Nao Kaneko

Japon  • 1957

Présentation

Formée à l'art textile et au design à Tokyo et à Helsinki puis à la sculpture à l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris, Nao Kaneko utilise rapidement le plâtre dans ses créations. Le plâtre lui offre une grande liberté et lui permet de se délivrer des contraintes techniques du tissage qu'elle pratiquait au Japon.

Lauréate du concours Paul-Louis Weiller de l'Académie des Beaux-Arts, sa première exposition personnelle de sculptures à Tokyo en 1990 fait connaître son travail du plâtre au Japon. 

Depuis 1995, Nao Kaneko, pour donner plus d'expression à la matière ajoute dans sa peinture du plâtre et lui donne ainsi une touche sculpturale.  

« L'eau, le bleu » est le titre de plusieurs expositions de l'artiste de 2000 à 2003 à la Galerie Anne Paulin à Nîmes, à la Galerie Futura à Paris et lors du symposium de l'eau à Cannes. Plusieurs expositions en France et d'autres pays européens, en Amériques, en Asie et au Japon rythment la carrière de l'artiste.

Son utilisation unique du plâtre en peinture est récompensée en 2004, au Salon du Blanc à Tokyo où elle obtient le Prix d'Honneur.  En 2014, elle expose au musée Clemenceau à Paris où elle est attendue de nouveau en 2016 parallèlement à son exposition dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste, « Monet Clemenceau, l'Horizon Infini, peinture de Nao Kaneko » à Rouen. 

Engagée depuis ses débuts dans l'idée de préserver la planète, ses thématiques de prédilection, l'eau, l'air, les éléments rencontrent aujourd'hui un écho puissant dans nos sociétés. 


Lire plus

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Formée à l'art textile et au design à Tokyo et à Helsinki puis à la sculpture à l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris, Nao Kaneko utilise rapidement le plâtre dans ses créations. Le plâtre lui offre une grande liberté et lui permet de se délivrer des contraintes techniques du tissage qu'elle pratiquait au Japon.

Lauréate du concours Paul-Louis Weiller de l'Académie des Beaux-Arts, sa première exposition personnelle de sculptures à Tokyo en 1990 fait connaître son travail du plâtre au Japon. 

Depuis 1995, Nao Kaneko, pour donner plus d'expression à la matière ajoute dans sa peinture du plâtre et lui donne ainsi une touche sculpturale.  

« L'eau, le bleu » est le titre de plusieurs expositions de l'artiste de 2000 à 2003 à la Galerie Anne Paulin à Nîmes, à la Galerie Futura à Paris et lors du symposium de l'eau à Cannes. Plusieurs expositions en France et d'autres pays européens, en Amériques, en Asie et au Japon rythment la carrière de l'artiste.

Son utilisation unique du plâtre en peinture est récompensée en 2004, au Salon du Blanc à Tokyo où elle obtient le Prix d'Honneur.  En 2014, elle expose au musée Clemenceau à Paris où elle est attendue de nouveau en 2016 parallèlement à son exposition dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste, « Monet Clemenceau, l'Horizon Infini, peinture de Nao Kaneko » à Rouen. 

Engagée depuis ses débuts dans l'idée de préserver la planète, ses thématiques de prédilection, l'eau, l'air, les éléments rencontrent aujourd'hui un écho puissant dans nos sociétés. 

Quelles sont ses 3 principales œuvres ?

Quand est né(e) Nao Kaneko ?

L'année de naissance de l'artiste est : 1957