Livraison dans le monde entier et retours gratuits ! En savoir plus

Yaacov Agam Prismograph Fascination, 1988

Demander plus de visuels

27 749 $USD

Faire une offre

Une question? Contactez nos experts
COVID19 : Les livraisons sont assurées dans le monde entier. Les colis sont traités dans le respect des règles sanitaires.

Ajouter à ma wishlist
Yaacov Agam, Prismograph Fascination
Mise en situation

simulator

simulator

Informations sur l’oeuvre
  • Technique

    Edition : sérigraphie

  • Dimensions cm | inch

    19.7 x 27.6 inch

  • Support

    Edition sur PVC

  • Encadrement

    Non encadrée

  • Tirage

    Oeuvre numerotée et limitée à 18 exemplaires
    1 exemplaire restant

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec facture de la galerie
    et certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée à la main

  • Proposé par

    Bruno Art Group
    Tel Aviv - Israël

  • A propos de l'oeuvre

    Oeuvre vendue en parfait état

    Yaacov Agam, artiste de renommée mondiale, est considéré comme le pionnier et le père de l'art cinétique contemporain. Il introduit la notion de temps et de mouvement dans l'art, intégrant ainsi la quatrième dimension. Il a fondamentalement contesté l'idée acceptée de l'art en tant qu'image fixe. Il a été inspiré par le commandement biblique «Vous ne vous ferez pas une image gravée». Le désir du prophète Moïse était de créer une nouvelle société basée sur la vie et la liberté plutôt que sur la mort et l'esclavage. La chose constante dans la vie est le changement et le mouvement, et c'est pourquoi il a interdit l'image statique gravée. Le père d'Agam était rabbin à Rishon le Zion, ISRAEL. Agam est né le 11 mai 1928 et a étudié à la Bezalel Academy of Art de Jérusalem. Sa première exposition personnelle à Paris en 1953 est considérée comme la première dans laquelle toutes les pièces présentent un facteur de temps et de mouvement incorporé. Agam a été exposé dans les principaux musées du monde entier, y compris une exposition rétrospective au musée Guggenheim de New York en 1980 et au musée national d'art moderne de Paris en 1972. Agam a été chargé par feu le président Georges Pompidou de créer un salon cinétique, un environnement total à l'Elysée à Paris, France. Agam a reçu un prix UNESCO pour sa méthode d'éducation visuelle, un langage non verbal, qui améliore les capacités d'apprentissage et de réflexion. Agam possède de nombreux monuments en Israël, tels que sa fontaine au centre Dizengoff, la façade de l'hôtel Dan, et maintenant «Migdalei Neeman», la plus grande œuvre d'art au monde sous la forme d'un ensemble de bâtiments au nord de Tel Aviv.
    Lire plus
Livraison
Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés. L'oeuvre peut être livrée à l'adresse de votre choix dans moins d'une semaine après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.
En savoir plus sur la livraison
Retour gratuit
Profitez de 14 jours d’essai pour trouver la place idéale de votre œuvre d’art. Et si vous changez d’avis, les frais de retours sont gratuits et nous vous remboursons intégralement.
En savoir plus sur les retours gratuits
Paiement
Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.
En savoir plus sur le paiement
Garantie
Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.
En savoir plus sur la garantie Artsper
Voir plus loin

Yaacov Agam

Israël Né(e) en: 1928 Artiste célèbre
Issu d'une famille juive pratiquante fils de rabbin, Yaacov Agam se forme d'abord à Jérusalem à l'École Bezalel (1946-1948) que dirige Mordecai lui permettent d'approfondir la théorie de la couleur et les principes du constructivisme. Parallèlement, il travaille comme graphiste dans des agences de publicité.

Sur le chemin des États-Unis,suivre les cours de l’Illinois Institute of Technology, Agam se fixe à Paris en novembre 1951. C'est en cette année qu'il commence à s'intéresser à l'art cinétique. Il s'inscrit à l’atelier d'art abstrait qu'anime Jean Dewasne et fait la connaissance de Fernand Léger et d'Auguste Herbin.

Il bénéficie en 1953 de sa première exposition personnelle, Tableaux transformables, dans laquelle il pose les bases d'un travail dans lequel la référence au judaïsme – dans une perspective philosophique davantage que religieuse – est constamment sous-jacente. Il s'impose à la première exposition internationale d’art cinétique à la galerie Denise René, à Paris, en 1955. C'est alors André Breton qui choisit les titres de ses œuvres.

Agam connaît un très grand succès jusqu'au début des années 1970.

À partir de 1971 il crée trois décors pour trois formes d'assiettes en porcelaine à la Manufacture nationale de Sèvres. Nécessitant jusqu'à dix-huit pierres lithographiques pour un seul décor, ces pièces en édition limitée seront notamment présentées au Palais de l'Élysée.
Lire plus


Yaacov Agam, Prismograph Fascination
Yaacov Agam, Prismograph Fascination Yaacov Agam, Prismograph Fascination Yaacov Agam, Prismograph Fascination