Bill Viola

Bill Viola

Etats-Unis • Né(e) en: 1951

Grands Maitres

Artistes Américains

Né à New York en 1951, Bill Viola est un vidéaste américain. Il a étudié les arts plastiques à l'Université de Syracuse à New York. Néanmoins, il ne se reconnaît pas dans les enseignements traditionnels et décide de se tourner vers la vidéo. Davantage intéressé par la musique, il suit des cours de musique électronique et aborde la vidéo en terme de signal et non d'image. L'artiste est l'un des pionniers de l'art vidéo mais aussi son représentant le plus célèbre et renommé. Il a joué un rôle de premier plan dans l'établissement de la vidéo comme une forme d'art contemporain et a élargi son utilisation en termes de contenu, de technologie et de portée.

Durant sa carrière, l'artiste a réalisé des installations vidéos architecturales, des bandes vidéo, des performances de musique électronique, des environnements sonores, des œuvres pour la télévision et à visionner sur grand écran… Il produit en s'appuyant sur un large panel de compositions et des supports variés, son oeuvre n'en sort que plus riche et diversifiée. Ses installations vidéos sont plus que des simples moyens de visionnage, elles sont un environnement en soi qui immergent le spectateur dans une ambiance créée par l'artiste. Réalisées avec des technologies de pointe, Bill Viola met l'accent sur leur simplicité et leur précision. La vidéo est un moyen pour l'artiste d'explorer les phénomènes de perception sensorielle, leviers conduisant à la connaissance de soi. Son travail explore les expériences humaine, la mort, la naissance, le développement de la conscience… Son inspiration prend racine dans l'art oriental et occidental mais aussi dans des traditions spirituelles, notamment le bouddhisme zen, le soufisme islamique et le mysticisme chrétien. Chaque spectateur tire sa propre expérience de ses installations, l'artiste utilisant la mémoire collective et la conscience individuelle pour réaliser ses créations.

L'artiste utilise des techniques nombreuses pour dépasser les limites de notre perception en utilisant des systèmes optiques réservés à la saisie d'images pour la science ou un objectif macro…. Il invente des systèmes de prises de vue avec des miroirs, moteurs et mécaniques pour élargir le champ de vision.

En 1995, il représente les Etats-Unis à la Biennale de Venise. Il y expose The Greeting inspiré par la Visitation du peintre Pontormo. Bill Viola cherche à travers cette oeuvre à travailler sur le rapport au temps. En effet, alors que ce dernier semble figé, il anime les images, la peinture elle même, donnant vie aux personnages représentés. C'est grâce au mouvement que l'artiste parvient à redonner vie au temps. Cette oeuvre sera la première oeuvre d'art vidéo acquise par le Metropolitan Museum of Art de New York.

L'exposition « The Passions » à la National Gallery de Londres est la première du musée à être consacrée à un artiste contemporain.

En mars 2014, il expose plus de vingt œuvres monumentales au Grand Palais, à la première rétrospective française qui lui est dédiée.

Viola a reçu de nombreux prix pour ses réalisations, notamment la bourse de la Fondation MacArthur (1989), le XXI Prix international de Catalogne (2009) et le Praemium Imperiale de la Japan Art Association (2011).

Lire plus

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Né à New York en 1951, Bill Viola est un vidéaste américain. Il a étudié les arts plastiques à l'Université de Syracuse à New York. Néanmoins, il ne se reconnaît pas dans les enseignements traditionnels et décide de se tourner vers la vidéo. Davantage intéressé par la musique, il suit des cours de musique électronique et aborde la vidéo en terme de signal et non d'image. L'artiste est l'un des pionniers de l'art vidéo mais aussi son représentant le plus célèbre et renommé. Il a joué un rôle de premier plan dans l'établissement de la vidéo comme une forme d'art contemporain et a élargi son utilisation en termes de contenu, de technologie et de portée.

Durant sa carrière, l'artiste a réalisé des installations vidéos architecturales, des bandes vidéo, des performances de musique électronique, des environnements sonores, des œuvres pour la télévision et à visionner sur grand écran… Il produit en s'appuyant sur un large panel de compositions et des supports variés, son oeuvre n'en sort que plus riche et diversifiée. Ses installations vidéos sont plus que des simples moyens de visionnage, elles sont un environnement en soi qui immergent le spectateur dans une ambiance créée par l'artiste. Réalisées avec des technologies de pointe, Bill Viola met l'accent sur leur simplicité et leur précision. La vidéo est un moyen pour l'artiste d'explorer les phénomènes de perception sensorielle, leviers conduisant à la connaissance de soi. Son travail explore les expériences humaine, la mort, la naissance, le développement de la conscience… Son inspiration prend racine dans l'art oriental et occidental mais aussi dans des traditions spirituelles, notamment le bouddhisme zen, le soufisme islamique et le mysticisme chrétien. Chaque spectateur tire sa propre expérience de ses installations, l'artiste utilisant la mémoire collective et la conscience individuelle pour réaliser ses créations.

L'artiste utilise des techniques nombreuses pour dépasser les limites de notre perception en utilisant des systèmes optiques réservés à la saisie d'images pour la science ou un objectif macro…. Il invente des systèmes de prises de vue avec des miroirs, moteurs et mécaniques pour élargir le champ de vision.

En 1995, il représente les Etats-Unis à la Biennale de Venise. Il y expose The Greeting inspiré par la Visitation du peintre Pontormo. Bill Viola cherche à travers cette oeuvre à travailler sur le rapport au temps. En effet, alors que ce dernier semble figé, il anime les images, la peinture elle même, donnant vie aux personnages représentés. C'est grâce au mouvement que l'artiste parvient à redonner vie au temps. Cette oeuvre sera la première oeuvre d'art vidéo acquise par le Metropolitan Museum of Art de New York.

L'exposition « The Passions » à la National Gallery de Londres est la première du musée à être consacrée à un artiste contemporain.

En mars 2014, il expose plus de vingt œuvres monumentales au Grand Palais, à la première rétrospective française qui lui est dédiée.

Viola a reçu de nombreux prix pour ses réalisations, notamment la bourse de la Fondation MacArthur (1989), le XXI Prix international de Catalogne (2009) et le Praemium Imperiale de la Japan Art Association (2011).

Quand est né(e) Bill Viola ?

L'année de naissance de l'artiste est : 1951