Présentation

Claire Bonnet-Masimbert peint ou sculpte des contours évoquant les êtres sensibles que nous sommes. Le corps, dépouillé de ses particularités se fait originel et devient réceptacle.

L'expression « prendre corps » trouve ici tout son sens.

Ce qui prend corps ce sont les mouvements de l'être, ce qui l'anime : ses émotions. Celles de l'artiste dans l'instant créatif et celles du regardeur qui, incité par cette amorce, finit l'histoire en projetant sa propre sensibilité.

Claire peint comme elle écrit : chaque corps est un mot qui en rencontre un autre dans un jeu d'entrelacs. Le regardeur peut ainsi observer le dialogue qui se joue entre eux. La narration apparaît. Cette écriture picturale fait de la ligne non plus un élément permettant de figurer le mouvement d'un corps, mais rythmant une surface à la façon d'une ponctuation. Il en résulte une forme de musicalité.

L'artiste va à la rencontre de ce qu'elle ne connaît ou ne maîtrise pas. Une mise en danger qui se caractérise notamment par l'usage décalé de certains supports ou par la manipulation fragile, insaisissable de l'encre, fluide récurrent dans son œuvre. Une posture qui l'oblige à être dans une restitution spontanée de son état, une posture à la fois gageure et moteur.

La plasticienne affectionne les textures brutes ; que ce soit en peinture ou en sculpture. Outre la respiration que lui offre le passage d'un médium à un autre, il lui permet surtout de trouver des réponses ; la pratique de l'un nourrissant la pratique de l'autre. C'est pourquoi présentés ensemble, un échange se met inévitablement en place.

Dans cet échange pictural, Claire se pose la question de la place de l'Autre et c'est tout naturellement qu'elle s'est orientée vers des propositions de collaboration, ouvrant plus loin de champ des dialogues.


Lire plus
Toutes les œuvres de Claire Bonnet-Masimbert
Peinture, Le bruit du monde, Claire Bonnet-Masimbert

Le bruit du monde

Claire Bonnet-Masimbert

Peinture - 80 x 60 x 4 cm

1 700 €

Sculpture, Oto-confidences, Claire Bonnet-Masimbert

Oto-confidences

Claire Bonnet-Masimbert

Sculpture - 39 x 26.5 x 35.5 cm

2 126 €

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Claire Bonnet-Masimbert peint ou sculpte des contours évoquant les êtres sensibles que nous sommes. Le corps, dépouillé de ses particularités se fait originel et devient réceptacle.

L'expression « prendre corps » trouve ici tout son sens.

Ce qui prend corps ce sont les mouvements de l'être, ce qui l'anime : ses émotions. Celles de l'artiste dans l'instant créatif et celles du regardeur qui, incité par cette amorce, finit l'histoire en projetant sa propre sensibilité.

Claire peint comme elle écrit : chaque corps est un mot qui en rencontre un autre dans un jeu d'entrelacs. Le regardeur peut ainsi observer le dialogue qui se joue entre eux. La narration apparaît. Cette écriture picturale fait de la ligne non plus un élément permettant de figurer le mouvement d'un corps, mais rythmant une surface à la façon d'une ponctuation. Il en résulte une forme de musicalité.

L'artiste va à la rencontre de ce qu'elle ne connaît ou ne maîtrise pas. Une mise en danger qui se caractérise notamment par l'usage décalé de certains supports ou par la manipulation fragile, insaisissable de l'encre, fluide récurrent dans son œuvre. Une posture qui l'oblige à être dans une restitution spontanée de son état, une posture à la fois gageure et moteur.

La plasticienne affectionne les textures brutes ; que ce soit en peinture ou en sculpture. Outre la respiration que lui offre le passage d'un médium à un autre, il lui permet surtout de trouver des réponses ; la pratique de l'un nourrissant la pratique de l'autre. C'est pourquoi présentés ensemble, un échange se met inévitablement en place.

Dans cet échange pictural, Claire se pose la question de la place de l'Autre et c'est tout naturellement qu'elle s'est orientée vers des propositions de collaboration, ouvrant plus loin de champ des dialogues.

Quelles sont ses 3 principales œuvres ?