Vous souhaitez offrir une oeuvre d’art ? Découvrez notre guide de Noël

Nos conseils pour encadrer une peinture

L'encadrement permet à la fois de mettre une œuvre en valeur, et de la protéger. Il existe différents types d'encadrement, qu'il faut adapter en fonction de ses envies et des propriétés de l'œuvre. Pour un encadrement sain il faut toujours choisir un « carton sans acide », donc en coton, qui est stable et résistant, à l'inverse du « carton régulier », en pulpe de bois, très acide et nocif, il fait jaunir l'œuvre.

La moulure, une latte de bois, ou de plastique, est un encadrement léger et naturel, qui affirme une tendance nette pour la simplicité.

Le passe-partout est un encadrement en carton intermédiaire placé entre une œuvre encadrée sans vitre et le cadre, destiné principalement aux œuvres sur papier.

Le biseau français est un passe-partout plus épais, afin d'ajouter de la profondeur à l'œuvre. Le passe-partout à quatre plis d'épaisseur, le biseau français en à huit.

Le Marie-Louise est un cadre intermédiaire placé entre une œuvre encadrée sans vitre et le cadre, il est en bois et recouvert de tissus (très souvent du lin), utilisé majoritairement pour les huiles.

La caisse américaine : Cadre inversé qui laisse la toile apparente sur les côtés. L'espace entre le cadre et le bord de la toile permet au sujet d'être vu en entier et lui confère un relief intéressant.