• € (EUR)
  • Besoin d'aide

Mouvement Art Cinétique ou Op'Art

Le terme Op Art a été utilisé pour la première fois en 1964 dans un article du Time qui définissait ainsi ce nouveau genre : “ce nouveau mouvement de l'art optique qui a fait son apparition dans le monde occidental joue et abuse de la faillibilité de la vision." Ce terme s'étend à tous les types d'art fondés sur des jeux visuels ou des illusions d'optique. Les artistes de l'Op Art jouent avec la perception visuelle du spectateur en produisant des images qui semblent bouger, déformer la perspective ou qui impriment une autre image dans la rétine. Pour ce faire, ils exploitent la perspective réversible, la vibration chromatique, ou les contrastes de couleur.

L'Op Art est rapidement devenu un produit de consommation. Les designer, illustrateurs et publicitaires ont adopté ses procédés visuels pour orner affiches, mobilier d'intérieur, pochettes de disque ou couvertures de livre. Tout au long des années 60, les boutiques se sont remplies de vêtement dont les motifs imitaient ceux des oeuvres et les intérieurs se sont parés de papier peints inspirés des tableaux de Vasarely. Cette assimilation de l'Op Art à la culture populaire l'a souvent discrédité, et parfois même rendu ringard, réduisant le mouvement artistique à un phénomène de mode passager. Mais aujourd'hui, il commence à être apprécié à sa juste valeur : le Centre Pompidou a consacré une grande rétrospective au début de l'année 2019 à Victor Vasarely, les galeries se parent de leurs plus beaux jeux visuels, la presse rend hommage au mouvement, et les grands musées dépoussièrent leurs oeuvres optiques et cinétiques. Pour notre plus grand plaisir ! 

Victor Vasarely 

Vasarely s'imprègne d'une époque, où l'on imagine encore que dans les années 2000, les humains porteront des costumes d'astronautes et se déplaceront en volant : le Space Age. Il accède à la notoriété de son vivant et se distingue dans l'art contemporain par la création d'une nouvelle tendance, l'op art. Il utilise les formes géométriques, les couleurs et la perception pour exploiter les limites de l'oeil humain en créant des jeux d'optiques. Ainsi, dans sa célèbre série Vega,Vasarely joue sur la déformation des lignes pour évoquer les galaxies, les planètes et le cosmos. Ses oeuvres représentent un symbole fort et émouvant d'une période de tous les possibles : l'artiste n'a pas seulement marqué le monde de l'art mais plutôt l'ensemble de la culture populaire de son époque.

Bridget Riley 

Elle développe son style distinctif dans les années 50, sous l'influence de George Seurat, qui utilise des effets optiques. Au début des années 60, ses toiles géométriques en noir et blanc sont proches des oeuvres de Victor Vasarely, le grand pionnier de l'Op Art. Son oeuvre Current apparaît en 1964 en couverture de l'exposition “The Exponsive Eye" organisée par le MoMA. Elle est alors acclamée comme l'une des figures de proue de l'Op Art.

Vous avez peut-être entendu vos parents ou grand parents affirmer que l'Op Art n'est plus dans le coup. Pardonnez leur, il est vrai qu'à une certaine époque, ses motifs ont envahit la société toute entière jusqu'à l'overdose… Mais aujourd'hui, il est temps de redécouvrir Vasarely aussi bien que le mouvement dont il est le père : les oeuvres optiques des meilleurs artistes contemporains d'Artsper sont là pour ça. De quoi réconcilier les nostalgiques des années 60 et les amateurs à la pointe de l'actualité artistique ! 

Lire plus

Filtres

Découvrez nos sélections thématiques
Découvrez nos catégories d’artistes