Luca Battaglia

Luca Battaglia

Italie • Né(e) en: 1970

Artistes Photographes

Artistes Italiens

Le portrait des lieux

Luca Battaglia est un architecte et photographe italien né en 1970 qui vit et travaille à Paris, France. Luca a rencontré le photographe italien Gabriele Basilico à Milan alors qu'il se préparait à devenir architecte.

A l'issue d'une conférence, un échange personnel avec celui qui n'a cessé de décrire la ville moderne a aiguisé l'œil de Battaglia. Jusqu'au décès du photographe en 2013, les deux hommes se croiseront régulièrement sur des projets où ils documenteront évidemment l'architecture d'une manière différente. Luca Battaglia est maintenant un architecte établi. Riche d'une expérience chez Yves Lion et Renzo Piano, il est l'un des associés fondateurs de l'agence Fresh Architectures depuis 2007. Pourtant, il n'a jamais « raccroché » la caméra qui l'accompagne depuis son adolescence, poussé par un besoin d'exprimer autrement sa pratique architecturale.

L'architecte redresse et plie ses dessins de projet pour les rendre tangibles. Alors, dès qu'il le peut, Battaglia arpente la ville à la recherche de ces plis qui donnent vie à ces façades, dont la juxtaposition compose une trame autant qu'une texture urbaine. De New York à Paris, de Londres à Berlin, l'architecte-photographe traque le cadrage qui, une fois l'image révélée, joue avec la perception du réel.

Aussi, aucune présence humaine ni même le sol n'est jamais montré, Battaglia préférant tendre vers une certaine abstraction de la représentation. Il questionne souvent un pli imaginaire tant les prises de vue soulignent la symétrie presque parfaite des bâtiments choisis. Comme un visage humain embelli par ses légères imperfections, ces architectures apparemment parfaites deviennent encore plus remarquables si quelques détails perturbent leur axialité absolue : le Grand Palais à Paris, le Duomo et la Scala à Milan, la station de métro Ground Zero à New York ...

Les architectures sont ici très identifiables et l'image en devient encore plus saisissante. Peut-être chacun est-il déjà allé dans ces lieux sans même se rendre compte du repli imaginaire que l'architecte a cherché à souligner. Là encore, la recherche d'un point de vue idéal suffit à faire ressortir la magie du dessin.

Lire plus

Photographie

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Le portrait des lieux

Luca Battaglia est un architecte et photographe italien né en 1970 qui vit et travaille à Paris, France. Luca a rencontré le photographe italien Gabriele Basilico à Milan alors qu'il se préparait à devenir architecte.

A l'issue d'une conférence, un échange personnel avec celui qui n'a cessé de décrire la ville moderne a aiguisé l'œil de Battaglia. Jusqu'au décès du photographe en 2013, les deux hommes se croiseront régulièrement sur des projets où ils documenteront évidemment l'architecture d'une manière différente. Luca Battaglia est maintenant un architecte établi. Riche d'une expérience chez Yves Lion et Renzo Piano, il est l'un des associés fondateurs de l'agence Fresh Architectures depuis 2007. Pourtant, il n'a jamais « raccroché » la caméra qui l'accompagne depuis son adolescence, poussé par un besoin d'exprimer autrement sa pratique architecturale.

L'architecte redresse et plie ses dessins de projet pour les rendre tangibles. Alors, dès qu'il le peut, Battaglia arpente la ville à la recherche de ces plis qui donnent vie à ces façades, dont la juxtaposition compose une trame autant qu'une texture urbaine. De New York à Paris, de Londres à Berlin, l'architecte-photographe traque le cadrage qui, une fois l'image révélée, joue avec la perception du réel.

Aussi, aucune présence humaine ni même le sol n'est jamais montré, Battaglia préférant tendre vers une certaine abstraction de la représentation. Il questionne souvent un pli imaginaire tant les prises de vue soulignent la symétrie presque parfaite des bâtiments choisis. Comme un visage humain embelli par ses légères imperfections, ces architectures apparemment parfaites deviennent encore plus remarquables si quelques détails perturbent leur axialité absolue : le Grand Palais à Paris, le Duomo et la Scala à Milan, la station de métro Ground Zero à New York ...

Les architectures sont ici très identifiables et l'image en devient encore plus saisissante. Peut-être chacun est-il déjà allé dans ces lieux sans même se rendre compte du repli imaginaire que l'architecte a cherché à souligner. Là encore, la recherche d'un point de vue idéal suffit à faire ressortir la magie du dessin.

Quelles sont ses 3 principales œuvres ?

Quand est né(e) Luca Battaglia ?

L'année de naissance de l'artiste est : 1970