Les garanties Artsper : paiements sécurisés, livraison dans le monde entier et retours gratuits ! En savoir plus

Tomas Erel

Co-fondateur de Designerbox

Artsper a rencontré Tomas Erel, co-fondateur de Designer Box, une box mensuelle avec des objects créés par des grands talents internationaux du design contemporain. Tomas nous parle d'art, de design et de ses lieux préférés pour dénicher de nouveaux talents.

Artsper : Qu'est-ce qui vous attire le plus dans l'univers du design ? 

Tomas : C'est un univers dans lequel je baigne depuis ma naissance mais avec le temps, je dirais peut-être que pour moi le design c'est de l'art domestique ! Le design n'est pas simplement une réponse à un usage. Il n'y a pas une réponse mais des milliers à la question c'est quoi le meilleur couteau ? , Le meilleur fauteuil ?. Le design comme l'art agit sur les émotions autant que sur la raison. Le design c'est comment amener un brin de poésie voire parfois de subversion dans des objets du quotidien et d'être même capable parfois de créer des nouveaux usages … 

L'aspect démocratique du design est aussi essentiel, toucher une masse importante de personne. Ce qui m'attire le plus ce n'est ni le design de galerie, ni le design industriel souvent désincarné, c'est cette zone entre les deux. C'est là que tout se passe au niveau création, c'est là où l'on trouve de l'innovation, des talents, des idées.

Artsper : Qui est votre designer préféré ? Pourquoi ?

Tomas : Impossible de répondre à cette question ! Il y en a plein aujourd'hui. Je ne citerais donc que ceux qui m'ont poussé dans cette activité : Enzo Mari, Castiglionni, Perriand, Kuramata, Sottsass, mais je pourrais dire aussi Sotto, Donald Judd, Dan Flavin, …. des artistes qui ont contribué à forger et ouvrir mon regard.

Artsper : Quel rapport entre l'art et le design ? 

Tomas : C'est une longue histoire et un lien évident. Un peu comme Duchamp avec son bidet, quand Maarten Baas, met en vente une chaise iconique de Rietvelt complètement carbonisée ! Cette chaise sculpture c'est de l'art ou c'est du design ? C'est clairement un objet manifeste mais cela en fait-il pour autant de l'art ?

L'art, comme la nature, est une source d'inspiration pour chaque créateur, un peu comme un laboratoire de recherche pure où on questionne de manière très libre le réél, la philosophie, la politique, la représentation, … un laboratoire formel, conceptuel ou narratif dans lequel le designer peut puiser son inspiration. 

Si aujourd'hui, le design est entré dans les musées, dans les galleries et dans les salles de ventes aux enchères et que l'on voit parfois des oeuvres de designers qui interrogent, comme Baas, la frontière avec l'art, les métiers de ceux qui font du design ou de l'art ne sont pas les mêmes, ne répondent pas aux mêmes objectifs et ne produisent simplement pas les mêmes effets. L'art entretient des rapports étroits avec toutes les activités créatives, le design, comme le graphisme n'y échappe pas.

Artsper : Si vous deviez imaginer une collaboration entre un artiste et un designer, qui choisiriez-vous ? 

Tomas : Compliqué, et cela a rarement été une réussite (on tombe vite dans le mobilier peinturluré ;-) donc pas très intéressant !! Je demanderais peut-être à un artiste, mais pas à un plasticien, d'imaginer une installation à partir d'un objet ou une série d'objets choisis par un designer. Initier un dialogue ou l'objet n'est pas un support mais la matière première.

Artsper : Le design peut-il être accessible ?

Tomas : Ce n'est pas une question de pouvoir ou pas, le design de créateur comme le design industriel DOIT être accessible, il participe au changement, à l'amélioration du quotidien. Ça ne coûte rien de plus de faire un objet qui a du sens qu'un objet qui n'incarne rien alors pourquoi devrions nous réserver à une élite ce qui est un formidable vecteur de bien-être et de progrès.

Quitte à trouver ou inventer des nouveaux modèles. Proposer des objets de créateurs au prix des produits non signés (moins de 20 €), c'est tout l'objet de la création de Designerbox. Pour ça, on a supprimé les intermédiaires, privilégié les circuits courts et mis les créateurs au centre de l'expérience client.

Artsper : Votre lieu préféré pour découvrir le design et des nouveaux designers ?

