Vous souhaitez offrir une œuvre d’art ? Découvrez notre guide de Noël
  • € (EUR)
  • Besoin d'aide
Vincent Van Gogh

Vincent Van Gogh

Pays-Bas • Né(e) en: 1853

Grands Maitres

Pointillisme

Peintres paysagistes néerlandais

Artistes Neerlandais

Le peintre Vincent Van Gogh est sûrement un des plus reconnus du 19ème siècle. Il est aussi le profil type de l'artiste maudit : peu admiré de son vivant, alcoolique, pauvre et malade. Il a pourtant été très productif puisqu'il a créé plus de 2000 oeuvres d'art, et pèse aujourd'hui très lourd sur le marché de l'art.

Né en 1853 aux Pays-Bas, il est issu d'une famille bourgeoise, travaillant dans une grande maison de vente d'art. Il essaie rapidement de marcher sur les pas de son père en tant qu'évangéliste, puis dans une maison de vente, mais échoue, et se tourne vers la peinture à 27 ans. L'art devient alors son dernier espoir, c'est tout ce qu'il lui reste. « La peinture est la chair de ma chair », écrit-il à son frère.

Il veut devenir dessinateur, et rêve des oeuvres des plus grands : Corot et Millet… Comme eux, il montre la vie des paysans, marqués par la souffrance mais aussi par l'humanité, comme lui… Il s'éprend de l'art du portrait dans lequel il retrouve l'émotion mais aussi l'authenticité. Ses portraits sont alors très sombres marqués par une belle épaisseur de traits. Ce qui est déjà remarquable, c'est son intérêt pour les sujets simples, qui s'émancipent donc complètement des grandes figures alors représentées dans l'art.

En 1885, il s'installe à Anvers, et étudie à l'Académie des Beaux Arts. Ecoeuré de la peinture en atelier, il commence donc à peindre selon modèles vivants.

En 1886, il décide de rejoindre son frère Théo à Paris et s'installe à Montmartre. Il y fait la rencontre de grands artistes comme Toulouse-Lautrec et Paul Gauguin, et découvre l'impressionnisme et le pointillisme. Ces nouvelles images vont influencer son oeuvre, qui devient donc plus claire et plus colorée. Il s'inspire également des estampes japonaises, leurs sujets, leurs perspectives uniques, leurs couleurs…

Il peint alors sans réellement se soucier de la réalité, et invente son propre langage… un délicieux langage ! Son travail devient unique. Il utilise des couleurs vives, qu'il parvient à intégrer de manière uniforme dans toute la toile, dévoilant ainsi de nombreuses variantes mais créant en même temps une certaine unité chromatique. Son utilisation des couleurs complémentaires notamment, renforce la luminosité et la vibrance de son travail. Il peint avec rapidité, par touches épaisses et dynamiques de couleurs, en maniant le pinceau avec habileté sans jamais tomber dans la redondance. Il expose principalement dans des restaurants.

Admiratif de Paul Cézanne, il souhaite comme lui s'inspirer des paysages du Sud et s'installe à Arles. Galvanisé par son environnement, il perfectionne toujours plus sa technique et affirme son style : plus de couleurs et plus d'interprétations. Il peint les portraits de personnes ordinaires.

Il invite Paul Gauguin à le rejoindre et ils emménagent ensemble dans un atelier. Pourtant, les deux artistes ont des caractères opposés : Vincent Van Gogh peint selon nature, et Paul Gauguin selon son imagination. Un soir, une violente altercation explose entre les deux peintres. Cette fameuse nuit, Van Gogh se tranche l'oreille et la donne à une prostituée qu'il avait l'habitude de fréquenter.

Il sera interné plusieurs fois à la suite de cet événement, puis retourne à Anvers en 1890. Inspiré par les habitants de ses villages, par les astres qu'il positionne à la perfection, par les cyprès, ou encore par les malades internés avec lui, son style atteint une justesse incroyable.

Il meurt dans des circonstances très mystérieuses en 1890, peu reconnu dans le monde de l'art mais admirés par de nombreux artistes. Il ne vendra qu'une seule toile de son vivant.

