Vous souhaitez offrir une oeuvre d'art ?
Découvrez notre carte cadeau

Pour tout l'or du monde

Du 16 avril au 30 avril 2017

galerie Barrou Planquart

galerie Barrou Planquart

Paris - France

Présentation

Du 16 au 30 avril 2017, la Galerie Barrou Planquart mettra à l’honneur le matériau le plus convoité de toute l’histoire de l’humanité !

Vénéré, recherché, exploité ou thésaurisé, il a de tous temps fasciné les hommes. Matière pure et sacrée, couleur solaire des divinités, symbole ultime de faste, de pouvoir ou de royauté, étalon monétaire ou valeur refuge d’un ordre mondialisé, ce métal ductile qui ne s’oxyde jamais a marqué toutes les civilisations et traversé tous les pans de l’histoire de l’art. Des sarcophages de l'Égypte antique aux icônes byzantines, sans oublier les exubérances du Baroque ou les ornements de l’Art Nouveau, l’emploi de ce noble matériau, quelque peu délaissé par les avant-gardes du XXe siècle, connait depuis quelques années un regain d’intérêt croissant dans le monde de la mode, du design et de l’art.

Mais tandis que la plupart des artistes continuent de l’employer pour ses qualités esthétiques ou ses vertus symboliques, certains en ironisent aujourd’hui l’usage et le culte pour lui allouer une dimension kitsch, matérialiste et consumériste.

C'est cette ambivalence nouvelle de l’or - entre impertinence et magnificence - ainsi que sa grande polyvalence dans la création artistique la plus actuelle, que se proposera de questionner la galerie au travers d’une nouvelle exposition collective intitulée « Pour tout l’or du monde ». À cette occasion seront réunis, autour de cette thématique de l’or, pas moins de huit artistes émergents ou déjà reconnus de la scène internationale qui, chacun à leur façon, ont adopté le précieux métal pour en exploiter les qualités et les attributs : sérigraphies sur monochrome doré pour Knowledge Bennett, bronzes rehaussés de feuilles d’or pour Christine Guillemin, couture, dorure et incrustations précieuses pour Paula Broadway ou Anja Van Herle, aérosol et peinture dorée sur béton pour le duo formé par Natalie Sanzache & Adrien Roubens, dessins à l’encre et or massif pour Elizabeth Waggett ou or fin flashé sur oursons pour Stéphane Gautier.

Attirant aussi bien l’oeil que la lumière, tous ont trouvé dans l’éclat et les contrastes qu’apporte sa couleur de quoi sublimer leurs derniers travaux. Pour la plupart, l’usage de l’or initie également des juxtapositions dichotomiques symboliques ou allégoriques. L’or vient ainsi parfois ennoblir un objet périssable du quotidien pour questionner sa véritable valeur, en l’occurrence iconique ou affective. Pour d’autres enfin, il s’agit de confronter l’or à la primitivité d’un motif - dont la richesse s’avère inestimable - afin de nous rappeler la vanité cupide de l’homme et la nature arbitraire de la valeur que nous accordons aux choses et aux éléments de notre environnement. Aux visiteurs de venir découvrir, dans toute la diversité de leurs pratiques artistiques, l’usage que chacun fait de l’or et d’en apprécier la portée au travers d’une sélection d’oeuvres inédites ou récentes, hétéroclites mais à dominante pop, qui feront briller de plusieurs carats l’espace de la rue Vieille du Temple.

Lire plus
Adresse

    Détails

  • 41 rue Vieille du Temple
    75004, Paris
    France
    00 33 (0)6 82 03 09

Partager cette exposition

Stéphane Gautier, Birth, Photographie

Stéphane Gautier

Birth, 2016
25 x 25 x 4 cm
Photographie

500 €

Stéphane Gautier, Dior, Photographie

Stéphane Gautier

Dior, 2016
25 x 25 x 4 cm
Photographie

500 €

Stéphane Gautier

France

  • Expositions à Paris