Tomas : Le OFF des grandes foires ou design week européennes (Milan, Paris, Stockholm, …). 


Artsper : Votre lieu préféré pour voir de l'art ?

Tomas : À part Artsper ? :)  Personnellement, je dirais le Palais de Tokyo à Paris où je vais régulièrement en famille. Idéal avec des enfants qui peuvent courir au milieu des œuvres, interagir avec elles… C'est un lieu un peu brut mais où on peut se poser le temps d'un brunch, un dîner, un lieu de vie il y a toujours quelque chose à faire et c'est ce que j'attends d'un lieu d'art aujourd'hui.

Lire plus
Partager cette interview

Victor Vasarely, Anole, Edition

Victor Vasarely

Anole, 1984
17.7 x 14.2 inch
Edition

759 $

Evrard & Koch, Hors Cadre #1.3, Sculpture

Evrard & Koch

Hors Cadre #1.3, 2015
51.2 x 31.5 x 15.7 inch
Sculpture

11 091 $

Nos recommandations Hélène Paris, Sans titre, série "Non-lieu", Dessin

Hélène Paris

Sans titre, série "Non-lieu", 2015
11.4 x 8.3 inch
Dessin

700 $

Tom Dixon, Harley Davison en osier, Sculpture

Tom Dixon

Harley Davison en osier, 2000
46.1 x 70.9 x 31.5 inch
Sculpture

5 720 $

Nos recommandations JR, 28 Millimètres, Women Are Heroes - Swimming Pool, Intercontinental Hotel, Verticale, Monrovia, Liberia, Edition

JR

28 Millimètres, Women Are Heroes - Swimming Pool, Intercontinental Hotel, Verticale, Monrovia, Liberia, 2008
38.6 x 28.3 inch
Edition

1 576 $

Gaspard Mitz, Her, Sculpture

Gaspard Mitz

Her, 2016
7.9 x 11.8 x 2.4 inch
Sculpture

759 $

Sophie Calle, Des journées entières sous le signe du B, du C, du W.  Fr, Edition

Sophie Calle

Des journées entières sous le signe du B, du C, du W. Fr, 2013
27.6 x 19.7 inch
Edition

420 $

Niki de Saint Phalle, Ikarus, Sculpture

Niki de Saint Phalle

Ikarus, 1970
6.1 x 5.5 x 2.9 inch
Sculpture

70 046 $

Go Segawa, Blue & Green ed. 25, Sculpture

Go Segawa

Blue & Green ed. 25, 2017
3.5 x 3.5 x 3.5 inch
Sculpture

163 $

Nos recommandations Philippe Ramette, Exploration rationnelle des fonds sous-marins: promenade irrationnelle, Photographie

Philippe Ramette

Exploration rationnelle des fonds sous-marins: promenade irrationnelle, 2006
59.1 x 47.2 inch
Photographie

22 181 $

Antoine Rose, Tea Time (French Riviera), Photographie

Antoine Rose

Tea Time (French Riviera), 2016
39.4 x 39.4 x 0.8 inch
Photographie

9 048 $

Nos recommandations Li Wei, 29 Levels of Freedom, Photographie

Li Wei

29 Levels of Freedom, 2003
39.4 x 39.4 x 0.8 inch
Photographie

9 339 $

Paola Pivi, One love, Edition

Paola Pivi

One love, 2013
19.7 x 27.6 inch
Edition

420 $

Nos recommandations François Morellet, 2 trames de chevrons-négatif, Edition

François Morellet

2 trames de chevrons-négatif, 1960
24.4 x 24.4 inch
Edition

1 751 $

Nos recommandations Philippe Decrauzat, Delay (square on the angles to black / 24), Peinture

Philippe Decrauzat

Delay (square on the angles to black / 24), 2017
94.5 x 94.5 inch
Peinture

65 376 $

Hélène Paris, Sans titre, série "A l'écart du visible", Dessin

Hélène Paris

Sans titre, série "A l'écart du visible", 2015
15.7 x 11.8 inch
Dessin

876 $

Claire Fontaine, Untitled (What is freedom?), Edition

Claire Fontaine

Untitled (What is freedom?), 2012
47.2 x 35.4 inch
Edition

2 919 $

Karl-Martin Holzhäuser, Licht Punkt 11, Photographie

Karl-Martin Holzhäuser

Licht Punkt 11, 1995
47.2 x 47.2 x 0.4 inch
Photographie

27 785 $