• € (EUR)
  • Besoin d'aide

François Schuiten

Le Palais, 2050, 2022

Edition : digigraphie, encre pigmentaire, impression haute définition, fine art print, tirage fine art, giclée, Impression numérique couleur 60 x 75 cm

250 €

Ajouter à ma wishlist
LOADING NOT DISPLAYED BLUR TEXT
Second NOT DISPLAYED BLUR TEXT

Essayez gratuitement l’œuvre chez vous pendant 14 jours

Une question? Contactez nos experts
Imaginez-la chez vous
François Schuiten, Le Palais, 2050

À propos de l'œuvre

Œuvre vendue en parfait état

Encre pigmentaire numérotée et signée par François Schuiten. Support : Papier Hahnemühle PhotoRag 308gr. Imprimeur : Numeris®Art. Coédition Atlantic12 et Librairie Brüsel. 'Le Palais' est écrit en toutes lettres au centre au bas de l'image par François Schuiten (cf. photo). Le jardin du Palais. 2050. L’Europe a abandonnée Bruxelles depuis longtemps. Les Régions ont suivi peu de temps après. On la disait quinze fois plus verte que Paris, la voici maintenant véritablement envahie par la nature. La région bruxelloise n’ayant plus les moyens de tout entretenir, on décide de favoriser le développement de parcs sauvages. Les maisons abandonnées suite aux migrations vers des régions d’Europe plus prospères sont en partie détruites et donnent lieu à des visions romantiques qui mêlent ruines et nature. Les plantes, jadis considérées comme mauvaises herbes, sont maintenant protégées. Le changement climatique permet une croissance rapide de certaines essences. Curieusement, un certain type de population revient vers Bruxelles. Les descendants des marolliens retrouvent le Palais de Justice, le squattant définitivement. Le Palais domine à nouveau tout Bruxelles, les tours avoisinantes n’ayant pas résisté au temps. Il devient alors le point culminant du grand jardin bruxellois. Source : Bruxelles - 20 ans/20 auteurs, 2009, Pierre Dejemeppe.
Lire plus
À propos du vendeur
Galerie d’art professionnelle • Bruxelles, Belgique

Vendeur Artsper depuis 2017

Le badge Top Seller Top Seller

Vendeur certifié

Dimensions cm inch
60 x 75 cm
Encadrement
Non encadrée
Tirage
Œuvre numérotée et limitée à 50 exemplaires
5 exemplaires disponibles
Authentification
Œuvre vendue avec facture de la galerie
Signature
Oeuvre signée à la main

Livraison dans le monde entier

L'œuvre est disponible en retrait en galerie à Bruxelles, Belgique ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 1 à 2 semaines après validation de votre commande. L'œuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
Provenance de l’œuvre: Belgique En savoir plus sur la livraison

Retour gratuit

Les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement. En savoir plus sur les retours gratuits

Paiement et Garantie

Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure. En savoir plus sur le paiement
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des œuvres. En savoir plus sur la garantie Artsper
Découvrez les œuvres en édition de François Schuiten

Dessinateurs célèbres

Illustration contemporaine

Paysages urbains actuels

Artistes Sculpteurs

Artistes éditions

François Schuiten est né en 1956 à Bruxelles. Son père Robert Schuiten, architecte de renom, l'initie aux Beaux-Art et lui transmet sa passion du dessin. La bande dessinée accompagne son enfance et dès ses 16 ans, son premier récit « Mutation » est publié dans la revue Pilote.

Il étudie à l'atelier de bande dessinée Saint-Luc et y rencontre Claude Renard avec qui il va collaborer sur « Aux médianes de Cymbiola » et « Le Rail », publiés dans « Métal Hurlant ». Il va également s'associer à son frère Luc et à son ami d'enfance Benoît Peeters. C'est avec ce dernier qu'il produit « Cités Obscures » qui connaîtra un grand succès.

François Schuiten mène d'autres projets en parallèle de la bande dessinée. Il créé des illustrations et notamment des affiches, des sérigraphies, des lithographies et des estampes. Il participe à la scénographie de spectacles d'opéra et de danse, à celle du nouveau musée du train, à Bruxelles mais aussi pour des expositions et pour des pavillons d'expositions universelles : celui du Luxembourg à Séville, celui de la Belgique à Hanovre et celui de l'exposition mondiale d'Aichi. Enfin, il est également sollicité dans le secteur du cinéma, par exemple pour le film « Mister Nobody ».

Son travail est récompensé à plusieurs reprises : son album « La fièvre urbicande » reçoit le prix du meilleur album du festival d'Angoulême en 1985, puis en 2002, il perçoit le grand prix de la ville d'Angoulême.

Lire plus
Autres œuvres de Atlantic12
Affinez votre recherche

batiments

edition

edition pas chère