Vous souhaitez offrir une oeuvre d'art ? Découvrez notre carte cadeau

William Klein

William Klein

Né(e) en: 1928

Etats-Unis

Artiste célèbre

Biographie
Photographe, peintre, cinéaste et graphiste, William Klein est un des artistes les plus controversés et les plus influents du 20ème siècle. Né en 1928, il a grandi à Manhattan. Après avoir terminé ses études universitaires à 18 ans, il a fait son service militaire dans l’armée US - 6 mois d’occupation en Allemagne et, dans le cadre d’un programme d’amitié franco-américaine, un an et demi à la Sorbonne. Démobilisé à Paris, Klein se consacre à la peinture. Il étudie brièvement avec Fernand Léger et réalise à Milan avec des architectes italiens des peintures murales géométriques hard edge. C’est en documentant à sa façon ces oeuvres que Klein emploie pour la première fois la photographie. Alexandre Liberman, le directeur artistique de Vogue, après avoir vu à Paris une exposition de ces photographies abstraites, offre à Klein un contrat et un financement pour ses projets personnels. Klein envisage une carrière multidisciplinaire qui inclurait la peinture, la photographie et éventuellement le cinéma. En 1954, il imagine un journal photographique de son retour à New York. Liberman accepte de le financer. Klein s’embarque dans une guérilla d’amour-haine avec sa ville natale et une découverte des possibilités de la photographie qu’il trouve timide et en retard sur les autres arts. Sans formation traditionnelle il ignore les tabous, emploie le grand angle, le grain, les contrastes violents, les accidents et les cadrages inhabituels. Le résultat est son premier livre Life is Good and Good For You in New York: Trance Witness Revels, un brûlot d’un dynamisme et d’une intensité inégalés. Il est publié à Paris, Londres et Rome et remporte en France le prix Nadar. Sans abandonner la peinture il réalise et publie trois nouveaux livres de conception débridée et cinématographique: ROME (1958) MOSCOU (1961) TOKYO (1962). Pour pouvoir financer son travail personnel il travaille pour Vogue, créant des images d’un nouveau genre, insolites et graphiques. En 1958, Klein tourne BROADWAY BY LIGHT, sans doute le premier film pop, et au milieu des années soixante abandonne la photographie pour le cinéma. Parmi ses films les sagas des Supermen Noirs: MUHAMMAD ALI THE GREATEST (1964-74) ELDRIDGE CLEAVER BLACK PANTHER (1970) et THE LITTLE RICHARD STORY (1980); des documentaires politiques: LOIN DU VIETNAM (1967) LE FESTIVAL PANAFRICAIN (1969) GRANDS SOIRS ET PETITS MATINS (sur Mai 68); des longs métrages de fiction: QUI ÊTES-VOUS POLLY MAGGOO? (prix Jean Vigo 1967) MISTER FREEDOM (1968) LE COUPLE TÉMOIN (1976), fables corrosives sur les mythes idéologiques de notre époque. Dans les années 80, il renoue avec la photographie, expose dans le monde entier et publie CLOSE UP (1989) TORINO 90 (1990) MODE IN & OUT (1994), de nombreuses monographies et catalogues. A l’occasion de son dernier film LE MESSIE (2000) il publie WILLIAM KLEIN FILMS. En 2002 il publie PARIS + KLEIN. Depuis 1990 le pilote qu’il a tourné pour la collection de films CONTACTS lui donne l’idée d’une nouvelle direction où il peut allier peinture et photographie. Cela donne la série Contacts Peints, sujet de nombreuses expositions et d’un livre. En 2004-2005, d’importantes expositions ont lieu à Milan, Anvers, Berlin, Budapest, Tokyo et Moscou. En mai 2005, il réalise l’exposition et le livre ROMANI, publié par Fendi-Contrasto. Parmi ses récompenses, le Grand Prix National de France, le rang de Commandeur des Arts et des Lettres, la Médaille du Millenium en Angleterre, le Prix International Hasselblad en Suède, le Grand Prix de Photo Espagna, celui de la Biennale de Moscou, et de l’Institut Américain des Arts pour l’ensemble de sa carrière. En décembre 2005, le Centre Pompidou inaugure une très grande rétrospective de son œuvre et co-édite avec Marval un livre de 400 pages, Rétrospective. Il est représenté par la galerie Le Réverbère à Lyon depuis 1991. Sa dernière exposition dans cette galerie intitulée KLEIN + 10 COLLECTIONNEURS (2011), a été accompagnée d'une rétrospective de ses films à L'Institut Lumière. La Tate Modern a Londres lui a récemment consacré une exposition rétrospective WILLIEM KLEIN + DAIDO MORIYAMA (octobre 2012 - janvier 2013). L’œuvre de William Klein des débuts jusqu’à aujourd’hui a marqué l’histoire de la photographie et influencé deux générations de photographes et de cinéastes.
Lire plus
    Tags
  • Artiste Américains

Partager cet artiste

Aucune œuvre disponible de William Klein

Nous sommes désolés mais il n'y a actuellement plus d'oeuvre de disponible de William Klein.
Soyez averti par e-mail de la mise en ligne de nouvelles oeuvres en cliquant sur le bouton ci-dessous.

William Klein n'a pas d'exposition.

Nous sommes désolés mais l'artiste n'a actuellement pas d’exposition à proposer.
Suivez William Klein afin de recevoir une notification dès que des expositions sont ajoutées.