• € (EUR)
  • Besoin d'aide

Matteo Mauro

Italie Né(e) en: 1992

Matteo Mauro, artiste basé à Londres. Né en Sicile et ayant ensuite vécu, voyagé et été créatif dans de nombreux pays différents. Diplômé de l'University College of London, il a travaillé pour un designer influent, tel que Ron Arad. Il a enseigné l'art numérique dans des universités de Londres telles que LSBU et UCL.

Les peintures Matteo Mauro Inscription ont remporté de nombreux prix à travers le monde pour leur technologie sans précédent, qui réinvente numériquement les méthodes de gravure traditionnelles, notamment Master of Art 2018 et International Van Gogh Prize, décerné par Roy Dali, fils de Salvador Dali. Ses œuvres ont été exposées à la Royal Academy of Arts, MACS, Marte Museum, MEAM, Dubai Ing-Creatives, Qianjiang International Art Museum ... Il est l'auteur du livre diffusé dans le monde entier, Micromegalic Inscriptions.

Matteo Mauro vit et travaille entre l'Italie et Londres, et est représenté par la galerie DECORAZON.

Lire plus

Ce contenu a été traduit par Google Translate.


Nos recommandations Matteo Mauro, Loves who don’t know how to get by in this world (HE), Sculpture

Matteo Mauro

Loves who don’t know how to get by in this world (HE), 2020
25 x 10 x 10 cm
Sculpture

7 157 € 8 420 €

Matteo Mauro, Air, Edition

Matteo Mauro

Air, 2019
140 x 140 x 3 cm
Edition

4 500 €

Matteo Mauro, Love who don't know how to get by in this world, Sculpture

Matteo Mauro

Love who don't know how to get by in this world, 2020
25 x 10 x 10 cm
Sculpture

Vendu

Peu d'œuvres disponibles de l'artiste

Ces oeuvres sont les dernières disponibles de Matteo Mauro.
Soyez averti par e-mail de la mise en ligne de nouvelles oeuvres en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Matteo Mauro n'a pas d'exposition.

Nous sommes désolés mais l'artiste n'a actuellement pas d’exposition à proposer.
Suivez Matteo Mauro afin de recevoir une notification dès que des expositions sont ajoutées.

Vous êtes une galerie et souhaitez vendre des oeuvres de cet artiste ?

Rejoignez-nous !