Turquoise blue, 2016

par Innyang Low

Peinture : acrylique 60 x 60 x 5 cm

20 000 CHF
LOADING NOT DISPLAYED BLUR TEXT
Second NOT DISPLAYED BLUR TEXT
Une question? Contactez nos experts

Retours gratuits pendant 14 jours

Authenticité garantie

En savoir plus
Paypal American Express Visa Mastercard

Avis vérifiés

9.6/10

Imaginez-la chez vous

Innyang Low, Turquoise blue

À propos de l'œuvre

Tirage

Œuvre unique

Signature

Oeuvre signée à la main

Authentification

Facture de la galerie

Certificat d'authenticité de l'artiste


Technique

Peinture: acrylique

Dimensions cm inch

60 x 60 x 5 cm Hauteur x Largeur x Profondeur

Encadrement

Non encadrée


Tags

Œuvre vendue en parfait état

Provenance de l’œuvre: Suisse


À propos du vendeur

Galerie d’art professionnelle • Suisse

Vendeur Artsper depuis 2021

Vendeur certifié


Guide du collectionneur

Innyang Low

Innyang Low

Suisse • Né(e) en: 1947

Artistes abstraits 4 éléments

Artistes Peintres

Artistes Suisses

Artiste international né à Singapour et vivant en Suisse, Inn-Yang Low e.h. a réalisé de nombreuses expositions d'art dans le monde entier.

Frank Popper, critique d'art, conservateur international et théoricien de la cinétique, Paris, a écrit sur l'art d'Inn-Yang :

"Les œuvres ou projets d'Inn-Yang Low participent à la fois de la tradition de l'art cinétique qui anticipe l'art virtuel et de l'autre courant cinétique basé sur l'énergie vitale".

Aline Dallier, critique d'art, Paris, a écrit :

"Inn-Yang n'est pas seulement un peintre de dragons traditionnels et revisités, il est aussi un cinétiste et un artiste. Comment intègre-t-il ces deux types d'art contemporain ? La calligraphie qu'il pratique depuis son plus jeune âge est une façon naturelle de penser les différents types de mouvements et leurs expressions artistiques dans l'art cinétique. La performance a également un lien avec l'art cinétique car elle place le corps de l'artiste et du spectateur-acteur au centre de l'art, minimisant pour des raisons spirituelles et sociales l'importance de l'objet d'art".

"Le mouvement, c'est la vie. Le mouvement est sans vie sans esprit et sans esprit il n'y a pas de vie. Le dragon est la plus haute manifestation du mouvement dans le règne animal. Quand je dessine un dragon, je suis ce dragon. Quand je peins, je visualise les mouvements du dragon. Je ne sais jamais quand je vais le terminer, mais quand j'arrive à la queue du dragon, je sais qu'il est fini. Je commence toujours par la tête qui lui donne son caractère, mais tout au long du processus de mise en œuvre si je regarde le dragon est représenté par un vecteur de force. Ce n'est pas une question de beauté, de précision. Pour moi, l'art consiste à pouvoir transcrire sur papier ma représentation mentale du dragon comme symbole de force et de mouvement.

On peut aussi faire une comparaison avec le grand peintre et théoricien chinois Shih-t'ao qui a écrit dans ses "Remarques sur la peinture" : "Quand j'ai peint ce tableau, je suis devenu la source de la rivière comme je l'ai dessinée. Les fleurs du fleuve se sont ouvertes pour convenir à ma main, le fleuve a coulé au rythme de mon être".

Lire plus