• $ (USD)
  • Besoin d'aide

Edouard Trémeau

France Né(e) en: 1936

Né à Theillay en 1936, Édouard Trémeau travaille dans la région lilloise depuis 1963. Il est formé à l'école des Arts Appliqués de 1952 à 1956, puis à École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 1956-1957 et à École Normale Supérieure de Cachan de 1957 à 1961.

Proche de la Figuration Narrative et du Salon de la Jeune Peinture à la fin des années 70 et au début des années 80 – il est vice-président du salon en 1983 – il participe à différents collectifs qui dénoncent les formes d'oppressions politiques et les inégalités sociales et économiques.

En 1981, lors d'une exposition à la Galerie Pierre Lescot à Paris, le peintre affirme être sorti de son atelier pour regarder dehors. Il peint alors des scènes inscrites dans le quotidien des « premières années Mitterrand », qui montrent l'angoisse de l'homme face à la société de contrôle, face à la violence silencieuse qui menace les corps à l'image de "Façades n°5 (Tout en bon ordre)", juillet-août 1980, acquisition du L.A.M. Musée d'Art Moderne, d'Art Contemporain et d'Art Brut – Lille Métropole à Villeneuve-d'Ascq en 1983.

Puis le retrait à l'atelier nourri des traces de nombreux voyages, succède aux projets collectifs qui résistent mal à la montée du libéralisme économique et financier.
Son œuvre se divise alors en grandes thématiques — la solitude, l'enfermement, la ruine — qui ouvrent sur des séries : les otages (1982-86), Berlin (1987-89), Zoolitude (1998-2002), Rome (1991-94), Rome hors les murs (1994-97), ou encore de nombreux autoportraits qui jalonnent les années de création jusqu'à la série des Gisants « L'évidence » réalisée de 2006 à 2008. Le corps du peintre y subit « un état des lieux » prétexte remarquable pour interroger une fois encore sa relation à l'histoire de l'art, et rappeler « Andrea Mantegna, Philippe de Champaigne, les deux leçons d'anatomie de Rembrandt, Hans Holbein ».

Lire plus

Edouard Trémeau, Place en attente, Edition

Edouard Trémeau

Place en attente, 1985
63 x 42.5 x 1 cm
Edition

1 489 $US

Edouard Trémeau, Beyrouth : le musée. Ici passait la ligne de démarcation n°1, Peinture

Edouard Trémeau

Beyrouth : le musée. Ici passait la ligne de démarcation n°1, 1995
97 x 146 x 2 cm
Peinture

22 329 $US

Peu d'œuvres disponibles de l'artiste

Ces oeuvres sont les dernières disponibles de Edouard Trémeau.
Soyez averti par e-mail de la mise en ligne de nouvelles oeuvres en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Edouard Trémeau n'a pas d'exposition.

Nous sommes désolés mais l'artiste n'a actuellement pas d’exposition à proposer.
Suivez Edouard Trémeau afin de recevoir une notification dès que des expositions sont ajoutées.

Vous êtes une galerie et souhaitez vendre des oeuvres de cet artiste ?

Rejoignez-nous !