• € (EUR)
  • Besoin d'aide
Adolf Frohner

Adolf Frohner

Autriche • Né(e) en: 1934

Artistes Éditions

Artistes Autrichiens

Adolf Frohner (1934-2007) est né en Autriche où se trouve son musée dans la ville de Krems-Stein. Graveur, peintre, sculpteur, il étudie aux Beaux-Arts de Vienne de 1954 à 1958.

En 1961, il vit et travaille à Paris où il peint et crée des estampes abstraites ou figuratives.

En 1962, de retour à Vienne il fonde avec d'autres étudiants des Beaux-Arts de Vienne le « Wiener Aktionismus » ou « L'Actionnisme Viennois » qui renoue avec l'esprit provocateur de l'expressionnisme autrichien de Kokoschka et d'Egon Schiele. Son début officiel est une « performance-manifesto » où Adolf Frohner,  Hermann Nitsch, Otto Muehl, s'étaient emmurés dans un atelier-cave après avoir affiché le manifeste « Orgue de sang » sur la porte et demandaient aux spectateurs de les libérer. Ils présentent des performances et publient des manifestes contre les tabous religieux, moraux et sexuels de la société autrichienne. Avec Otto Muehl, Frohner détruit symboliquement et physiquement le tableau de chevalet. Ce mouvement initié en 1962 continue avec Brus, Nitsch, Schwarzkogler et se termine avec le Body Art et le design de Hunger Pegof dans les années 70. Ce mouvement entend inscrire la performance en tant qu'Art, son but à cette époque est de démoder l'art informel et l'expressionnisme abstrait. 

En 1963, de retour à Paris, Frohner travaille un peu avec Daniel Spoerri, mais décide de se consacrer entièrement à son œuvre peint, dessiné et gravé personnelle où il continue sa recherche de déstructuration du figuratif et de quête de l'abstraction. 

Puis, Frohner retourne à Vienne, expose à la Biennale de Sao Paulo en 1969 et La Biennale de Venise en 1970. Professeur d'Université à Vienne de 1972 à 1999, il reçoit la Décoration pour la Science et l'Art d'Autriche et le Prix des Beaux-Arts de Vienne en 1980, sa rétrospective a lieu à la Künstlerhaus en 1993. Son musée est inauguré en 2007.

Dans l'esprit de l'expressionisme allemand et autrichien, Frohner aurait prolongé « L'Actionnisme Viennois » par la porte étroite de la peinture, plutôt que le chemin grand public et théâtral du happening photographié et filmé, qui puise sa source dans la tradition wagnérienne de la « Gesamtkunstwerk », ou Œuvre d'Art Totale, issue du romantisme allemand. Frohner développe un oeuvre peint et gravé important sur l'humain, en renouvelant la satire de l'expressionnisme autrichien.

Lire plus

Nos recommandations Adolf Frohner, 1961 "Wiener Aktionismus"  Untitled, Edition

Adolf Frohner

1961 "Wiener Aktionismus" Untitled, 1961 75 x 53 cm Edition

950 €

Adolf Frohner, 1963 Wiener Aktionismus Mains Hands, Edition

Adolf Frohner

1963 Wiener Aktionismus Mains Hands, 1963 78.5 x 53 x 0.5 cm Edition

1 250 €

Adolf Frohner, 1962 Actionnisme Viennois Composition, Edition

Adolf Frohner

1962 Actionnisme Viennois Composition, 1962 75 x 54 x 0.5 cm Edition

950 €

Adolf Frohner, 1963 "Wiener Aktionismus" Untitled, Edition

Adolf Frohner

1963 "Wiener Aktionismus" Untitled, 1963 75 x 53.5 x 0.5 cm Edition

950 €

Adolf Frohner, 1963 "Wiener Aktionismus" L'orée de la forêt, The edge of the forest, Edition

Adolf Frohner

1963 "Wiener Aktionismus" L'orée de la forêt, The edge of the forest, 1963 75 x 53.5 cm Edition

950 €

Adolf Frohner, Wiener Aktionismus Forêt 1963 Forest, Edition

Adolf Frohner

Wiener Aktionismus Forêt 1963 Forest, 1963 74 x 54 cm Edition

950 €

Adolf Frohner, 1970 Scarification, Edition

Adolf Frohner

1970 Scarification, 1970 60 x 60 x 0.3 cm Edition

2 150 €

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Adolf Frohner (1934-2007) est né en Autriche où se trouve son musée dans la ville de Krems-Stein. Graveur, peintre, sculpteur, il étudie aux Beaux-Arts de Vienne de 1954 à 1958.

En 1961, il vit et travaille à Paris où il peint et crée des estampes abstraites ou figuratives.

En 1962, de retour à Vienne il fonde avec d'autres étudiants des Beaux-Arts de Vienne le « Wiener Aktionismus » ou « L'Actionnisme Viennois » qui renoue avec l'esprit provocateur de l'expressionnisme autrichien de Kokoschka et d'Egon Schiele. Son début officiel est une « performance-manifesto » où Adolf Frohner,  Hermann Nitsch, Otto Muehl, s'étaient emmurés dans un atelier-cave après avoir affiché le manifeste « Orgue de sang » sur la porte et demandaient aux spectateurs de les libérer. Ils présentent des performances et publient des manifestes contre les tabous religieux, moraux et sexuels de la société autrichienne. Avec Otto Muehl, Frohner détruit symboliquement et physiquement le tableau de chevalet. Ce mouvement initié en 1962 continue avec Brus, Nitsch, Schwarzkogler et se termine avec le Body Art et le design de Hunger Pegof dans les années 70. Ce mouvement entend inscrire la performance en tant qu'Art, son but à cette époque est de démoder l'art informel et l'expressionnisme abstrait. 

En 1963, de retour à Paris, Frohner travaille un peu avec Daniel Spoerri, mais décide de se consacrer entièrement à son œuvre peint, dessiné et gravé personnelle où il continue sa recherche de déstructuration du figuratif et de quête de l'abstraction. 

Puis, Frohner retourne à Vienne, expose à la Biennale de Sao Paulo en 1969 et La Biennale de Venise en 1970. Professeur d'Université à Vienne de 1972 à 1999, il reçoit la Décoration pour la Science et l'Art d'Autriche et le Prix des Beaux-Arts de Vienne en 1980, sa rétrospective a lieu à la Künstlerhaus en 1993. Son musée est inauguré en 2007.

Dans l'esprit de l'expressionisme allemand et autrichien, Frohner aurait prolongé « L'Actionnisme Viennois » par la porte étroite de la peinture, plutôt que le chemin grand public et théâtral du happening photographié et filmé, qui puise sa source dans la tradition wagnérienne de la « Gesamtkunstwerk », ou Œuvre d'Art Totale, issue du romantisme allemand. Frohner développe un oeuvre peint et gravé important sur l'humain, en renouvelant la satire de l'expressionnisme autrichien.

Quand est né(e) Adolf Frohner ?

L'année de naissance de l'artiste est : 1934