• € (EUR)
  • Besoin d'aide

Laurent Garcin

France Né(e) en: 1965

Laurent Garcin, né le 5 octobre 1965 est un artiste né en France qui travaille et vit à Paris. Lise Cormery écrit son portrait dans son livre "L'Art de l'Ecole de Paris d'Après-Guerre". "Laurent Garcin né en 1965 est un peintre de la couleur, graveur et sculpteur de l'abstraction, tout d'abord mu par l'inspiration de l'Art Africain, et récupéré par l'art européen sous le nom de L'Art Brut. 

Sa mère, Françoise Garcin est peintre et restauratrice de tableau et lui enseigne l'art de la peinture au quotidien dès sa plus tendre enfance. Elle rencontre Lise Cormery pour la préparation de son exposition sur les peintures de son "Paris" transfiguré à la Galerie Lise Cormery Art et Communication en mai 1987, alors lorsqu'elle vient plaider la cause de son plus jeune fils, Laurent Garcin, peintre de talent qui suit les cours des Arts Décoratifs et pratique la technique de la taille douce dans les ateliers de gravures de l'ADAC de Paris. 

Lors de son premier Solo Show à la Galerie de Lise Cormery en février 1987, à l'âge de 22 ans, Laurent Garcin expose 59 œuvres originales, dessins à la mine de plomb, peintures acryliques et mine de plomb, encres sur papier, et gravures. Henri Bauchau écrit sur ses premiers autoportraits où il "se représentait de façon tragique, agressé comme par des essaims de guêpes" ou sur ses portraits "très expressifs" de petit format au crayon feutre, à l'encre de Chine exprimant "la réalité intérieure (…) en dehors des modes et des courants" car "Son œuvre et son inspiration sont originelles". En effet, ils prennent leur source dans l'art ancestral et dans les champs morphogénétiques, et pour Laurent Garcin, les apparences sociales, il ne s'en laisse pas conter ! 

En 1989 Laurent Garcin présente sa deuxième exposition personnelle en 1989 dans la Galerie Lise Cormery avec 32 œuvres nouvelles. Il travaille aussi dans l'atelier de Martine Colignon, plasticienne qui investit d'installations éphémères de papier et polyane la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris en 1989. Lors de son exposition personnelle à la Galerie de Lise Cormery en 1990, Martine Colignon transforme la galerie en une forêt de papier avec son installation d'œuvres éphémères monumentales ou à taille humaine, créées à partir de branchages, de papier crépon ou de techniques mixtes colorées, elle y expose aussi sa sculpture d'art brut "L'Arbre aux carreaux". Le photographe Michel Planchenault en fait un reportage photographique. 

En 1991 Laurent Garcin présente sa troisième exposition personnelle à la Galerie de Lise Cormery  avec 32 peintures et sculptures ainsi que des gravures. C'est ainsi qu'en 1991 et 1992, il fait partie de la sélection des artistes français des Olympiades des Arts à Paris, lors des évènements internationaux sous l'égide du Président Mitterrand et du Maire de Paris, Jacques Chirac, organisées par la Galerie Lise Cormery, pour le CNOSF, Comité National Olympique et Sportif Français, à l'occasion des Jeux Olympiques de 1992 en France. Cet évènement international faisait suite aux Olympiades des Arts de Séoul où la ville fonde pour cette compétition un Musée de peintures internationales et le SOMA, un Musée de sculptures monumentales en plein air, avec des artistes invités venus du monde entier pour exposer et représenter l'art du XXe siècle.

La Galerie Lise Cormery continue à lui organiser des expositions personnelles en 1993, 1994 et 1996, jalonnant ainsi son parcours et son évolution artistique, en commençant par la première exposition de 1987 avec des œuvres bicolores dans l'esprit de l'art ancestral africain, repris comme "Art Brut" ou "Art Singulier" par les critiques d'art européens, puis au fil des années d'expositions et de relations amicales elle l'encourage à s'ouvrir à la joie de vivre et à la couleur qui irradie dans ses peintures et à continuer dans l'esprit de sa sculpture peinte de 1983,  "Le gentil dragon" ou "L'ani-mal" en pierre synthétique. 

