• € (EUR)
  • Besoin d'aide

Mouvement Cubisme

 Le cubisme se développe à Paris au début du 20ème siècle, sous l'impulsion de Picasso bien sûr, mais aussi de George Braque, qu'il convertit à ce nouveau style : ils sont considérés comme les chefs conjoints de ce mouvement. Ils reprennent en la poussant beaucoup plus loin l'idée de Cézanne selon laquelle l'art ne doit pas être une copie de la nature mais exister en parallèle de celle ci. Entre 1907 et 1912 les deux peintres réalisent les premiers tableaux du cubisme dit “analytique". La vision du monde qui résulte de ces oeuvres est inédite : des représentations sombres, sans relief, où les formes naturelles sont réduites à des motifs géométriques.  C'est Louis Vauxcelles qui invente le terme “cubisme" dans sa critique peu élogieuse de l'oeuvre de Braque : il y accuse le peintre de tout réduire “à des contours géométriques, à des cubes". Bien que le cubisme soit d'abord méprisé par la plupart des critiques et mal accueilli par un public qui n'est pas encore prêt à tant d'innovation et d'avant garde, le style est adopté par de nombreux artistes, notamment le peintre espagnol Juan Gris. 


A partir de 1911, le cubisme s'humanise et cherche à être plus accessible au public, notamment grâce avec les oeuvres de Fernand Léger, plus optimistes. Ce second cubisme dit “synthétique" s'attache moins à la représentation intellectuelle et davantage à la composition. La couleur fait sa réapparition et les formes, toujours fragmentées et dénuées de relief sont plus décoratives. Sa conception plus esthétique rend le cubisme synthétique plus populaire que celui des premières années. Le mouvement a ainsi ouvert la voie à l'art moderne au sens large, et a bouleversé la création artistique du XXème siècle


Pablo Picasso : En 1907, Pablo Picasso dévoile ce que l'on considère comme le premier tableau cubiste, Les Demoiselles d'Avignon. Il crée ce tableau en réponse au Bonheur de Vivre de son ami et rival Henri Matisse, et s'inspire des arts primitifs, notamment l'art africain, et des oeuvres de Paul Gauguin. Son sujet, des prostituées dans un bordel, est aussi peu conventionnel que son style est radical.


George Braque : Il est, avec Picasso, l'instigateur du mouvement. En 1908, lors de son séjour à l'Estaque, un quartier de Marseille, il peint plusieurs paysages cubistes qui suscitent l'intérêt du marchand d'art Daniel Henri Kahnweiler, qui organisera la première exposition cubiste dans sa galerie.


Fernand Léger : Il introduit plus de légèreté et d'optimisme au mouvement avec ses tableaux aux couleurs vives, biens différents de ceux sombres et intellectuels de Braque ou Picasso. Il propulse le cubisme dans un monde moderne, optimiste. La sortie des ballets russes figure parmi les plus remarquables de ses compositions. 


Juan Gris : Le jeune peintre espagnol réalise ses premiers tableaux cubistes en 1912. Son Portrait de Picasso est l'une de ses oeuvres les plus célèbres. La dissection du sujet y est moins brutale, plus lumineuse que dans les premières oeuvres cubistes.


D'une façon générale, presque tous les artistes importants qui réussiront à trouver un style personnel avant la Première Guerre mondiale, seront passés à un moment ou à un autre, par une phase cubiste : Marcel Duchamp, Francis Picabia, František Kupka, Robert Delaunay, Piet Mondrian … Mais le cubisme a éclaboussé toute l'histoire de l'art des 20 et 21ème siècle. Ainsi, aujourd'hui, on retrouve les caractéristiques de ce mouvement dans les oeuvres des plus grands artistes contemporains. Vik Muniz, Miguel Guia, Julien Raynaud, Timothy Archer et bien d'autres … Trouvez votre coup de coeur cubiste sur Artsper !

Lire plus