L'art concret

Les artistes concrets, dans la lignée des mouvements constructivistes et De Stijl, ont proposé un art entièrement détaché de tout sujet réaliste. Sa forme est basée sur des structures compositionnelles précises, qui représentent souvent des formules mathématiques ou scientifiques. Le mouvement remonte au milieu du 20ème siècle, inspiré par un manifeste rédigé en 1930. Au cours des deux décennies suivantes, le terme a été popularisé par l'artiste et designer suisse Max Bill. Dans les années 1950, l'art concret est devenu un style mondialement répandu et immédiatement reconnaissable, s'étendant de ses bases initiales en France et en Suisse aux terres fertiles d'Europe et, surtout, d'Amérique latine. Pendant le reste du siècle, des mouvements en tous genres - l'art cinétique, la peinture hard-edge et la poésie concrète, entre autres - ont continué à porter l'empreinte de son influence.

En tant que forme d'art axée sur la représentation, l'art concret était profondément engagé dans les réalités sociales de son époque. Depuis sa fondation en Suisse - un pays dont la neutralité pendant la Seconde Guerre mondiale a assuré la survie du mouvement - il s'est développé en un langage international de symboles visuels et de logique qui répondait au désir de reconstruire les relations culturelles internationales après 1945. Au Brésil et en Argentine, dans les années 1940 et 1950, l'art concret est devenu le symbole d'une culture idéaliste de la jeunesse qui cherchait à reconstruire la société sur une base plus rationnelle et humaine.

Artsper présente le travail de nombreux artistes qui ont développé la technique de l'art concret. Découvrez le travail de Piet Mondrian, Caroline Leite et Rachel Kah - pour ne citer que quelques artistes qui s'inscrivent dans cette lignée !

Lire plus

Filtres

Tous les artistes