• € (EUR)
  • Besoin d'aide

Artistes Peintres

Artistes Français

"Les premiers gestes de la toile sont libres, la liberté est le point de départ".

Fasciné par la couleur et le pays basque ou il vit depuis plus de 40 ans, l'artiste Mica a débuté par des premières toiles monumentales faites de grands draps assemblés sur lesquels il mettait du bois, du treillis soudé… qu'il peignait ensuite aux couleurs de l'Ikurina limitant ainsi volontairement le choix des couleurs. Il s'est maintenant tourné vers des formats plus facilement mobiles. Modifiant sa peinture, ce changement de format a conduit l'artiste vers de nouveaux horizons. Son rapport à la matière, aux pigments ne possède plus de contraintes, les toiles de l'artiste sont une explosion de couleurs. Du minimalisme à l'évocation d'un paysage les œuvres de Mica nous transmettent le souffle d'énergie traversant sa région entre crêtes et mers agitées. Le mouvement de la composition se conjugue avec la matière, suggérant l'utilisation de brosses, de couteaux, de sables. L'artiste travaille sur plusieurs toiles à la fois et revient à maintes reprises sur une même œuvre, parfois il lui faudra trente passages... Mica est à la recherche d'une vibration, qualifiant son travail de "textures sonores" il perçoit les touches qu'il pose comme les notes d'une partition musicale. Il recherche actuellement une lecture moins immédiate, davantage interne. Mica se laisse alors guider par la peinture : en effet, autonome dans un premier temps, le geste évolue au gré des formes instinctivement apparues jusqu'à devenir captif de la composition qui se dessine.

Lire plus

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

"Les premiers gestes de la toile sont libres, la liberté est le point de départ".

Fasciné par la couleur et le pays basque ou il vit depuis plus de 40 ans, l'artiste Mica a débuté par des premières toiles monumentales faites de grands draps assemblés sur lesquels il mettait du bois, du treillis soudé… qu'il peignait ensuite aux couleurs de l'Ikurina limitant ainsi volontairement le choix des couleurs. Il s'est maintenant tourné vers des formats plus facilement mobiles. Modifiant sa peinture, ce changement de format a conduit l'artiste vers de nouveaux horizons. Son rapport à la matière, aux pigments ne possède plus de contraintes, les toiles de l'artiste sont une explosion de couleurs. Du minimalisme à l'évocation d'un paysage les œuvres de Mica nous transmettent le souffle d'énergie traversant sa région entre crêtes et mers agitées. Le mouvement de la composition se conjugue avec la matière, suggérant l'utilisation de brosses, de couteaux, de sables. L'artiste travaille sur plusieurs toiles à la fois et revient à maintes reprises sur une même œuvre, parfois il lui faudra trente passages... Mica est à la recherche d'une vibration, qualifiant son travail de "textures sonores" il perçoit les touches qu'il pose comme les notes d'une partition musicale. Il recherche actuellement une lecture moins immédiate, davantage interne. Mica se laisse alors guider par la peinture : en effet, autonome dans un premier temps, le geste évolue au gré des formes instinctivement apparues jusqu'à devenir captif de la composition qui se dessine.

Quelles sont ses 3 principales œuvres ?