Anthony Ferrero (Wear One)

Anthony Ferrero (Wear One)

France • Né(e) en: 1990

Artistes pop figuratifs

Street-artistes figuratifs

Artistes Peintres

Artistes Français

J'ai commencé à peindre en 2003 à l'âge de 13 ans, par passion, je faisais des graffitis, sur les murs de ma ville, dans les entrepôts, le long des voies ferrées... Je faisais beaucoup de skate, donc je passais tout mon temps au Skateparc, j'ai fait la rencontre d'un graffeur, Escar, qui m'a preté le DVD "Writers, 1983-2003, 20 ans de graffiti à Paris", à partir de la je n'ai plus jamais laché mes bombes de peinture. J'écrivais mon nom partout. Dans un premier temps je signais "We Are One" traduit "Nous ne faisons qu'un", que j'ai raccourci en "Wear One" pour taguer plus vite. J'ai le souvenir d'une veille de Noel en 2005, durant laquelle j'ai passé ma journée et ma soirée à taguer les murs d'une ancienne voie ferrée.

Par la suite j'ai évolué vers un travail d'atelier plus sensible, avec plus de reflexion, où je me suis essentiellement concentré sur les personnages et les portraits en particulier. En parallèle je continuais à peindre des murs, afin de faire évoluer ma technique.

En 2012, j'ai effectué une MANAA (Mise à niveau en arts appliqués) à l'école d'arts de Condé à Nancy, je n'ai pas poursuivi les années suivantes car je trouvais que ces études mettaient un frein à ma créativité.

Fin 2012, je fais ma première exposition dans ma ville natale, au musée Garret, car j'avais été élu Lauréat du salon des peintres amateurs quelques mois plus tôt. En 2014 j'expose à la Street-Art Dubai Gallery, puis au Park Art Fair International en Allemagne. Ces dernières années j'ai enchaîné les expositions et les évènements, avec notamment, en 2017 un solo show à la 36e Art Galerie, en 2019 un solo show au Graffalgar et une exposition collective à la Galerie Superposition, En 2020 j'ai également participé au projet Saato, avec une publication dans le livre "Confinement" (Sandrot Éditions)...

J'aime le travail propre et détaillé. La plupart du temps je traite des sujets actuels grâce à mes oeuvres, tels que la disparition des espèces, l'image de la femme dans la société, la pollution environnementale, l'impact des médias sur la population...

Actuellement je travaille essentiellement des portraits de femmes ornés de différents animaux et insectes, tels que des papillons, coccinelles, hiboux, oiseaux... Mes oeuvres offres une double lecture, avec un visuel simple, accessible et coloré dans un premier temps, puis une seconde lecture plus profonde, avec différentes significations plus emotionnelles, poétiques, subtiles...

Mon travail tourne également autour de la typo que je place en fond et que l'on retrouve en transparence dans chaque visage. Parfois en couleurs, parfois en noir et blanc, parfois en petits cailloux... elle est toujours présente. Les quatres lettres représentées sont toujours "WEAR" l'abréviation de ma signature "We Are One".

Je travaille énormément afin de faire évoluer mes oeuvres, ma peinture évolue et s'affine au fur et à mesure de mes expériences, de mon vécu, de mon apprentissage de la vie et de ma compréhension du monde qui m'entoure.

Je réalise tous mes travaux à la main, généralement je travaille sur de fines plaques de bois, sur lesquelles j'applique différents médiums tels que, des encres, de l'acrylique, du fusain et des bombes aérosols.

Il est également important pour moi de réaliser des séries structurées, qui à mon sens ont un impact plus fort.

Lire plus

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

J'ai commencé à peindre en 2003 à l'âge de 13 ans, par passion, je faisais des graffitis, sur les murs de ma ville, dans les entrepôts, le long des voies ferrées... Je faisais beaucoup de skate, donc je passais tout mon temps au Skateparc, j'ai fait la rencontre d'un graffeur, Escar, qui m'a preté le DVD "Writers, 1983-2003, 20 ans de graffiti à Paris", à partir de la je n'ai plus jamais laché mes bombes de peinture. J'écrivais mon nom partout. Dans un premier temps je signais "We Are One" traduit "Nous ne faisons qu'un", que j'ai raccourci en "Wear One" pour taguer plus vite. J'ai le souvenir d'une veille de Noel en 2005, durant laquelle j'ai passé ma journée et ma soirée à taguer les murs d'une ancienne voie ferrée.

Par la suite j'ai évolué vers un travail d'atelier plus sensible, avec plus de reflexion, où je me suis essentiellement concentré sur les personnages et les portraits en particulier. En parallèle je continuais à peindre des murs, afin de faire évoluer ma technique.

En 2012, j'ai effectué une MANAA (Mise à niveau en arts appliqués) à l'école d'arts de Condé à Nancy, je n'ai pas poursuivi les années suivantes car je trouvais que ces études mettaient un frein à ma créativité.

Fin 2012, je fais ma première exposition dans ma ville natale, au musée Garret, car j'avais été élu Lauréat du salon des peintres amateurs quelques mois plus tôt. En 2014 j'expose à la Street-Art Dubai Gallery, puis au Park Art Fair International en Allemagne. Ces dernières années j'ai enchaîné les expositions et les évènements, avec notamment, en 2017 un solo show à la 36e Art Galerie, en 2019 un solo show au Graffalgar et une exposition collective à la Galerie Superposition, En 2020 j'ai également participé au projet Saato, avec une publication dans le livre "Confinement" (Sandrot Éditions)...

J'aime le travail propre et détaillé. La plupart du temps je traite des sujets actuels grâce à mes oeuvres, tels que la disparition des espèces, l'image de la femme dans la société, la pollution environnementale, l'impact des médias sur la population...

Actuellement je travaille essentiellement des portraits de femmes ornés de différents animaux et insectes, tels que des papillons, coccinelles, hiboux, oiseaux... Mes oeuvres offres une double lecture, avec un visuel simple, accessible et coloré dans un premier temps, puis une seconde lecture plus profonde, avec différentes significations plus emotionnelles, poétiques, subtiles...

Mon travail tourne également autour de la typo que je place en fond et que l'on retrouve en transparence dans chaque visage. Parfois en couleurs, parfois en noir et blanc, parfois en petits cailloux... elle est toujours présente. Les quatres lettres représentées sont toujours "WEAR" l'abréviation de ma signature "We Are One".

Je travaille énormément afin de faire évoluer mes oeuvres, ma peinture évolue et s'affine au fur et à mesure de mes expériences, de mon vécu, de mon apprentissage de la vie et de ma compréhension du monde qui m'entoure.

Je réalise tous mes travaux à la main, généralement je travaille sur de fines plaques de bois, sur lesquelles j'applique différents médiums tels que, des encres, de l'acrylique, du fusain et des bombes aérosols.

Il est également important pour moi de réaliser des séries structurées, qui à mon sens ont un impact plus fort.

Quelles sont ses 3 principales œuvres ?

Quel est le mouvement artistique de Anthony Ferrero (Wear One) ?

Les mouvements artistiques sont les suivants: Artistes pop figuratifs, Street-artistes figuratifs

Quand est né(e) Anthony Ferrero (Wear One) ?

L'année de naissance de l'artiste est : 1990