Les garanties Artsper : paiements sécurisés, livraison dans le monde entier et retours gratuits ! En savoir plus

Ehsan Bayat, Hommage au Bain turc d'Ingres

Ehsan Bayat Hommage au Bain turc d'Ingres, 2017

Mise en situation Peinture 59.1 x 59.1 x 1.6 inch Oeuvre unique

4 006 $

+316 $ de frais de livraison en Etats-Unis Livraison : Deux à trois semaines

Faire une offre

Comment ça marche
Ajouter à ma wishlist Parmi nos dernières oeuvres de l'artiste 7 personnes visitent cette page
Ehsan Bayat, Hommage au Bain turc d'Ingres
Description
  • Proposé par

    Galerie Maryam Ahi
    Paris - France

  • Authentification

    Oeuvre vendue avec facture de la galerie
    et certificat d’authenticité

  • Signature

    Oeuvre signée à la main

  • Technique

    Peinture : huile

  • Thèmes

    Nus, Art Oriental

  • Support

    Peinture sur toile

  • Tirage

    Oeuvre Unique

  • Dimensions cm | inch

    59.1 x 59.1 x 1.6 inch

  • Encadrement

    Non encadrée

  • Guide du collectionneur

  • A propos de l'oeuvre

    De La Baigneuse de Valpinçon au Bain turc Illustre représentant de la peinture néoclassique française, Jean Auguste Dominique Ingres (1780-1867) a très tôt exploré le thème de la femme aux bains. À travers sa recherche esthétique sur la nudité féminine, il se démarque du modèle académique, en préférant au motif antique une référence orientale et plus précisément ottomane. Avec La Baigneuse de Valpinçon (ou Grande Baigneuse), il réalise dès 1808 le portrait d’une femme à turban, présentée nue et de dos, dans une ambiance de hammam et de harem.

    L’artiste décline ensuite cette étude, que l’on retrouve presque à l’identique dans les deux tableaux étudiés ici, La Petite Baigneuse Intérieur de harem, qui date de 1828, et Le Bain turc, réalisé plus de trente années plus tard, en 1862. Évoquant la pratique du bain et le harem, ces réalisations s’inscrivent pleinement dans le courant orientaliste du XIXe siècle. Indirectement, elles permettent aussi une approche originale de la question du rapport au corps, à la nudité, à la santé et à l’hygiène durant cette période. Ehsan a voulu représenter cette lumière douce, le trait épuré, le jeu des couleurs et des courbes. l’artiste suggère l’intimité, le plaisir du bain, et apportent un caractère discrète- ment érotique à la scène.

Livraison

Artsper livre les oeuvres dans le monde entier via des transporteurs spécialisés.

L'oeuvre est disponible en retrait en galerie à ( Saint-Ouen, France) ou peut être livrée à l'adresse de votre choix sous 2 à 3 semaines après validation de votre commande. L'oeuvre est assurée pendant le transport, il n'y a donc aucun risque pour vous.


En savoir plus sur la livraison
Paiement

Vous pouvez régler par carte bancaire, Paypal ou virement uniquement en Euros. Sachez que nous prenons les fraudes et le respect de vos informations confidentielles très au sérieux, c'est pourquoi tous les paiements sont sujets à une validation 3D Secure.


En savoir plus sur le paiement
Garantie

Artsper travaille uniquement avec des galeries professionnelles et vous garantit l'authenticité et la provenance des oeuvres.


En savoir plus sur la garantie Artsper
Partagez cette oeuvre
Contacter nos experts

Une question sur l'oeuvre ? L'artiste ? La livraison de l'oeuvre ?

* Champs obligatoires

Ehsan Bayat

Né(e) en: 1984

Iran

Participation à l'exposition du groupe Art Téhéran 2014 et Damon Fan 2015 Coopération avec Siamak Azmi à partir de 2012-2014

De La Baigneuse de Valpinçon au Bain turc Illustre représentant de la peinture néoclassique française, Jean Auguste Dominique Ingres (1780-1867) a très tôt exploré le thème de la femme aux bains. À travers sa recherche esthétique sur la nudité féminine, il se démarque du modèle académique, en préférant au motif antique une référence orientale et plus précisément ottomane. Avec La Baigneuse de Valpinçon (ou Grande Baigneuse), il réalise dès 1808 le portrait d’une femme à turban, présentée nue et de dos, dans une ambiance de hammam et de harem. L’artiste décline ensuite cette étude, que l’on retrouve presque à l’identique dans les deux tableaux étudiés ici, La Petite Baigneuse Intérieur de harem, qui date de 1828, et Le Bain turc, réalisé plus de trente années plus tard, en 1862.

Évoquant la pratique du bain et le harem, ces réalisations s’inscrivent pleinement dans le courant orientaliste du XIXe siècle. Indirectement, elles permettent aussi une approche originale de la question du rapport au corps, à la nudité, à la santé et à l’hygiène durant cette période. Ehsan a voulu représenter cette lumière douce, le trait épuré, le jeu des couleurs et des courbes. l’artiste suggère l’intimité, le plaisir du bain, et apportent un caractère discrète- ment érotique à la scène.
Lire plus
Ehsan Bayat, Hommage au Bain turc d'Ingres
Ehsan Bayat, Hommage au Bain turc d'Ingres Ehsan Bayat, Hommage au Bain turc d'Ingres Ehsan Bayat, Hommage au Bain turc d'Ingres Ehsan Bayat, Hommage au Bain turc d'Ingres Ehsan Bayat, Hommage au Bain turc d'Ingres

Nous livrons en Etats-Unis

Toutes les oeuvres sont emballées et envoyées par des professionnels.