COVID19 : Livraison assurée, de nouvelles options disponibles et le service client est ouvert. En savoir plus

Nathalie Daoust, Série : Se faire passer pour Mao

Nathalie Daoust Série : Se faire passer pour Mao, 2012

Demander plus de visuels

2 811 $

Faire une offre

Une question? Contactez nos experts
COVID19 : Les livraisons sont maintenues mais des retards peuvent intervenir. Les colis sont traités dans le respect des règles sanitaires. Notre service client est disponible et prendra contact avec vous pour vous informer de l'avancé de votre commande.

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à Berlin, Allemagne


Ajouter à ma wishlist
Nathalie Daoust, Série : Se faire passer pour Mao
Mise en situation

simulator

simulator

Informations sur l’oeuvre
  • Technique

    Photographie : tirage pigmentaire

  • Dimensions cm | inch

    23.6 x 35.4 inch

  • Support

    Photographie sur papier d'art

  • Encadrement

    Non encadrée

  • Tirage

    Oeuvre numerotée et limitée à 25 exemplaires
    5 exemplaires restants

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec facture de la galerie
    et certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée

  • Proposé par

    Galerie d’art professionnelle
    Berlin - Allemagne

  • A propos de l'oeuvre

    Oeuvre vendue en parfait état

    "Se faire passer pour Mao" s'intéresse à la découverte de la vie alternative de Zhang, un imitateur qui assume l'apparence et le port de Mao Zedong, fondateur de la République populaire de Chine. Captivé par sa quête d'évasion et son incarnation de l'une des figures historiques les plus emblématiques de la Chine, Daoust extrait dans ses portraits une activité qui va au-delà de la parodie pour révéler le désir des imposteurs de fuir la réalité et rendre un hommage personnel à une époque révolue.

    Née à Montréal, Nathalie Daoust négocie les frontières entre la réalité et l'imagination, qu'elle utilise pour aborder les idées de fantaisie, d'identité et d'évasion. Pour son dernier projet,'Impersonating Mao', Daoust se préoccupe de capturer et de préserver la vie alternative de Zhang, un imitateur qui assume l'apparence et le port de Mao Zedong, fondateur de la République populaire de Chine.

    Le terme imitateur évoque largement les notions de jovialité et de divertissement, mais pour Zhang l'expérience est beaucoup plus profonde, touchant à l'acte rituel et spirituel d'un hommage personnel à une époque révolue. Méticuleux dans son exécution de Mao, la "performance" de Zhang est beaucoup plus artisanale et beaucoup moins parodique. L'entreprise répond à son désir de fuir la réalité, en offrant un refuge contre les luttes de la vie quotidienne.

    En voyant d'abord l'imposteur se faire passer pour Mao sur la place Tiananmen, Daoust fut immédiatement intrigué par sa construction minutieuse d'une identité alternative. Captivée par sa quête d'évasion et son incarnation de l'une des figures historiques les plus emblématiques de la Chine, elle est retournée à Beijing quelque temps plus tard et a photographié en détail l'imposteur. Les décors et les compositions des portraits varient ; certains sont un clin d'œil à la nature surréaliste et illusoire de la situation tandis que d'autres font référence à l'importance historique et politique de Mao Zedong, en recréant des photographies originales de Mao prises sous son règne. Pour tenter de saisir ce qui est à la fois imaginaire et réel, Daoust a juxtaposé des zones bien ciblées à des zones floues et surexposées. Cela suggère la lutte entre la réalité et l'imagination, le passé et le présent, l'imitation et l'authenticité.

    Par le biais du processus photographique, Daoust a cherché à participer au voyage dans le temps des imitateurs. Abandonnant les méthodes modernes au profit d'une approche traditionnelle, elle a tourné les images sur une collection de films chinois expirés et les a traitées sur du papier d'archives, l'effet souhaité d'un passé imaginaire est devenu dans une certaine mesure une réalité. Les portraits ont atteint un aspect archaïque, une couche de résine ambrée sert de sceau - encapsulant ainsi les images dans le temps.
    Lire plus
Livraison
Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés. L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à Berlin, Allemagne) ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
En savoir plus sur la livraison
Retour gratuit
Profitez de 14 jours d’essai pour trouver la place idéale de votre œuvre d’art. Et si vous changez d’avis, les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement.
En savoir plus sur les retours gratuits
Paiement
Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.
En savoir plus sur le paiement
Garantie
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.
En savoir plus sur la garantie Artsper
Voir plus loin

Nathalie Daoust

Canada Né(e) en: 1977
Nathalie Daoust est née à Montreal, au Canada, où elle étudie la photographie au Cépeg du Vieux-Montreal avant de s'installer à New-York. Elle y réalise son premier livre de photographie "New York Hotel Story". A partir de 2001, l'artiste voyage beaucoup et découvre le Japon où elle s'installe pendant deux ans afin de réaliser un projet sur le quartier rouge de la capitale. Depuis ce projet, elle participe à de nombreuses expositions personnelles et collectives au Canada, Etats-Unis, Europe et Japon, et reçoit de nombreuses récompenses.

Particulièrement intéressée par la thématique de l'intimité et de la sensualité, l'artiste montre via ses photographies les secrets qui se cachent derrière l'apparente stabilité de la vie. Nathalie Daoust créer le lien entre vérité, fantaisie et désir d'évasion. Toujours en quête de nouvelles sensations, la photographe travaille avec de nouveaux médiums et découvre de nouvelle technique de chambre noire.
Lire plus


Nathalie Daoust, Série : Se faire passer pour Mao
Nathalie Daoust, Série : Se faire passer pour Mao