• € (EUR)
  • Besoin d'aide
Logan Hicks

Logan Hicks

Etats-Unis • Né(e) en: 1971

Accumulations de façades

Vues nocturnes

Artistes Peintres

Artistes Photographes

Artistes Éditions

Artistes Américains

Né en 1971, Logan Hicks grandit à Baltimore et sort diplômé au début des années 90 du Maryland Institute of Contemporary Art. Il devient alors sérigraphe. C’est son ami Shepard Fairey qui le persuade de le rejoindre à San Diego en Californie, afin de s’inscrire dans le mouvement Low Brow des années 90 et approfondir ainsi la technique du pochoir qu’il vient de découvrir. Celle-ci lui permet en effet de dépasser les limites de la sérigraphie et de proposer un travail artistique, plus immédiat, qui combine la notion d’œuvre originale et celle de multiple. En 2007, Logan Hicks gagne de nouveau la Côte Est et décide de s’installer à Brooklyn. Le marché de l’art urbain s’amorce alors, tandis qu’au même moment, la scène new-yorkaise prend son essor, représentée par des artistes comme Swoon et Faile. Logan Hicks est alors déjà devenu célèbre pour être le pionnier du pochoir multi-layers. Il est fasciné par l’exploration de la ville, ses paysages urbains, ses lumières, ses cimes et ses souterrains. Ses œuvres conçues à partir de ses photographies urbaines, comptent en moyenne cinq ou six couches (layers en anglais) différentes de papier, découpées, puis peintes de façon superposée afin d’atteindre le résultat escompté. Il s’agit d’une œuvre au rendu hyperréaliste qui s’éclaire d’un sens nouveau quand l’artiste vient poser ses couleurs à la main, à la bombe aérosol. C’est là, avec un rendu exceptionnel de la lumière nocturne, que l’œuvre, paradoxalement, s’éloigne de la réalité pour prendre une dimension profondément poétique. Très respecté dans le monde de l’art, Logan Hicks est sollicité de façon régulière en tant que commissaire d’expositions et est ainsi à l’origine de nombreux projets artistiques. Depuis sa première exposition personnelle en 2001, il a exposé son travail à travers le monde dans les plus grandes galeries et montre son travail en France depuis dix ans.
Lire plus

Nos recommandations Logan Hicks, Apollo, Photographie

Logan Hicks

Apollo, 2020 96 x 66 cm Photographie

1 800 €

Nos recommandations Logan Hicks, Vanity fair (Brussels), Peinture

Logan Hicks

Vanity fair (Brussels), 2018 60.5 x 45.5 x 4 cm Peinture

3 100 €

Logan Hicks, Two boats, Edition

Logan Hicks

Two boats, 2019 30 x 40 cm Edition

200 €

Logan Hicks, Harlem bridge overpass dark, Photographie

Logan Hicks

Harlem bridge overpass dark, 2020 66 x 96 cm Photographie

1 800 €

Logan Hicks, Times Square, Photographie

Logan Hicks

Times Square, 2020 66 x 96 cm Photographie

1 800 €

Logan Hicks, Quiet and Loud, Edition

Logan Hicks

Quiet and Loud, 2017 40 x 30 cm Edition

150 €

Logan Hicks, Furio, Peinture

Logan Hicks

Furio, 2018 76 x 56 x 4.5 cm Peinture

4 400 €

Nos recommandations Logan Hicks, Life Line, Edition

Logan Hicks

Life Line, 2010 87.6 x 111.8 cm Edition

1 794 €

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Affinez votre recherche

artistes américains

peinture

peinture aérosol

peinture pochoir

peinture street art

peinture urbain

peinture architecture

Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Né en 1971, Logan Hicks grandit à Baltimore et sort diplômé au début des années 90 du Maryland Institute of Contemporary Art. Il devient alors sérigraphe. C’est son ami Shepard Fairey qui le persuade de le rejoindre à San Diego en Californie, afin de s’inscrire dans le mouvement Low Brow des années 90 et approfondir ainsi la technique du pochoir qu’il vient de découvrir. Celle-ci lui permet en effet de dépasser les limites de la sérigraphie et de proposer un travail artistique, plus immédiat, qui combine la notion d’œuvre originale et celle de multiple. En 2007, Logan Hicks gagne de nouveau la Côte Est et décide de s’installer à Brooklyn. Le marché de l’art urbain s’amorce alors, tandis qu’au même moment, la scène new-yorkaise prend son essor, représentée par des artistes comme Swoon et Faile. Logan Hicks est alors déjà devenu célèbre pour être le pionnier du pochoir multi-layers. Il est fasciné par l’exploration de la ville, ses paysages urbains, ses lumières, ses cimes et ses souterrains. Ses œuvres conçues à partir de ses photographies urbaines, comptent en moyenne cinq ou six couches (layers en anglais) différentes de papier, découpées, puis peintes de façon superposée afin d’atteindre le résultat escompté. Il s’agit d’une œuvre au rendu hyperréaliste qui s’éclaire d’un sens nouveau quand l’artiste vient poser ses couleurs à la main, à la bombe aérosol. C’est là, avec un rendu exceptionnel de la lumière nocturne, que l’œuvre, paradoxalement, s’éloigne de la réalité pour prendre une dimension profondément poétique. Très respecté dans le monde de l’art, Logan Hicks est sollicité de façon régulière en tant que commissaire d’expositions et est ainsi à l’origine de nombreux projets artistiques. Depuis sa première exposition personnelle en 2001, il a exposé son travail à travers le monde dans les plus grandes galeries et montre son travail en France depuis dix ans.

Quelles sont ses 3 principales œuvres ?

Quel est le mouvement artistique de Logan Hicks ?

Les mouvements artistiques sont les suivants: Accumulations de façades, Vues nocturnes

Quand est né(e) Logan Hicks ?

L'année de naissance de l'artiste est : 1971