Max Ruiz

Max Ruiz

France

Artistes Éditions

Artistes Français

Floresta est une série de photographies qui intriguent et enchantent à travers un langage floral dense et sublime. Ruiz a capturé ici des fleurs riches, généreuses et tropicales. Cette nature gorgée de sève et de vie dépeint la luxuriante et mystérieuse beauté de son Argentine natale. 

Non sans la nostalgie de l'exil, ces éclosions évoquent un souvenir de son Paranà, un fleuve frontière entre le monde sauvage de la forêt tropicale et le monde civilisé de Buenos Aires. 

Mélancoliques, tribales, symboliques et totémiques, les photographies de Max Ruiz ont été produites par la Maison Picturale en grand format sur un papier aquarelle Beaux Arts et tirés au pinceau via un procédé original et non toxique à base de nacre, de résine de pin, de noir de fumée et de gélatine. 

Depuis l'atmosphère tamisée de l'atelier-galerie, se dessine à la fois Floresta ; village d'enfance de Max Ruiz et à la fois l'époque évanouie de la photographie pictorialiste.

Lire plus

Max Ruiz n'a pas d'exposition.

Max Ruiz n'a pas d'exposition.

Nous sommes désolés mais l'artiste n'a actuellement pas d’exposition à proposer.
Suivez Max Ruiz afin de recevoir une notification dès que des expositions sont ajoutées.

Voir tous les artistes

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Floresta est une série de photographies qui intriguent et enchantent à travers un langage floral dense et sublime. Ruiz a capturé ici des fleurs riches, généreuses et tropicales. Cette nature gorgée de sève et de vie dépeint la luxuriante et mystérieuse beauté de son Argentine natale. 

Non sans la nostalgie de l'exil, ces éclosions évoquent un souvenir de son Paranà, un fleuve frontière entre le monde sauvage de la forêt tropicale et le monde civilisé de Buenos Aires. 

Mélancoliques, tribales, symboliques et totémiques, les photographies de Max Ruiz ont été produites par la Maison Picturale en grand format sur un papier aquarelle Beaux Arts et tirés au pinceau via un procédé original et non toxique à base de nacre, de résine de pin, de noir de fumée et de gélatine. 

Depuis l'atmosphère tamisée de l'atelier-galerie, se dessine à la fois Floresta ; village d'enfance de Max Ruiz et à la fois l'époque évanouie de la photographie pictorialiste.

Quelles sont ses 3 principales œuvres ?