• € (EUR)
  • Besoin d'aide

Portraitistes cubistes hauts en couleur

Né de l'esprit de Pablo Picasso et de Georges Braque, le cubisme est un style d'arts visuels très influent du XXe siècle à Paris. Entre 1907 et 1914, le cubisme a mis l'accent sur la surface plane et bidimensionnelle du plan de l'image et a ignoré les techniques traditionnelles et la théorie selon laquelle l'art devait imiter la nature. En abandonnant la perspective et le modelage, le cubisme a pu se concentrer sur l'expérimentation des limites de la texture, de l'espace et, bien sûr, de la couleur. En fragmentant radicalement les objets dans leurs représentations, le cubisme tire son nom des remarques du critique Louis Vauxcelles, qui a décrit avec dérision l'œuvre de Braque intitulée Maisons à l'Estaque (1908) comme étant composée de cubes. Profondément inspirés par Paul Cézanne, Braque et Picasso ont redéfini les portraits cubistes comme étant rendus par la couleur, les bruns-rouges chauds avançant et les bleus froids reculant. Le mouvement est passé du cubisme analytique au cubisme synthétique après 1912, la couleur jouant un rôle important, de même que les formes et le mélange des supports, notamment les journaux ou les emballages de tabac collés sur la toile. Le cubisme a été adopté et développé par de nombreux portraitistes, dont Fernand Léger et Robert et Sonia Delaunay, et on peut même le voir aujourd'hui dans les œuvres d'Uli Fischer. L'utilisation de la couleur par Fischer lui confère équilibre et force, et l'une de ses citations préférées est : "Les esprits les plus purs et les plus réfléchis sont ceux qui aiment le plus la couleur". John Ruskin (1819 - 1900)

Lire plus

Filtres

Tous les artistes