Les pommes, Circa 1943

Aimé Barraud

Édition : eau-forte 53 x 45 x 0.3 cm

610 €

Parmi nos dernières œuvres de l'artiste

LOADING NOT DISPLAYED BLUR TEXT
Second NOT DISPLAYED BLUR TEXT

Essayez gratuitement l’œuvre chez vous pendant 14 jours

Une question? Contactez nos experts
Imaginez-la chez vous
Aimé Barraud, Les pommes

À propos de l'œuvre

Œuvre vendue en parfait état

ED: 1/15
Lire plus
À propos du vendeur
Galerie Tonon • Genève, Suisse

Vendeur Artsper depuis 2019

Le badge Top Seller Top Seller

Vendeur certifié

Technique
Édition: eau-forte
Dimensions cm inch
53 x 45 x 0.3 cm
Encadrement
Cadre avec vitre en verre en bois rouge
Dimension de l'œuvre encadrée
55.5 x 47.5 x 2.5 cm
Tirage
Œuvre numérotée et limitée à 15 exemplaires
1 exemplaire disponible
Authentification
Œuvre vendue avec facture de la galerie et certificat d’authenticité
Signature
Oeuvre signée à la main

Livraison dans le monde entier

L'œuvre peut être livrée à l'adresse de votre choix dans moins d'une semaine après validation de votre commande. L'œuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
Provenance de l’œuvre: Suisse En savoir plus sur la livraison

Retour gratuit

Les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement. En savoir plus sur les retours gratuits

Paiement et Garantie

Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.
Les devises utilisées sur Artsper sont l’euro €, le dollar US $, la livre GBP £ et le franc CHF. En savoir plus sur le paiement
Artsper vous propose de revendre les œuvres que vous avez achetées sur le site si vous le souhaitez. En savoir plus sur la revente sur Artsper
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des œuvres. En savoir plus sur la garantie Artsper
Aimé Barraud

Aimé Barraud

Suisse • Né(e) en: 1902

Artistes Peintres

Artistes Éditions

Artistes Suisses

Aimé Barraud, né à La Chaux-de-Fonds le 14 mars 1902 et mort à Neuchâtel le 14 février 1954, est un peintre suisse représentant de la Nouvelle Objectivité.                

La peinture des frères Barraud est un vaste sujet, à la hauteur de l'ampleur de leur production, de l'intérêt qu'elle continue de susciter, un intérêt qui semble même croître, à la hauteur aussi du caractère unique, par là un peu énigmatique, de la relation entre quatre frères presque également doués. Charles, François, Aimé et Aurèle sont nés entre 1897 et 1903 à La Chaux-de-Fonds; la famille comptera sept enfants. Le père était graveur, métier acquis auprès de son propre père dans la cité horlogère.                                                          

Dans la fratrie, François est considéré comme le maître, le facteur d'émulation. Atteint de tuberculose, il disparaîtra le premier, en 1934 (il était né en 1899). Aurèle et Aimé, proches et liés comme des jumeaux, sont effectivement, sur le plan stylistique, les moins bien dissociables. Enfin, Charles, l'aîné, celui qui vivra le plus longtemps (il est mort en 1997 à l'âge de 100 ans), mènera une carrière un peu plus solitaire, et sa peinture donne davantage de signes d'une libération de la touche. Mais dans l'ensemble, et cette exposition commune aux quatre peintres est frappante à cet égard, les frères Barraud sont, à peu de chose près, pareils dans le choix de leurs sujets, parmi lesquels la figure humaine occupe une place centrale, dans la maîtrise des moyens, dans le caractère engagé de leur art, qui témoigne de l'injustice sociale et de la misère.


Tous quatre ont vécu cette misère: au moment où ils suivaient les cours du soir à l'Ecole d'art de La Chaux-de-Fonds, où enseignaient notamment Charles L'Eplattenier et Charles-Edouard Jeanneret, ils travaillaient la journée comme maçons ou casseurs de pierres, activités qu'ils ont poursuivies les années suivantes pour gagner leur vie et celle de leur famille. Intéressés par l'art primitif, influencés aussi par la peinture hollandaise, les frères Barraud ont réalisé des tableaux réalistes, teintés de mélancolie et d'une certaine étrangeté, à l'instar des peintres allemands de la Neue Sachlichtkeit ou Nouvelle Objectivité.


A Genève, la Galerie Moos passera contrat avec eux, leur apportant un soutien sans doute, les soumettant à des exigences aussi. Lors des expositions genevoises, par exemple au moment de l'hommage à François juste décédé, d'aucuns critiqueront une technique minutieuse, les «bois aux veines glacées, métaux éteints, chairs plombées». Bonne description de la peinture de François Barraud et de ses frères, mais il y manque une allusion à la justesse évocatrice des situations, à l'intelligence des constructions et surtout à l'émotion contenue qui émane des tableaux. Tableaux qui mettent en scène les modèles familiers et familiaux, à commencer par les épouses des peintres et… les frères.

Lire plus