Partant de gravures et dessins de tailles modestes lors de sa première exposition personnelle, au cours de ses années de recherche artistique il passera à des couleurs éclatantes, avec de grands aplats, comme dans "Le portrait de Lise et Arnaud", peinture acrylique sur papier de 50 x 35 cm qu'il achève pour son exposition de 1989, et où, Laurent Garcin tient à s'inscrire dans la lignée des Artistes de la Galerie qui aiment à interpréter le portrait de Lise Cormery. 

Dans son exposition de 1994, Laurent Garcin présente 20 nouvelles œuvres, peut-être inspirés des vitraux abstraits de Jean Bazaine (1904-2001) installés en 1969 dans l'église voisine de Saint Séverin de Paris, qu'il aime à fréquenter avec sa mère. 

Jean-Louis Pradel écrit sur la peinture de Laurent Garcin dans "L'Evénement du Jeudi "Avec une palette digne d'Estève, Laurent Garcin fait tourner les manèges, marie le bleu du ciel au rouge de la passion, les bonheurs d'une cabriole à l'éblouissement d'un sourire. Comme ressacs sur les sables, les couleurs sur la toile se recouvrent et s'embrassent au gré d'une houle paisible venue du plus secret des émotions. Sans jamais prendre la pose, loin des modes et du partage du monde envers la figuration et l'abstraction, ce peintre conserve avec soin un jardin secret aux allures d'Eden familier propice aux enchantements".

En 1996 il inaugure la technique de l'huile sur toile et expose 28 œuvres dont il fait la scénographie avec Lise Cormery. Il montre aussi "Paysage", sa première huile sur toile créée en 1996, joyeuse, spontanée, avec de très larges aplats aux couleurs vives.  Certaines sont désormais monumentales, de plusieurs mètres de hauteur, avec des tonalités toujours riches et lumineuses. Ses peintures sont créées pour apporter de la joie de vivre et de l'espoir dans les demeures si modestes soient-elles, un baume au cœur pur pour l'amateur d'art.

Laurent Garcin est un Artiste peintre indépendant, il n'est affilié à aucun groupe et expose depuis aux "Artistes à la Bastille" et dans de nombreux lieux d'exposition. Que son chemin d'art et de vie demeure dans la lumière."

Lire plus

Peu d'œuvres disponibles de l'artiste

Ces œuvres sont les dernières disponibles de Laurent Garcin.
Soyez averti par e-mail de la mise en ligne de nouvelles œuvres en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Laurent Garcin, Abstraction, Edition

Laurent Garcin

Abstraction, 1986
37 x 28 cm
Edition

1 950 €

Laurent Garcin, Sweet Dragon Gentil, Sculpture

Laurent Garcin

Sweet Dragon Gentil, 1983
30 x 40 x 12 cm
Sculpture

4 950 €

Laurent Garcin, Lise Arnaud Portrait, Peinture

Laurent Garcin

Lise Arnaud Portrait, 1989
67 x 50 cm
Peinture

4 950 €

Laurent Garcin, Autoportrait Self-portrait, Edition

Laurent Garcin

Autoportrait Self-portrait, 1986
60 x 42 cm
Edition

950 €

Laurent Garcin, Autoportrait Self-portrait, Edition

Laurent Garcin

Autoportrait Self-portrait, 1986
60 x 42 cm
Edition

950 €

Laurent Garcin, Landscape Abstraction Paysage, Peinture

Laurent Garcin

Landscape Abstraction Paysage, 1996
55 x 38 cm
Peinture

8 900 €

Laurent Garcin n'a pas d'exposition.

Nous sommes désolés mais l'artiste n'a actuellement pas d’exposition à proposer.
Suivez Laurent Garcin afin de recevoir une notification dès que des expositions sont ajoutées.

Vous êtes une galerie et souhaitez vendre des œuvres de cet artiste ?

Rejoignez-nous !