec une visée sociale. A partir de 1963, Morellet intègre des néons à ses œuvres en jouant sur ses spécificités (intensité de l'éclairage, allumage instantané…).

Après les évènements de mai 68, le groupe se dissout. Peu après, François Morellet invente son mode d'exposition en posant des trames de bandes adhésives noires sur différents lieux et supports, (comme les sculptures du musée des Beaux-arts de Nantes). La recherche, le processus d'expérimentation priment désormais sur le chef-d'œuvre. Alors qu'il avait jusqu'ici préféré la ligne droite, Morellet introduit la courbe dans son travail, avec les séries Grotesques et Lunatiques (1996).

Les rétrospectives envers l'artiste côtoient les plus grandes institutions Centre Pompidou (2011), la Monnaie de Paris (2016)… Les installations de l'artiste envahissent les musées, comme celui des Beaux –arts d'Angers en 2002 ou de Nantes en 2008.

En 2010, une oeuvre de l'artiste rentre au Louvre de manière pérenne. Elle est affichée dans l'escalier Lefuel de l'aile nord de Richelieu. Les lignes géométriques des vitraux sont désaxées. « J'espère bien avoir introduit là un désordre discret et absurde qui pourra faire sourire des visiteurs « dans mon genre », tout en ne sautant pas aux yeux de tous les autres, au risque de les faire trébucher dans l'escalier ». Un décalage artistique grandiose en totale adéquation avec la vision démystificatrice de l'artiste.

Lire plus

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

François Morellet, est un artiste contemporain français, peintre, graveur et sculpteur, né le 30 avril 1926 à Cholet (Maine-et-Loire) et décédé le 11 mai 2016.

Les débuts du créateur sont marqués par une courte période figurative. Puis, il devient l'un des représentants majeurs de l'abstraction géométrique, un art délivré de tout romantisme, sous l'influence des travaux de Pierre Dmitrienko. L'artiste adopte un langage géométrique très dépouillé, marqué par l'exemple de Mondrian, composé de formes simples, dans un nombre limité de couleurs, assemblés dans des compositions élémentaires sur deux dimensions. L'univers de Morellet est fortement mathématisé et rappelle le travail minimal de Dan Flavin.

A partir de 1952, François Morellet met en place ses premiers systèmes sous un schéma minutieusement pré-établi. L'artiste donne alors l'impression de contrôler la création, tout en laissant une part non négligeable au hasard. En 1960, François Morellet crée le Groupe de Recherche d'Art Visuel (GRAV) avec les artistes Horacio Garcia Rossi, Julio Le Parc, Joël Stein, Francisco Sobrino et Jean-Pierre Yvaral. Ils font bouger ensemble les lignes de l'art minimal et de l'art cinétique avec une visée sociale. A partir de 1963, Morellet intègre des néons à ses œuvres en jouant sur ses spécificités (intensité de l'éclairage, allumage instantané…).

Après les évènements de mai 68, le groupe se dissout. Peu après, François Morellet invente son mode d'exposition en posant des trames de bandes adhésives noires sur différents lieux et supports, (comme les sculptures du musée des Beaux-arts de Nantes). La recherche, le processus d'expérimentation priment désormais sur le chef-d'œuvre. Alors qu'il avait jusqu'ici préféré la ligne droite, Morellet introduit la courbe dans son travail, avec les séries Grotesques et Lunatiques (1996).

Les rétrospectives envers l'artiste côtoient les plus grandes institutions Centre Pompidou (2011), la Monnaie de Paris (2016)… Les installations de l'artiste envahissent les musées, comme celui des Beaux –arts d'Angers en 2002 ou de Nantes en 2008.

En 2010, une oeuvre de l'artiste rentre au Louvre de manière pérenne. Elle est affichée dans l'escalier Lefuel de l'aile nord de Richelieu. Les lignes géométriques des vitraux sont désaxées. « J'espère bien avoir introduit là un désordre discret et absurde qui pourra faire sourire des visiteurs « dans mon genre », tout en ne sautant pas aux yeux de tous les autres, au risque de les faire trébucher dans l'escalier ». Un décalage artistique grandiose en totale adéquation avec la vision démystificatrice de l'artiste.

Quel est le mouvement artistique de François Morellet ?

Les mouvements artistiques sont les suivants: Art minimal

Quand est né(e) François Morellet ?

L'année de naissance de l'artiste est : 1926