Lire plus

Découvrez nos sélections d'œuvres d'artistes

Besoin d'un coup de pouce pour trouver votre coup de cœur ? Consultez nos pages de sélections faites pour vous.
Besoin d'en savoir plus ?

Qui est l'artiste ?

Le peintre Vincent Van Gogh est sûrement un des plus reconnus du 19ème siècle. Il est aussi le profil type de l'artiste maudit : peu admiré de son vivant, alcoolique, pauvre et malade. Il a pourtant été très productif puisqu'il a créé plus de 2000 oeuvres d'art, et pèse aujourd'hui très lourd sur le marché de l'art.

Né en 1853 aux Pays-Bas, il est issu d'une famille bourgeoise, travaillant dans une grande maison de vente d'art. Il essaie rapidement de marcher sur les pas de son père en tant qu'évangéliste, puis dans une maison de vente, mais échoue, et se tourne vers la peinture à 27 ans. L'art devient alors son dernier espoir, c'est tout ce qu'il lui reste. « La peinture est la chair de ma chair », écrit-il à son frère.

Il veut devenir dessinateur, et rêve des oeuvres des plus grands : Corot et Millet… Comme eux, il montre la vie des paysans, marqués par la souffrance mais aussi par l'humanité, comme lui… Il s'éprend de l'art du portrait dans lequel il retrouve l'émotion mais aussi l'authenticité. Ses portraits sont alors très sombres marqués par une belle épaisseur de traits. Ce qui est déjà remarquable, c'est son intérêt pour les sujets simples, qui s'émancipent donc complètement des grandes figures alors représentées dans l'art.

En 1885, il s'installe à Anvers, et étudie à l'Académie des Beaux Arts. Ecoeuré de la peinture en atelier, il commence donc à peindre selon modèles vivants.

En 1886, il décide de rejoindre son frère Théo à Paris et s'installe à Montmartre. Il y fait la rencontre de grands artistes comme Toulouse-Lautrec et Paul Gauguin, et découvre l'impressionnisme et le pointillisme. Ces nouvelles images vont influencer son oeuvre, qui devient donc plus claire et plus colorée. Il s'inspire également des estampes japonaises, leurs sujets, leurs perspectives uniques, leurs couleurs…

Il peint alors sans réellement se soucier de la réalité, et invente son propre langage… un délicieux langage ! Son travail devient unique. Il utilise des couleurs vives, qu'il parvient à intégrer de manière uniforme dans toute la toile, dévoilant ainsi de nombreuses variantes mais créant en même temps une certaine unité chromatique. Son utilisation des couleurs complémentaires notamment, renforce la luminosité et la vibrance de son travail. Il peint avec rapidité, par touches épaisses et dynamiques de couleurs, en maniant le pinceau avec habileté sans jamais tomber dans la redondance. Il expose principalement dans des restaurants.

Admiratif de Paul Cézanne, il souhaite comme lui s'inspirer des paysages du Sud et s'installe à Arles. Galvanisé par son environnement, il perfectionne toujours plus sa technique et affirme son style : plus de couleurs et plus d'interprétations. Il peint les portraits de personnes ordinaires.

Il invite Paul Gauguin à le rejoindre et ils emménagent ensemble dans un atelier. Pourtant, les deux artistes ont des caractères opposés : Vincent Van Gogh peint selon nature, et Paul Gauguin selon son imagination. Un soir, une violente altercation explose entre les deux peintres. Cette fameuse nuit, Van Gogh se tranche l'oreille et la donne à une prostituée qu'il avait l'habitude de fréquenter.

Il sera interné plusieurs fois à la suite de cet événement, puis retourne à Anvers en 1890. Inspiré par les habitants de ses villages, par les astres qu'il positionne à la perfection, par les cyprès, ou encore par les malades internés avec lui, son style atteint une justesse incroyable.

Il meurt dans des circonstances très mystérieuses en 1890, peu reconnu dans le monde de l'art mais admirés par de nombreux artistes. Il ne vendra qu'une seule toile de son vivant.

Quel est le mouvement artistique de Vincent Van Gogh ?

Les mouvements artistiques sont les suivants: Pointillisme, Peintres paysagistes néerlandais

Quand est né(e) Vincent Van Gogh ?

L'année de naissance de l'artiste est : 1853