Vous souhaitez offrir une oeuvre d'art ? Découvrez notre carte cadeau

Constance Gennari

La fondatrice de The Socialite Family

Artsper a rencontré Constance Gennari, la fondatrice du site The Socialite Family, dédié à l'art de vivre et à la décoration d'intérieur des familles modernes. Elle vous livre ici ses astuces déco et ses conseils pour choisir une oeuvre d'art. Découvrez également son magnifique appartement ici.  


Artsper : Pouvez-vous nous présenter l'inspiration dernière The Socialite Family ?


L'idée de The Socialite Family est née d'une observation d'une nouvelle génération de parents. Ceux qui ont des enfants tard, qui travaillent, voyagent et qui sont urbains. Des personnalités fortes qui élèvent leur enfants d'une nouvelle façon. Les espaces ont donc changé aussi. Le centre de l'appartement est devenu une seule et même pièce à vivre tandis que les chambres sont résiduelles. Les enfants passent beaucoup de temps avec leur parent et sont présents dans le salon avec leurs jouets. Chose qui ne se faisait pas à une époque, la mienne en l'occurence. Et puis l'idée était de voir comment ces personnalités composent leur intérieur avec des pièces chinées, de famille ou signées de jeunes designers. Aujourd'hui montrer son intérieur c'est montrer qui l'on est, que l'on a du goût, une certaine culture et ça valorise. Au-delà des familles, nous parlons aussi beaucoup d'artistes, de restaurateurs, d'architectes, d'hôtelier à Paris, en province, et Europe et au-delà.


Artsper : Comment êtes-vous tombée dans la décoration d'intérieur ?


J'ai été élevée par une mère qui aurait pu être antiquaire et qui nous emmenait mon frère et ma soeur aux Puces de Saint Ouen et à Drouot tout le temps. D'un père milanais j'ai baigné dans une éducation où le culte des belles matières et de la qualité étaient très important. Et puis à une époque j'ai failli être commissaire priseur, encore aujourd'hui je passe beaucoup de temps en salles de ventes en ligne en France ou à l'étranger, la quête de la pièce me passionne. On se plonge à chaque fois dans l'univers de l'architecte ou du design et c'est fabuleux et sans fin surtout.


Artsper : Ou trouvez-vous votre inspiration pour votre intérieur ? 


De l'Italie essentiellement et des architectes milanais en particulier. Le travail de Portaluppi ou de Luigi Caccia Dominioni sans oublier Gio Ponti me transcende. Leur précision et leur élégance sont de vraies sources d'inspiration. Je commence à collectionner des pièces dont je suis tombée follement amoureuse, je deviens dingue pour un bois, une laque, une couleur, une matière. Je chine tout le temps, tous les jours.


Artsper : Décrivez-nous en quelques mots votre style d'intérieur


J'aime manger les époques et les styles mais je commence à avoir quelques pièces que je vais garder longtemps comme le P40 de Borsani, ou des luminaires italiens. Les tapis aussi ont beaucoup d'importance pour moi. Je mélange le chinois avec un tapis perse, je cherche de nouveaux motifs et couleurs. Les tapis habillent tout de suite un lieu, ils posent le décor à eux seuls.


Artsper : Quelle place occupe l'art dans votre intérieur ?


Chaque année j'essaie d'acheter une oeuvre. Une Sculpture ou une toile mais petit à petit, l'oeil s'affine ce qui est bien. J'écoute mon coeur et les émotions que me procurent une oeuvre, c'est seulement ça. Si j'ai envie de la regarder pendant des heures, j'essaie de l'avoir en faisant d'autres concessions. Ce qui est grisant c'est l'attente aussi.


Artsper : Comment avez-vous choisi les oeuvres d'art dans votre intérieur? 


Avec mon coeur surtout. Je les ai vues et aimées tout de suite, l'émotion guide son choix. J'aime les formes, les couleurs. Je ne m'en lasse pas et j'aime aussi les déplacer pour qu'elles vivent de différentes façons. 


Artsper : Un conseil de déco? 


Exalter sa fantaisie, oser, tester à la fois les couleurs sur les murs et les matières dans le mobiliers comme le laiton, le verre, le velours et les peaux. Comme dans la mode, les mélanges sont bons et font du bien aux yeux. Soyez audacieux sans suivre les modes.  Laisser exprimer son âme surtout et le lie n'en sera que plus beau. Sans oublier la lumière, basse et douce pour créer un univers doux et apaisant. 

Lire plus
Partager cette interview

Dan Levenson, Hanni Winkelmann, Peinture

Dan Levenson

Hanni Winkelmann, 2018
46.9 x 33.1 inch
Peinture

9 600 $

Nos recommandations Juergen Teller, Erin O'Connor in Paris, Photographie

Juergen Teller

Erin O'Connor in Paris, 2004
11.8 x 9.8 inch
Photographie

1 810 $

Sophie Calle, Ainsi de suite, Sculpture

Sophie Calle

Ainsi de suite, 2016
9.4 x 7.1 x 2.8 inch
Sculpture

1 448 $

Frédérique Barba, Untitled 42, Peinture

Frédérique Barba

Untitled 42, 2018
63.8 x 44.9 x 0.8 inch
Peinture

2 233 $

Nos recommandations Dan Levenson, Xavier Mundweiler, Peinture

Dan Levenson

Xavier Mundweiler, 2018
46.9 x 33.1 inch
Peinture

9 600 $