{}

Taha Sabie

Né en 1947 - Irak

BIOGRAPHIE

Biographie en cours de finition

Taha Sabie est un artiste Irakien résidant à Marrakech. Il quitta sa ville natale de Baghdad au début des années 1970 pour ne jamais y retourner.

Avant son départ, Taha Sabie avait nourri son regard d’un flot prodigieux de signes, de symboles et d’édifices architecturaux grandioses. C’est ainsi que durant son enfance, s’imprimèrent dans sa mémoire visuelle une palette d’éléments qui ne cessèrent de l’accompagner tout au long de ses pérégrinations.

A ces éléments et symboles s’ajoutèrent des courants et des écoles artistiques qu’il put rencontrer et observer dans des expositions d’arts plastiques en Irak, où le mouvement plastique était florissant au cours des années 1960, qui sont considérées comme un âge d’or en Irak dans de nombreux domaines. Lorsqu’il s’établit finalement dans la ville de Marrakech, dans les années 1970, il tomba amoureux de la ville dès sa première visite au point d’y élire son domicile. Il y arriva de nuit – la nuit envoûtante de Marrakech –, et l’exilé se sentit irrésistiblement attiré tandis qu’il se dirigeait vers la place Jamaâ Al Fna illuminée de mille feux et dans laquelle se mêlent des sons merveilleux.

Taha poursuivit sa découverte de la ville et de son architecture, de ses édifices et de ses souks : Marrakech s’offrit à lui comme une exposition d’art ouverte, et il y retrouva ce dont il avait dû se séparer en quittant Baghdad – les palmeraies, les architectures traditionnelles, les foules, le raffinement des ornementations, des palais, des riads et des tapis.

Cette richesse symbolique fit que Taha Sabie ne se limita pas, dans ses toiles, à un style déterminé et unique. Il est, au contraire, animé du désir de s’emparer de tous les styles ; et si l’on tient à lui rattacher un style artistique, ce devra être « le non style », qui est la liberté absolue et la recherche de cet inconnu qu’il tente d’atteindre. Taha Sabie établit des interconnexions visuelles avec des écoles artistiques bien déterminées et bien connues, et sa passion plastique incline vers Paul Klee, Picasso et Miro.

Toutes ces directions se fondent pour apparaître, dans les toiles de Taha Sabie, marquées du sceau de sa personnalité à la fois tendue et empreinte d’un calme semblable à celui qui précède la tempête. Cette liberté vers laquelle s’incline Taha Sabie lui a permis de diversifier ses supports : il peint sur des portes anciennes et grave sur du bois.

Ces éléments rencontrent une passion de Taha Sabie, qui répète souvent ce que dit Picasso, savoir qu’il n’a cessé de peindre pour atteindre au dessin des enfants, c’est-à-dire à l’innocence et la sincérité absolue de l’art. Conformément à cette conviction profonde , il se consacre pleinement à son travail pour les enfants abandonnés, chez Mado à Tamansourt, ainsi que pour les enfants mongoliens dans le centre Al-Malaïka à Marrakech, auxquels il apprend le dessin et avec lesquels il dessine.

Lire plus
Nos Garanties

Livraisons garantiespar des transporteurs spécialisés
En savoir plus

Paiements securisés par carte bleue, paypal ou virement bancaire
En savoir plus

Retours gratuitsjusqu'à 14 jours
En savoir plus

Prix négociés auprès de nos galeries
En savoir plus

Leurs Expériences

"Artsper réunit le meilleur des galeries d’art du monde entier. Je peux ainsi faire mon choix depuis chez moi en toute sérénité."

Sébastien Robineau - Avocat

"Les conseillers sur Artsper m’ont guidé dans mon choix et ont été très réactifs à mes questions et dans le suivi de ma commande."

Vincent Dubois - Gestionnaire de fonds

"Artsper, c'est le choix le plus diversifié et le plus large d'oeuvres contemporaines accessibles. Mon JonOne, acheté sur Artsper, est un émerveillement quotidien."

Hubert de Brichambaut - Dirigeant d'entreprise