• € (EUR)
  • Besoin d'aide

Blandine Galtier Des balances de fer font choir des cubes d’ombre, 2020

Demander plus de visuels

850 €

Une question? Contactez nos experts
Comment Artsper protège vos achats ?
LOADING NOT DISPLAYED BLUR TEXT
Second NOT DISPLAYED BLUR TEXT

Essayez gratuitement l’oeuvre pendant 14 jours


Ajouter à ma wishlist
Le badge Top Seller

Top Seller

Galerie d’art professionnelle

Bayonne, France

Vendeur Artsper depuis 2017
26 commandes finalisées
Le logo Vetted de Artsper

Vendeur certifié Notre équipe d'experts du monde entier approuve chaque vendeur.

Blandine Galtier, Des balances de fer font choir des cubes d’ombre
Imaginez-la chez vous

simulator

simulator

Tout savoir sur l’œuvre
  • Technique

    Edition : encre, pointe sèche, feuille métallique, carborundum

  • Dimensions cm | inch

    80 x 60 x 0.1 cm

  • Support

    Edition sur papier Wenzhou

  • Encadrement

    Cadre avec vitre en verre en aluminium noir

  • Dimension de l'oeuvre encadrée

    82 x 62 x 3 cm

  • Tirage

    Oeuvre Unique

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec facture de la galerie
    et certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée à la main

  • A propos de l'oeuvre

    Oeuvre vendue en parfait état

    Monoprint sur papier Wenhzou 30g marouflé sur papier Hahnemühle 300g/m², pointe sèche, carborundum, feuilles d’argent, encres AKUA, noir carbone teinté, graphite et argent.

    La présente série est inspirée du recueil de poèmes intitulé Les campagne hallucinées – Les villes tentaculaires d’Émile Verhaeren. Celui-ci pointe la propagation grandissante des zones industrielles et urbaines qui rognent inéluctablement la campagne. L’artiste est fascinée par le bâtiment industriel dans toutes ses acceptions. Elle pose ici un regard contemplatif sur l’anthropisation des paysages comme on analyse de nouveaux paramètres. Une poésie se dégage des superpositions, enchevêtrements et accumulations de ces constructions. En témoin, à la façon d’un archéologue, elle récolte des données, révèle des vestiges tangibles et invisibles d’une civilisation.

    Là-bas, ce sont des ponts musclés de fer.
    Lancés, par bonds, à travers l’air ; Ce sont des blocs et des colonnes que décorent Sphinx et Gorgones ; Ce sont des tours sur des faubourgs ;
    Ce sont des millions de toits Dressant au ciel leurs angles droits :
    C’est la ville tentaculaire, Debout, Au bout des plaines et des domaines.

    Extrait de La ville d’Émile Verhaeren.
    Lire plus
Livraison
Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés. L'oeuvre peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
Provenance de l’oeuvre: France
En savoir plus sur la livraison
Retour gratuit
Profitez de 14 jours d’essai pour trouver la place idéale de votre œuvre d’art. Et si vous changez d’avis, les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement.
En savoir plus sur les retours gratuits
Paiement
Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.
En savoir plus sur le paiement
Garantie
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.
En savoir plus sur la garantie Artsper
Envie d’aller plus loin ?

Blandine Galtier

France Né(e) en: 1970

Architecte de formation, Blandine Galtier pratique la gravure en taille douce parallèlement au métier de graphiste. Dans les années 1990, elle collabore avec Françoise Jourda, femme architecte pionnière de l'architecture écologique. Elle travaille au sein de l'agence Jourda & Perraudin pour laquelle elle réalise la scénographie de plusieurs expositions et la conception graphique de catalogues d'exposition.

A Rotterdam, où elle vit de 1998 à 2004, elle exerce le métier de graphiste en freelance. De retour à Paris, la conception de sérigraphies pour des façades ou des toitures de bâtiment, lui permet d'associer plus étroitement le graphisme et l'architecture. Parallèlement à l'exercice en libéral de son activité, elle intègre l'agence OBRAS en tant que graphiste et web-designer.

A Bordeaux, port d'attache depuis 2009, elle installe son atelier de gravure. Ce nouvel horizon géographique coïncide avec sa décision de se consacrer à la gravure. Depuis 2011, elle participe à des expositions. Sa première exposition personnelle a été le fruit d'une commande artistique de la Ville de Mourenx.

Blandine Galtier pratique la gravure en taille douce, en ayant recours à la combinaison de différentes techniques : eau-forte, aquatinte, gaufrage, chine-collé, manière noire… Lorsqu'elle expose ses estampes, elle met en regard les matrices, qu'elle considère parties intégrantes de l'œuvre.

Chantiers de construction, infrastructures routières et aéroportuaires, sont autant de réminiscences des paysages façonnés par l'Homme mais où il ne figure jamais.

Le trait met en valeur les lignes de force du paysage ou ses composantes esthétiques, en le réinterprétant. Tandis que le dessin puise dans le réel, l'exploration du langage plastique de la gravure ouvre le chemin vers l'abstraction. La profondeur des noirs accentuée par le creusement et la morsure de la plaque est souvent recherchée.

Le blanc du papier est appréhendé dans sa texture plutôt que réduit au seul rôle de support lissé à l'impression. Le gaufrage en révèle les qualités intrinsèque, comme l'estompe de la cuvette.

Lire plus


Blandine Galtier, Des balances de fer font choir des cubes d’ombre
Blandine Galtier, Des balances de fer font choir des cubes d’ombre Blandine Galtier, Des balances de fer font choir des cubes d’ombre Blandine Galtier, Des balances de fer font choir des cubes d’ombre Blandine Galtier, Des balances de fer font choir des cubes d’ombre