Vous souhaitez offrir une oeuvre d’art ? Découvrez notre guide de Noël

Caroline Veith, Haut les mains

Caroline Veith Haut les mains, 2018

Mise en situation Dessin 98.4 x 82.7 inch Oeuvre unique

5 625 $

+161 $ de frais de livraison en Etats-Unis Livrée à temps pour Noël : Deux à trois semaines

Faire une offre

Comment ça marche
Ajouter à ma wishlist 6 personnes visitent cette page
Caroline Veith, Haut les mains
Description
Livraison

Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés.

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à ( Paris, France) ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 2 à 3 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.


En savoir plus sur la livraison
Paiement

Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.


En savoir plus sur le paiement
Garantie

Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.


En savoir plus sur la garantie Artsper
Partagez cette oeuvre
Contacter nos experts

Une question sur l'oeuvre ? L'artiste ? La livraison de l'oeuvre ?

* Champs obligatoires

Caroline Veith

Né(e) en: 1958

France

Caroline Veith est née au Havre en 1958.

Elle est diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts appliqués et des Métiers d'Art (ENSAAMA).

Caroline Veith, aujourd’hui, développe une manière tout à fait singulière de mettre en relation divers aspects du monde. Certaines œuvres, de petite taille en général, mettent en scène des rencontres entre deux ou trois personnages, d’autres, de plus grande taille, mettent en scène des personnages plus nombreux. Dans les deux cas, chacun est proche de l’autre et semble pourtant vivre dans un monde où il est seul.

Ici, tout passe par le papier, surtout lorsque, traversé de lumière en étant devenu papier-calque, il offre la possibilité de déployer des strates qui sinon resteraient invisibles. La puissance du papier tient à ce qu’il peut résister à tout, au temps long de l’histoire, comme au temps court et violent des gestes humains. Car le papier, on peut et on doit le gratter, le creuser, le plier, le tordre, le déplier, on doit tout faire afin de libérer le souffle dont il est le dépositaire. Le papier est le vêtement du rêve.

Le plus souvent, pas de couleur, mais un réseau de lignes d’épaisseurs variées, d’encres différentes, signalant des fonctions diverses : former un visage, indiquer une direction, engendrer une fleur, découper une main, recouvrir un souvenir, dessiner un fragment de carte, extirper un détail de la mémoire, en noyer un autre dans une tache sombre, ouvrir une route, faire basculer une montagne.

À travers un jeu de surfaces « invisibles » sur lesquelles habitent les divers éléments qui composent l’oeuvre, Caroline Veith fait de son trait le vecteur d’un trouble. C’est lui qui confère à sa création une puissance proprement magique.

Jean-Louis-Poitevin
Lire plus

Caroline Veith, Haut les mains
Caroline Veith, Haut les mains Caroline Veith, Haut les mains Caroline Veith, Haut les mains

Nous livrons en Etats-Unis

Toutes les oeuvres sont emballées et envoyées par des professionnels.